En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

05.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 18 min 53 sec
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 15 heures 53 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 17 heures 23 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 21 heures 17 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 22 heures 21 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 22 heures 39 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 40 min 57 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 15 heures 41 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 16 heures 41 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 21 heures 48 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 22 heures 26 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 22 heures 56 min
© KAZUHIRO NOGI / AFP
© KAZUHIRO NOGI / AFP
Impact psychologique

Les suicides en nette baisse au Japon depuis le Coronavirus. Et en France ?

Publié le 17 mai 2020
Le taux de suicide au Japon connait un net recul depuis le début de la pandémie de Covid-19. En France, une baisse des admissions pour les suicides a aussi été constaté dans les services des urgences. Comment le confinement et le télétravail ont-ils pu avoir un impact sur le nombre de passages à l’acte ?
Michel Debout
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Debout est professeur émérite de Médecine légale et de droit de la santé, et psychiatre, au CHU de Saint Étienne. Il est membre associé du CESE et membre de l'Observatoire national du suicide, spécialiste de la prévention du suicide et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le taux de suicide au Japon connait un net recul depuis le début de la pandémie de Covid-19. En France, une baisse des admissions pour les suicides a aussi été constaté dans les services des urgences. Comment le confinement et le télétravail ont-ils pu avoir un impact sur le nombre de passages à l’acte ?

Atlantico.fr : Le taux de suicide au Japon connait une forte baisse depuis le début de la pandémie et le nombre de cas est tombé de 20% par rapport à l’année dernière. À quoi une telle baisse est-elle due ? 

Michel Debout : On sait que l’organisation du travail est particulièrement exigeante au Japon et qu’une pression très forte s’exerce sur les cadres et les employés dans un climat concurrentiel particulièrement exacerbé ; cela entraine des situations harcelantes au travail et de burn out auxquels les travailleurs Japonais sont souvent confrontés, avec le risque suicidaire qui s’y rattache. Il est possible que le confinement et le télétravail aient permis de soustraire provisoirement ces salariés au travail délétère en les mettant en quelque sorte à l’abri, à domicile, de cette réalité mortifère. D’autres facteurs peuvent aussi expliquer cette baisse du taux du suicide, le confinement impose de vivre sous le regard des autres membres de la famille notamment du conjoint ou de la conjointe ce qui empêche certains passages à l’acte suicidaire qui ne peuvent se réaliser qu’en l’absence de témoins. 

Ceci dit il restera important de connaitre l’évolution des taux de suicide dans les mois qui viennent, le plus grand risque étant qu’ils augmentent si le Japon connait une crise sociale majeure comme beaucoup d’autres pays du monde dont la France.  

En France, dans les services d’urgences une baisse des admissions pour les suicides a aussi été constaté. Comment le confinement et le télétravail ont-ils joué sur le nombre de passages à l’acte ? 

Dans notre pays, l’observation de la baisse du nombre de tentatives de suicide admis dans les services d’urgence est moins précise que les statistiques japonaises et de plus nous ne connaissons pas précisément le nombre de morts par suicide dans cette même période. Le large recours au télétravail et le confinement a certainement eu les mêmes effets que ceux observés au Japon avec évidemment des nuances concernant surtout le mode de vie familial différent entre nos deux pays. Pour ce qui est de l’impact sur le travail lui-même, le télétravail a globalement amené plus de satisfaction que de nouvelles contraintes et un nombre conséquent de salariés se sont moins sentis « sous pression » en travaillant depuis leur domicile. Quoiqu’il en soit c’est sur une longue période qu’il faudra évaluer les conséquences du confinement puis de la crise économique et sociale qui va obligatoirement le prolonger en termes de taux de morts par suicide et de tentatives de suicide. Tout nous laisse craindre que ces taux soient élevés voire très élevés, si l’on se réfère aux effets sur la mortalité par suicide de la crise de 1929 et même plus récente celle de 2008.

Face au repli social et à la généralisation du télétravail, peut-on s’attendre à une aggravation du nombre de suicides en France ? 

Nous devrons faire face dans les mois qui viennent à une crise sociale sans précédent, marquée par un nombre de chômeurs et de précaires qui explosera ; s’ajouteront à cela les dépôts de bilans, avec leurs effets très délétères, d’un nombre jamais atteint, de petits commerces, de petites entreprises et même de certaines professions libérales. 

Ceux qui garderont leur emploi risquent de subir de nouvelles pressions parce qu’il faudra « rattraper le retard », produire encore plus vite alors que la menace de l’épidémie impose d’organiser le travail différemment. Les travailleurs risquent d’entendre : « vous avez de la chance que l’entreprise ne soit pas fermée ». Les effets positifs du recours au télétravail n’arriveront certainement pas à compenser cette fragilisation de millions de travailleurs français. 

On sait que le chômage dégrade la santé par des effets psychologiques sociaux, matériels (surendettement) mais aussi par l’aggravation de maladies chroniques (hypertension, maladies cardiaque, diabète…) et certaines rechutes cancéreuses. Il provoque aussi des difficultés familiales avec des séparations fréquentes.

J’ai proposé la mise en place d’un comité d’experts composé de médecins généralistes, psychiatres, médecins du travail, représentants des syndicats et du patronat, associations d’écoute et de soutien des personnes en détresse. Les experts en virologie et infectiologie ont guidé les décisions du gouvernement, il faut maintenant suivre les recommandations de ce nouveau comité pour prévenir la santé au travail, la santé des chômeurs et de ceux qui ont déposé leur bilan. Après la priorité que nous avons tous donné à la santé virale va venir le temps de la priorité à la santé globale de tous les français.

Pour retrouver l'analyse d'Agnès Delneufcourt sur le télétravail, cliquez ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 17/05/2020 - 20:12
Peut-être faudrait-il mettre
Peut-être faudrait-il mettre au boulot dans les champs qui manquent cruellement de mains tous les chômeurs et RSIstes professionnels plutôt que de faire venir 300 000 étrangers tous les ans pour faire tourner l’agriculture française????
Pourquoi les reportages à la télé montrent-ils Pierre , Paul et Jacques, éboueurs en province alors qu’en Ile-de-France quasi aucun d’origine française....?
assougoudrel
- 17/05/2020 - 10:31
Ce sera le contraire en France
Avec toutes ces entreprises qui couleront, engendrant plus de chômeurs et de précarité, à cause du confinement voulu par les gouvernants, sans oublier le climat malsain qui y règne. Ces derniers, comme tous les lâches qui se cachent derrière leurs galons, pondent des lois pour se tenir à l'abri des coups futurs qui risquent de leur tomber dessus, fuyant leur responsabilité, rejetant leurs nombreuses fautes sur le compte des citoyens. Et, ils ont le toupet de dire qu'ils sont gaullistes. Audiard disait juste.