En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 15 heures 10 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 16 heures 29 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 17 heures 1 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 17 heures 44 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 18 heures 31 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 20 heures 7 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 20 heures 31 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 22 heures 49 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 15 heures 21 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 16 heures 37 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 17 heures 15 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 34 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 20 heures 23 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 22 heures 24 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 13 heures
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

Publié le 27 mai 2020
C’est qu’il s’ennuie à mourir avec Edouard Philippe notre président…
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est qu’il s’ennuie à mourir avec Edouard Philippe notre président…

Voilà ce qu’ils se sont probablement dit. « Salut Jean Marie, c’est Manu ». « Salut Manu, ça boume ? ». « Non car Edouard Philippe me casse les couilles ». « Ah celui-là il en a une toute petite ! Dégage-le avec un coup de pied au cul. C’est bien lui qui ne veut pas rouvrir les bars et les restaurants ? ».

Manu : « Oui ce tocard ne boit que des infusions ». Jean-Marie : « Tu l’envoies paître et nous irons nous bourrer la gueule ensemble !». Edouard Philippe est encore là. Mais avec l’aide de Bigard, Macron va lui faire la peau. Car Bigard c’est le peuple et face au peuple le Premier ministre devra s’aplatir comme une chiffe molle.

Il faut savoir que le président de la République a été brillamment reçu à l’agrégation de démagogie. Il fera mieux cet été. Au lieu de prendre ses vacances au fort de Brégançon, il ira dans un camping. Là, sous sa tente, il y aura Bigard et des caisses de bières. Ils videront des dizaines de canettes et chanteront : « non, non, non Macron n’est pas mort // car il bande encore, car il bande encore ». Ayant ainsi conquis l’amour du peuple de souche, il partira avec son pote Yassine Belattar – qui, lui, ne boit pas de bières – « à la conquête du peuple des banlieues ».

Le coup de téléphone de Macron à  Bigard a plongé Libération dans une douloureuse affliction. Car être cocu c’est très pénible. Ah, ils l’avaient tant aimé Emmanuel Macron ! Il était beau, il était jeune, il était si progressiste. Pendant la campagne électorale de 2017, ce journal, comme bien d’autres médias, entra en pamoison. On piétinait jour après jour François Fillon, un affreux réac’. On exorcisait un démon nommé Marine Le Pen. Et quand vint le jour de la victoire ce fut le nirvana. La France était sauvée.

Cet amour dura longtemps avec quelques moments difficiles comme il y en a dans les couples les plus unis. Ainsi on n’apprécia guère que le chef de l’Etat aille flirter avec Philippe de Villiers et qu’il ait accordé un entretien à Valeurs Actuelles. Mais on passait l’éponge estimant qu’il s’agissait là de caprices de gamin.

Avec Bigard ce fut le coup de grâce. Laurent Joffrin prit sa plume pour signifier au président de la République qu’il était répudié. Dans un article qui se voulait sarcastique il imagina le gouvernement idéal de Macron. A la Santé : Didier Raoult. Au Commerce et à l’Artisanat : Jean-Marie Bigard. Aux Affaires étrangères : Philippe de Villiers.

A l’immigration : Eric Zemmour. A l’Information : Cyril Hanouna. A l’intérieur : Robert Ménard. A la Culture : Michel Houellebecq. A la Condition féminine : Elisabeth Lévy. Et à Matignon : Michel Onfray. « Voilà qui aurait de la gueule », conclut Joffrin.  

Nous avons à notre tour imaginé un gouvernement idéal qui pourrait séduire le directeur de Libération. Au Commerce et à l’Artisanat : Philippe Martinez. Aux Affaires étrangères : Jacques Attali. A l’Immigration : n’importe qui pourvu qu’il soit membre du CRAN. A l’Intérieur : Ségolène Royal, une femme forte. A la Condition féminine : Rokhaya Diallo. A l’Agriculture : Yannick Jadot. A la Culture : personne car on n’a pas trouvé un seul écrivain de gauche digne de ce nom. A l’Information : Laurent Joffrin évidemment. A Matignon : Jean-Luc Mélenchon. Voilà qui aurait plutôt sale gueule. Nous assumons bien volontiers ce délit de faciès.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 27/05/2020 - 20:09
C'est Jean Marie qui a invité Manu à un lâché de salopes
Un peu de "frais" ne pouvait pas lui faire de mal, non !...

C'est dur pour un jeune président encore plein de sèves,
voire de ...
testostérones ???

de devoir encore vivre avec sa mère !...

et pas évident de la placer en Ehpad en ce moment !... quoique ...
clo-ette
- 27/05/2020 - 19:23
Jurgio
OUI, je sais bien que Macron n'est pas allé voir Bigard, ni pour ses beaux yeux, ni son humour qui ne fait rire que le populo, mais il y a une autre version: c'était une visite de courtoisie, de simple courtoisie comme celle faite à Ph de Villiers. Macron se mettrait- il dans les peau de Giscard en face de Coluche ? Il faut se dire que Macron, on le voit depuis le début, va voir tout le monde et son frère ( c'est une expression marseillaise), dans tous les coins de France du Sud au Nord et d'Est en Ouest , avec une préférence pour les premiers de cordée ( l'humoriste du jour étant Bigard dans le nouveau monde de l'époque Macron )
Sedona
- 27/05/2020 - 18:13
Vous avez oublié RIBERY
Aux sports. En plus il s'est converti!