En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

04.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville

07.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 39 min 36 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 2 heures 13 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 15 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 18 heures 23 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 22 heures 41 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 23 heures 46 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 1 jour 32 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 1 heure 56 min
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 12 heures 56 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 16 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 18 heures 35 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 19 heures 38 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 22 heures 4 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 23 heures 1 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 1 jour 15 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 1 jour 49 min
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

Publié le 26 mai 2020
Jean-Paul Jouary a publié "Mandela, une philosophie en actes". "Nelson Mandela a réussi ce que peu d’êtres humains avant lui étaient parvenus à faire : imposer par la seule force de ses actes et de ses mots un respect unanime, une image de l’homme d’une élévation incontestable".
Hélène Renard pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Jouary a publié "Mandela, une philosophie en actes". "Nelson Mandela a réussi ce que peu d’êtres humains avant lui étaient parvenus à faire : imposer par la seule force de ses actes et de ses mots un respect unanime, une image de l’homme d’une élévation incontestable".

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary 

Livre de Poche - Inédit - 1ère édition novembre 2014 290 pages, 7.20 €

 

RECOMMANDATION
Bon


THEME
L'objectif n'est pas de retracer les étapes ou les événements jalonnant la vie de Mandela (1918-2013), mais de discerner les idées philosophiques et l'éthique qu'il a mises en actes tant durant ses vingt-sept années d'enfermement que durant les cinq années de sa présidence (élu en 1994). L'idée majeure est celle-ci : refuser la vengeance au profit de la "réconciliation", notion que Mandela a acquise dès l'enfance où se pratiquait dans sa tribu l'ubuntu, un principe invitant à privilégier, en toutes circonstances, l'intérêt commun sur celui de la seule individualité. Il s'agissait de sortir de l'apartheid pour reconstruire un avenir commun d'où ne seraient exclus ni les Blancs ni les Noirs ni les autres...

D'où le talent de Mandela à pratiquer l'écoute de l'autre et le dialogue, -dialogue qu'il place au coeur de sa pensée et de sa pratique aussi bien au bagne qu'au sommet de l'Etat ;  d'où sa création, avec l'évêque Desmond Tutu et les responsables de l'ANC, d'une Commission "Vérité et Réconciliation" ; d'où sa surprenante manière de rédiger une Constitution : "La Constitution de 1996 est incompréhensible, précise Jean-Paul Jouary, si l'on n'explore pas préalablement ce principe [de réconciliation]". De plus, l'auteur s'attache à développer la démarche de sagesse adoptée par Mandela : pour être pleinement ouvert aux autres, il est nécessaire de maîtriser pleinement sa propre vie intérieure : "Il découvre en prison que pour vaincre l'apartheid, il faut se vaincre soi-même".

Sur le site Culture-Tops, on peut lire aussi :

https://www.culture-tops.fr/critique-evenement/livres/les-lettres-de-prison

https://www.culture-tops.fr/critique-evenement/livresbdmangas/johannesburg

 

POINTS FORTS
- Que Mandela soit un homme d'exception, nul n'en disconvient, aussi est-ce avec curiosité et intérêt que l'on entame cet ouvrage sur la philosophie qui a inspiré sa résistance et son action.

- L'auteur entend cerner la nouveauté de la pensée politique de Mandela qui, si on l'en croit, "a bâti une authentique théorie du dépassement de la barbarie sociale".  La parenté qu'il souligne avec la non-violence de Gandhi et les références aux grandes traditions philosophiques, antiques (Socrate, Aristote, Epicure) ou "modernes" (Hegel, Schiller, Sartre, et surtout Rousseau) sont bienvenues.

- Comprendre le travail de cette fameuse Commission "Vérité et Réconciliation" qui a recueilli les témoignages des "victimes" et les récits des "bourreaux" au motif que l'expression des émotions et des sentiments rompra le cycle infernal de la haine. Si seulement la parole publique pouvait engendrer la résolution des conflits... On se prend à l'espérer !

- L'auteur bénéficie d'un avantage : bien connaître la philosophie politique de Karl Marx (il a lui-même appartenu au Parti communiste qu'il a quitté en 2000). Aussi tout le chapitre intitulé "Marxiste ?" expliquant pourquoi Mandela s'inspire de Marx sans pour autant se reconnaître communiste, est-il l'une des démonstrations les mieux réussies de son essai.

