En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

07.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 16 heures 18 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 17 heures 37 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 18 heures 9 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 18 heures 52 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 19 heures 39 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 21 heures 15 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 23 heures 57 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 16 heures 30 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 17 heures 45 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 18 heures 23 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 19 heures 22 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 42 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 21 heures 31 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 23 heures 32 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 14 heures
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

Publié le 27 mai 2020
Catherine Cusset a publié "L'Autre qu'on adorait" aux éditions Gallimard. Pour fêter ses 7 ans, Culture-Tops lance "7 ANS DE COUPS DE CŒUR" : une sélection des meilleurs livres publiés depuis 2013. Bonne (re)lecture !
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Cusset a publié "L'Autre qu'on adorait" aux éditions Gallimard. Pour fêter ses 7 ans, Culture-Tops lance "7 ANS DE COUPS DE CŒUR" : une sélection des meilleurs livres publiés depuis 2013. Bonne (re)lecture !

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset

Editions Gallimard - 291 pages

 

RECOMMANDATION

En priorité


THEME
Superbe graine de Prix.

Thomas Bulot, qui aimait tant la vie, choisit pourtant de la quitter à 39 ans, en 2008. Catherine, la narratrice, nous livre le portrait de son meilleur ami, dont elle raconte l’existence romanesque et tragique. Un premier échec inexplicable à l’Ecole normale supérieure, alors qu’il était l’étudiant le plus brillant de sa khâgne, ainsi que deux tentatives amoureuses sans lendemain, vont sans doute déterminer son destin. Admis à l’université prestigieuse de Columbia dans cette Amérique, pleine de promesses, qui l’éblouit, il va très vite gâcher ses talents. Esprit trop libre, il se disperse, se lance dans des projets sans les mener à leur terme, multiplie les candidatures qui n’aboutissent pas, et collectionne les conquêtes féminines ; il connaît  des hauts et des bas inquiétants. Les postes universitaires et les femmes lui échappent de manière répétitive. L’argent manque … Il plonge dans l’alcool et la drogue. Sa dépression, diagnostiquée trop tard, explique peut-être tous ces excès : la descente aux enfers semble inévitable.

 

POINTS FORTS
• Catherine Cusset redonne vie avec lucidité et passion à cet être exceptionnel, qui était illuminé par son rire ; le tutoiement, qu’elle a choisi, souligne l’amitié intense, complice et sincère, qui les a unis, après une brève liaison. Chacun écoutait les conseils et les reproches de l’autre. Elle a même renoncé, grâce à lui, à sa façon cruelle de juger les autres dans ses livres.
• La tendresse qu’elle éprouve pour lui ne l’aveugle pas ; fascinée par son pouvoir de rendre les autres plus vivants, elle ne cache pas ses défauts : son instabilité, son caractère velléitaire, ses imprudences, son inconséquence. Elle fouille avec sensibilité la psychologie de Thomas, elle dévoile son intériorité au lecteur, qui partage ses emballements comme ses déceptions.
• Elle révèle l’étendue de sa culture à travers ses trois passions : la littérature d’abord, il a rédigé sa thèse sur Proust, avec lequel elle lui trouve plus que des affinités; puis le cinéma, il devait écrire un livre sur un réalisateur méconnu; et enfin la musique, le jazz surtoutle titre est d’ailleurs emprunté à une chanson de Léo Ferré.
• Elle insiste sur sa personnalité hors normes : excessif en tout, il ne parvient pas à construire sa vie, alors que personne ne résiste à son charme et à son humour. Amoureux véhément et pressant, il lasse les femmes qu’il séduit ; d’une intelligence aiguë, il fascine ses étudiants et ses amis, mais il les épuise aussi par son enthousiasme encombrant.
• Elle montre de manière bouleversante comment il a laissé tous ses proches démunis, voire coupables, quand il a décidé de disparaître : auraient-ils pu le sauver si sa dépression avait été identifiée plus tôt ?
• Les lieux  décrits de manière très visuelle contribuent à la vitalité de ce « roman vrai » ; l’auteur nous entraîne à New-York, à Montmartre ou à Salt-Lake-City avec la même aisance …

 

POINTS FAIBLES
Je n’en vois pas …

 

EN DEUX MOTS
Catherine Cusset nous propose un livre superbe, écrit d’une plume alerte et efficace ! Elle parvient à captiver le lecteur grâce à ce personnage si romanesque, en dessinant un portrait intimiste et saisissant de vérité.  Elle réussit à imaginer avec le plus de vraisemblance possible les contradictions de cette « ombre où nous ne pouvons jamais pénétrer » (Proust, en épigraphe). Elle s’intéresse à ce qu’on montre et à ce qu’on cache. Elle nous fait réfléchir aux critères qui déterminent les succès et les échecs d’une vie. Celle de son ami Thomas ressemble à une fuite en avant, qui se heurte violemment à son issue inéluctable.

 

UNE PHRASE
« Qu’est-ce qu’un portrait ? Les ignorances comblées par la fiction fausseront-elles celui-ci ? Entendra-t-on ton rire ? Verra-t-on comme je la vois la courbe de ta vie, cette ligne qui prend un grand tournant quand tu pars à vingt-trois ans aux Etats-Unis et qui, telle une voiture de sport, fonce vers un mur contre lequel elle va se fracasser ? » p.290

 

L'AUTEUR
Catherine Cusset, née en 1963, est normalienne et agrégée de lettres classiques. Elle a fait une thèse sur le marquis de Sade et a enseigné la littérature française à Yale, de 1991 à 2002. Mariée avec un américain, elle vit à Manhattan.

Elle est l’auteur d’une dizaine de romans, dont En toute innocence (1995), Le Problème de Jane,grand prix des lectrices de Elle 2000, La Haine de la famille (2001), Confessions d’une radine (2003),Un brillant avenir, prix Goncourt des Lycéens 2008 et Une éducation catholique (2014).

Chronique publiée le 6 octobre 2016

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires