En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

04.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

05.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

06.

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

07.

Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

03.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 19 min 34 sec
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 50 min 8 sec
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 12 heures 53 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 13 heures 42 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 14 heures 43 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 16 heures 12 min
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 20 heures 4 min
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 21 heures 14 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 29 min 36 sec
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Politique
LIBAN ET BIÉLORUSSIE

L’Europe face au dilemme biélorusse

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 13 heures 17 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 14 heures 14 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 15 heures 19 min
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 16 heures 35 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 19 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 20 heures 45 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 22 heures 55 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

Publié le 31 mai 2020
Une pièce de théâtre devenue un ouvrage dépeint avec réalisme l'engrenage qui conduit un éleveur laitier jusqu'au suicide. Cette fiction inspirée d'un fait réel est rédigée par une artiste parisienne, Rebecca Vaissermann.
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri, pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Lancé en début d’année 2012, WikiAgri a pour philosophie de partager, avec les...
Voir la bio
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une pièce de théâtre devenue un ouvrage dépeint avec réalisme l'engrenage qui conduit un éleveur laitier jusqu'au suicide. Cette fiction inspirée d'un fait réel est rédigée par une artiste parisienne, Rebecca Vaissermann.

Rebecca Vaissermann est parisienne, a priori culturellement plus proche des "bobos qui savent tout" que des vérités du terrain rural. Elle a 27 ans, et l'on pourrait croire qu'elle manque d'expérience et de maturité pour aborder des sujets aussi lourds que le suicide paysan. Et pourtant. Sa pièce de théâtre, "Salle de traite", est d'une observation si fine que l'on croirait son auteure née dans une étable. Elle est si bouleversante que l'on perçoit qu'à 27 ans, elle a déjà beaucoup vécu...

La pièce est directe, elle met en scène les personnages principaux de l'intrigue, aucun autre. Pas de fioriture. Son écriture ne mentionne pas de détails de mise en scène ou de décors. Mais on imagine ceux-ci forcément dépouillés, simples, appelant à se retrouver de plain pied dans la fameuse salle de traite, ou dans les autres scènes.

Un créancier insensible et abject

Les personnages sont à la portée d'une troupe théâtrale, bien sûr l'auteure baigne dans ce domaine. L'éleveur (avec ses interrogations, son cheminement jusqu'aux dernières extrémités), ses vaches (mais oui, elles s'expriment ! Et cette manière de donner la parole aux bêtes ajoute de la profondeur au propos, leur opinion compte aussi dans le drame qui se dénoue), le créancier (plus abject qu'insensible, ou l'inverse), deux touristes de passage (et leurs a priori bien-pensants sur l'activité agricole), un groupe de paysans (prêts à manifester leur colère), un groupe d'employés de l'abattoir (toute la chaine subit l'inhumanité de la situation), et puis Mathilde (l'épouse, réelle ou irréelle, l'accompagnatrice des pensées de l'éleveur)...

Cette pièce, écrite en 2017, vient de sortir sous forme littéraire, aux éditions Koïnè. Ce livre, court (le style théâtral avec les dialogues directs s'y prête) mais dense en émotions et riche en références aux évolutions de notre époque, est donc l'émanation de Rebecca Vaissermann, à la fois auteure (romans, théâtre), comédienne (théâtre), co-organisatrice d'un festival de théâtre de plein air en août à Olmeto (Corse). Au-delà de son contenu, cet ouvrage est intéressant par la personnalité de son auteure. Bien sûr, elle a de la famille proche du milieu agricole (dans le Sud-Ouest de la France) et n'est donc pas complètement ignare sur le sujet à la base. Mais pour autant, le fait qu'un représentant du monde culturel parisien s'empare du suicide agricole au point d'en tirer une fiction à ce point réaliste montre que le sujet ne laisse plus indifférent.

A l'origine de la fiction, un fait réel

Au fait, quel est le point de départ de cette appropriation d'une telle problématique ? "Je regardais une chaine télévisée d'informations en continu, répond Rebecca Vaissermann à WikiAgri. Pas que je sois imprégnée de ces informations répétitives, mais je trouve que, d'un point de vue sociologique, on y trouve les évolutions de notre société. Or, au milieu d'autres informations, uniquement sur la bande passante en bas de l'écran, est passée cette information : "Une agricultrice s'est suicidée dans sa salle de traite". Sans autre précision. Sans sujet journalistique développé. Ça m'a frappé. J'ai trouvé cela tellement incroyable que l'on puisse aller jusqu'au suicide et que cela ne suscite qu'un sous-titre de trois secondes de passage sur un écran..." D'où le titre de la pièce "La salle de traite". Et la fiction qu'elle a imaginée derrière.

L'ouvrage tiré de la pièce est sorti début mars... Juste avant le confinement. C'est donc seulement maintenant que le public commence à le découvrir. Cette parution pourrait donner vie à la pièce. Si l'auteure a déjà publié d'autres romans, elle doit encore gagner en notoriété pour aller au bout de ses projets. "Pour le moment, j'ai prévu des lectures privées de passages du livre, en différents endroits", précise-t-elle encore. C'est un début. Pour la suite, on ne peut que souhaiter qu'elle trouve le moyen de monter la pièce sur une scène. La trame est écrite, il manque une mise en scène et une troupe. Et bien sûr un contrat.

Son appréhension, humaine et observatrice, mérite assurément l'attention d'un large public (rural ou, comme elle, ouverte au monde rural), mais aussi d'une troupe s'appropriant son texte...

Vidéo, Rebecca Vaissermann lit un passage de "Salle de traite"

Où se procurer "Salle de traite" ?

"Salle de traite" est vendu 10 € aux éditions Koïnè. Lien vers l'éditeur (puis sa boutique en ligne) : https://www.edition-koine.fr/rebecca-vaissermann/salle-de-traite.

Article publié initialement sur Wikiagri

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre marie
- 01/06/2020 - 10:59
bon article
Sujet intéressant... Poignant peut être. Donne envie de lire ce livre...