 

POINTS FAIBLES
- Plusieurs points gênent néanmoins le lecteur.

D'abord,  à vouloir à tout prix convaincre de la magnifique pensée de son sujet, le ton adopté devient proche de l'hagiographie, même si l'auteur prend soin d'expliquer (p.19) qu'il va "démystifier le grand homme et comprendre de quoi est faite sa grandeur".

De plus, bien qu'il s'agisse d'un détail d'écriture, les 150 premières pages (sur 285 p.) agacent par l'incessante répétition de phrases telles que "on verra" ou "on examinera" ou "on étudiera cela plus tard" (ou plus loin), "il faudra y revenir"... Une ou deux fois, ça passe ; trente ou quarante fois finit par lasser.

- Autre point gênant : l'auteur laisse clairement percevoir ses positions politiques personnelles :  la démocratie représentative où le peuple est dépossédé de son droit à la parole (sauf occasionnellement) ne peut rien engendrer de bon hormis inégalités, égoïsme et individualisme. La vie tribale communautaire lui paraît bien supérieure à "l'individualisme forcené du capitalisme", tant les "traditions locales sont éminemment civilisées".

On ne s'attend évidemment pas à ce qu'il défende l'Apartheid (indéfendable), mais il semble, à le lire, que les Blancs n'aient rien apporté que violences, spoliations, meurtres et autres méfaits "monstrueux" (le mot est employé à plusieurs reprises). De même que (p. 155) "les coloniaux" en Indochine, à Madagascar et en Algérie, n'auraient perpétré que massacres "à grande échelle" !  N'est-ce pas relire l'Histoire, en mettant un peu vite tous les Blancs du mauvais côté, comme s'il n'existait que des gentils de l'autre côté  ?

- On aurait aimé un peu plus de précisions historiques sur l'ANC (African National Congress) : l'auteur sous-entend a priori que son lecteur connaît ce parti politique, son idéologie et ses vicissitudes. 

-  On ne trouve aucune évocation de la situation actuelle. Puisque Mandela a établi une nouvelle Constitution en 1996, quels fruits a-t-elle portés près de vingt ans plus tard ? Il suffit de lire la presse ou mieux encore les articles de Bernard Lugan, spécialiste de l'Afrique du Sud, pour constater que les conflits tribaux et émeutes xénophobes ont repris toute leur vigueur, que l'économie est en panne, le chômage et la pauvreté au plus haut, etc... La prometteuse innovation de Mandela ne serait-elle finalement qu'une  utopie ? L'auteur n'interroge jamais la réalité d'aujourd'hui. 

- Surprenant chapitre que le dernier (mais est-ce un "point faible ou fort" ?) : lister les points communs entre Mandela et le pape François : mêmes démarches envers les laissés-pour compte, mêmes reproches envers le capitalisme financier, même volonté de dialogue et de réconciliation, même sens de la communication par des actes porteurs de sens…  

 

EN DEUX MOTS
Sans partager toutes les opinions de l'auteur, on peut lire cet essai  avec attention et intérêt, malgré les réserves.  

 

UN EXTRAIT
Belle explication du "dialogue" façon Mandela (p.230 et suiv.)
"Même si l'on a la certitude d'être dans le vrai, pour dialoguer vraiment, il faut considérer que plus personne n'a raison, abandonner cette prétention, sans quoi il n'y a plus dialogue mais effort pour vaincre l'autre, lui faire admettre sa défaite"... Socrate ne disait rien d'autre.

 

L'AUTEUR
Agrégé et docteur en philosophie, professeur en classes préparatoires (professeur de chaire supérieure),auteur de plusieurs ouvrages de philosophie politique et philosophie des sciences : L'art de prendre son temps, essai de philosophie politique, Philosopher, et si c'était facile ? Je vote donc je pense...etc. Il s'intéresse également à l'art paléolithique. On lui doit des études comme Rousseau citoyen du futur, plusieurs essais sur Diderot dont Diderot face à Galilée et Descartes, ainsi qu'une pièce de théâtre : la Sagesse du chien (sur le cynisme).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires