En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

03.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 9 heures 11 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 10 heures 45 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 13 heures 1 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 16 heures 53 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 17 heures 24 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 18 heures 2 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 18 heures 44 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 19 heures 9 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 19 heures 43 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 19 heures 57 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 10 heures 10 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 11 heures 6 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 13 heures 57 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 17 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 18 heures 1 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 18 heures 18 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 19 heures 21 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 19 heures 44 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 20 heures 6 min
Atlanti Culture

"Ce que tu as fait de moi" de Karine Giebel : un polar qui fait revivre avec talent le thème de la tragédie antique

Publié le 20 mai 2020
Karine Giebel a publié "Ce que tu as fait de moi". "Cette nuit, c'est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d'interrogatoire. Que s'est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?".
Robert Haehnel pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Robert Haenhel est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Karine Giebel a publié "Ce que tu as fait de moi". "Cette nuit, c'est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d'interrogatoire. Que s'est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?".

Karine Giebel a publié "Ce que tu as fait de moi" 

Lecteurs : Lila Tamazit et Vincent Schmitt Version audio réalisée par : LIZZIE en 2020 ; Version ebook : KINDLE; (version imprimée : BELFOND en 2019) Durée : 16 Heures 08, 2CD MP3, 20,90 Euros

 

RECOMMANDATION
Bon


THEME
Le suspense  est imparable. L’action se déroule dans un commissariat, les  protagonistes sont des policiers, mais ce livre n’est pas ou pas seulement un roman noir. En réalité  on se trouve face à une authentique tragédie. A la fin de cet ouvrage, le commandant Richard Ménainville, chef de la brigade des stups de la ville de L., se pose une question : « Ce que tu as fait de moi ? ». Il peut légitimement se la poser. Lui qui était un policier respecté, un « patron » charismatique adoré par son équipe se voit, depuis toute cette nuit, interrogé dans son commissariat, comme un vulgaire suspect, par Jobert, divisionnaire de l’IGPN (la police des polices). 

Quelques bureaux plus loin, la lieutenante Laetitia Graminsky, qui avait rejoint la brigade pleine d’espoir et de motivation,  est  interrogée par l’adjoint de Jobert ; elle  peut, elle aussi se poser cette même question: « Ce que tu as fait de moi ? ».   

Un double huis-clos nous fait assister à un voyage au bout de la passion qui mêle amour,  haine, vengeance et désir que rien ne pourra arrêter, qui brisera leurs deux  vies et les mènera à l’indicible, à l’horreur de cette nuit fatale. On se trouve face à une authentique tragédie. Faut-il perdre sa passion ou s’y perdre, le dilemme est connu, nos deux personnages ont fait leur choix. Choix qui, à l’image des héros des tragédies antiques, les mènera inéluctablement vers cette nuit funeste.

 

POINTS FORTS 
Une construction sans faille, celle d’un double huis-clos, pour nous faire vivre la montée irrépressible de la passion dans toutes ses manifestations. 

Cette double confession distille un récit crédible porteur d’un suspens  d’une grande facture.

 

POINTS FAIBLES
Le dénouement pourra être perçu, par certains, comme irréaliste ou exagéré. Mais, de notre point de vue,  cela ne nuit pas à la qualité de l’ouvrage.

 

EN DEUX MOTS
Ce livre nous montre l’étendue et la diversité du roman policier. Il nous fait revivre avec talent le thème de la tragédie antique.

 

L'AUTEUR
Collectionneuse de prix littéraires et auteur reconnue de thrillers psychologiques, Karine Giebel est née en 1971. Elle est l’auteur de Meurtres pour rédemption (2006), des Morsures de l’ombre (2007) – prix du festival de Cognac 2008 et prix SNCF du polar 2009 – et de Chiens de sang (2008). Pour Juste une ombre (2012), elle reçoit le prix Polar francophone du festival de Cognac et le Prix marseillais du polar en 2012. Purgatoire des innocents (2013) confirme son talent et la consacre « reine du polar ». Elle publie ensuite  Satan était un ange (2014), De force (2016), Terminus Elicius (2016) puis de D’ombre et de silence (2017), un recueil de nouvelles. Les livres de Karine Giebel se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires à ce jour et sont traduits dans une douzaine de langues.

 

LES LECTEURS 

Lila Tamazit est une véritable touche-à-tout : théâtre, cinéma, cabaret, chant… Elle travaille beaucoup avec sa voix qu’elle prête à de nombreux projets : spot publicitaire, habillage sonore, doublage et bien sûr des livres-audio.

Vincent Schmitt,  entre au Conservatoire de Paris, il devient très actif au théâtre entre autres sous la direction de Patrice Chéreau, Jean-Pierre Vincent ou encore Jérôme Savary et au cinéma où il tourne pour Bertrand Tavernier, François Ozon et nombre de prestigieux réalisateurs. Il a participé à une centaine de dramatiques sur France Culture. En 2013, il enregistre son premier livre-audio Immortelle Randonnée de Jean-Christophe Rufin et reçoit le prix du meilleur livre-audio de l'année.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires