En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

05.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 5 min 2 sec
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 52 min 56 sec
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 15 heures 39 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 17 heures 9 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 21 heures 3 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 22 heures 7 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 27 min 6 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 1 heure 10 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 15 heures 27 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 16 heures 27 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 21 heures 34 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 22 heures 12 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 22 heures 42 min
Atlanti Culture

"Le tonneau magique" de Bernard Malamud : un grand auteur américain de nouvelles, dans le sillage de Balzac et de Maupassant

Publié le 12 mai 2020
Bernard Malamud a publié "Le tonneau magique" aux éditions Rivages. Pour fêter ses 7 ans, Culture-Tops lance "7 ANS DE COUPS DE CŒUR" : une sélection des meilleurs livres publiés depuis 2013, proposés pendant toute cette période de confinement. Bonne (re)lecture !
François Duffour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Duffour est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Malamud a publié "Le tonneau magique" aux éditions Rivages. Pour fêter ses 7 ans, Culture-Tops lance "7 ANS DE COUPS DE CŒUR" : une sélection des meilleurs livres publiés depuis 2013, proposés pendant toute cette période de confinement. Bonne (re)lecture !

"Le tonneau magique" de Bernard Malamud 

Editions Rivages

 

RECOMMANDATION
Excellent


THEME
Un grand auteur américain de nouvelles, dans le sillage de Balzac et de Maupassant.

Sur le mode de la "Nouvelle", Bernard Malamud propose ici treize histoires mettant en scène des gens modestes, artisans, épiciers, peintres et autres étudiants, tous convoitant une évolution dans leurs pauvres vies sans fard, des vies aux contours étroits, contraintes par la besogne. Evolutions, ambitions, convoitises réduites à l'échec par manque de chance ou par fatalité.

Ainsi Feld qui échouera à faire de Max son gendre, un jeune apprenti comptable qu'il voudrait marier à sa fille Miriam qui pour sa part  l'observe de loin alors qu'il n'a pas le  goût des livres que lui a enseigné Sobel, le fidèle ouvrier, lui-même éperdu d'amour pour elle, un amour inavouable qui sonne pour son père comme une injure. 

Ainsi Mitka, auteur célèbre d'un seul jour et d'une seule œuvre, aussi vite publiée qu'oubliée,  en quête d'une nouvelle gloire et sacrifiant à l'admiration d'Olga pour engager avec elle une relation épistolaire fracassée par le fossé qui sépare toujours lerêve de la réalité. 

Carl Schneider, étudiant à l'Université de Columbia, fraichement débarqué à Rome  pour parfaire sa thèse sur le Risorgimento, qui se met en quête d'un appartement décent, bien placé dans la ville et bon marché, aux prises avec un faux agent immobilier qui finira par lui trouver celui d'une "Contessa" qui en a perdu la clef avec l'amant auquel elle l'avait confiée.

Henry Levin dissimulant son nom pour lui préférer celui de Freeman, un juif américain qui cherche l'amour et le trouve à Stresa, sur le Lac Majeur et l'une des iles Borromées, sous les traits de celle qu'il prend pour la jeune duchesse del  Dongo, héritière du palais rococo dont il parcourt les jardins en terrasse, une prénommée Isabella qui se refusera à lui finalement alors qu'elle l'aurait voulu juif quand il lui avait juré ne pas l'être.

Et aussi Fidelman, peintre raté se consacrant à la vie des peintres, débarqué en Italie pour rédiger une somme sur Giotto et perdant dès son arrivée le premier chapitre de son ouvrage, une perte insurmontable rendant la poursuite de son travail impossible.

 

POINTS FORTS
Des personnages trempés, ciselés, accablés par la vie et conscients de ne pas pouvoir conjurer le cours des choses.

Une vision lucide du statut social, de la condition imposée, de l'immutabilité d'un caractère, de la pusillanimité, autant d'écueils qui rendent bien vaine la quête d'une vie meilleure.

Une condamnation sans réserve du libre-arbitre.

Encore des nouvelles courtes mais relayant le même propos en donnant ainsi à l'ensemble sa cohérence et sa puissance suggestive.

 

POINTS FAIBLES
Aucun, sauf à privilégier le roman sur la nouvelle, à regretter la concision, l'ascèse, l'expression de l'essentiel.

Ici, Malamud ne propose rien d'autre que l'étude des caractères, le statut respectif des protagonistes de sa nouvelle, leurs ambitions et leurs doutes.

A la manière de Balzac ou de Maupassant mais sans leur raffinement de détails, sans le théâtre d'un lieu.

Il n'y a pas loin de "la Maison du chat qui pelote", du "Bal de Sceaux" ou du "Donneur d'eau bénite" aux troisième et huitième nouvelles de Malamud, "la fille de mes rêves" et  "la dame du lac " , pas loin dans cette définition du rapport social et de l'ambition amoureuse, sauf qu'il manque le décor, le parfum, la musique du moment.  Pas par défaut, mais par le choixdélibéré de l'auteur.

 

EN DEUX MOTS
Une belle étude de genre, anthropologique et philosophique aussi, qui ne rapporte pas tant le sort des personnages à leurs caractères qu'à leurs origines, leur statut familial et social, jusqu'à leur condition juive, réelle pour tous et sans aucune restriction, comme si l'auteur voulait suggérer alors qu'il partage lui-même cet état, qu'il participe de ce déterminisme là.

 

UN EXTRAIT
"Pour l'heure, les lieux étaient nimbés de brume et malgré l'obscurité de plus en plus dense, Freeman recouvrait le sentiment de mystère et de beauté éprouvé à la première vue des iles. En même temps lui revenait la conscience d'une vie qui n'avait pas été vécue, la sienne, de tout ce qui lui avait glissé entre les doigts. Perdu dans ses pensées, il sursauta en percevant un mouvement dans le jardin, au bord de l'eau. On aurait dit un instant qu'une statue venait de s'animer mais il réalisa tout de suite que là bas, devant un muret de marbre, une femme contemplait l'eau".

 

L'AUTEUR
Bernard Malamud est né en 1914 à Brooklyn et mort en 1986 à New York. Il s'est illustré par ses "nouvelles" dont "le Tonneau Magique" constitue l'un des emblématiques recueils. Considéré par Philip Roth comme l'un des maîtres du roman juif américain, il a reçu le National Book Award et le Prix Pulitzer.  

Cet ouvrage a été publié aux Etats Unis en 1958 et nous est offert aujourd'hui en France par Rivages.

Alors Merci à Rivages pour ce cadeau.

Chronique publiée le 20 juin 2018.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires