En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 4 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 4 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 4 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 4 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 4 jours
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Folies vertes

Et les bouffées délirantes de Nicolas Hulot distancèrent celles de Yannick Jadot et d’Yves Cochet

Publié le 08 mai 2020
Il est libre le Nicolas. Et son talent a pu enfin s’épanouir.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est libre le Nicolas. Et son talent a pu enfin s’épanouir.

Yannick Jadot, c’était pas mal. Le patron des Verts avait remercié le coronavirus grâce auquel, selon lui, on aurait une planète non polluée et débarrassée du CO2. Yves Cochet c’était encore mieux. Il s’était installé dans sa longère bretonne où il attendait, et attend toujours, la fin du monde en mangeant ses radis bios.

Nicolas Hulot qui avait quand même le privilège de l’ancienneté n’apprécia guère cette concurrence. Et il décida de montrer à Jadot et à Cochet qui était le boss. Quand il était au gouvernement Hulot n’allait déjà pas très bien dans sa pauvre tête. Mais il se conduisait à peu près correctement car ses fonctions ministérielles tenaient lieu pour lui de camisole de force.

Maintenant il est libre. Libre de tout dire. Libre de laisser vagabonder son imagination débridée. Il y a des gens qui ont des principes. Hulot, lui, en a 100. 100 principes qu’il a énumérés dans le Monde. 100 bouffées délirantes qui chacune vaut son pesant de quinoa, cette délicate petite plante étant, comme nul ne l’ignore, un marqueur social accompagnant toujours la trottinette.

Nous avons sélectionné à votre attention quelques-unes des pensées les plus pertinentes de Nicolas Hulot. Principe 18 : « Le temps est venu d’applaudir à la vie ». Applaudissements nourris avec plusieurs rappels. Principe 20 : « Le temps est venu de se rappeler que la vie ne tient qu’à un fil ». Et c’est bien sûr Hulot qui tient ce fil.

Principe 24 : « Le temps est venu de traiter les animaux en respectant leurs intérêts propres ». A l’écoute de ces nobles paroles des rugissements enthousiastes ont jailli du siège du Syndicat unifié des lions d’Afrique.   

Principe 26 : « Le temps est venu d’écouter les peuples premiers ». Les Pygmées, les Chinkudas, les  Kikuyus, les Jbalas, les Comanches en pleurèrent d’émotion et dans un élan touchant élurent unanimement Hulot pour être leur grand chef.

Principe 31 : « Le temps est venu de l’indulgence et de l’exigence ». Nous serons donc indulgents avec Hulot mais nous exigeons de lui d’autres principes. Par exemple. « Le temps est venu de dire que les montagnes sont plus hautes que les plaines ». Ou « Le temps est venu de rappeler qu’après la pluie il y a le beau temps ». Ou encore « Le temps est venu d’indiquer qu’il vaut mieux être bien portant que malade ». Et maintenant le temps est venu de nous séparer de Nicolas Hulot. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 09/05/2020 - 12:40
OUI MAIS....
il taquine l'idée des Presidentielles . comme c'est. l homme le plus populaire deFrance ( si c'est vrai à ça montre le niveau intellectuel et économique des français) vous imaginez un gugus pareil President? sans attendre 2 ans le groupe de 50 dissidents de la REM plus verts les uns que les autres va faire de la surenchère auprès du President donnant /donnant file nous un max de projets avec l"argent de la BCE ..et ça pourrait arriver car le President l'a annoncé. on va encourager les bagnolesélectriques déjà sur subventionnées et tant pis pour les modèles classiques infiniment plus performants Mais nos maitres politiques ont tous admis (sans exceptions)que l'HOMME était LE responsable du réchauffement climatique et donc qu ils pouvaient le combattre en cassant ce qui existe et dans un second temps en surtaxant de manière énorme le C O2 pour rendre définitivement impossible tout autre production. bref quand la réalité ne vous plait pas s'il faut en changer Je n'aime pas les théories du complot mais LA.....
JeanPhilippe75
- 09/05/2020 - 12:29
Petite saute d'humeur sans intérêt
Franchement cet article n'a aucun intérêt. Peut être que Hulot enfonce quelques portes ouvertes, mais quel mal y a t il à prôner de ci de là la bienveillance, le respect des "peuples premiers" en effet (moi ils ne me gênent pas !), de respecter les animaux que nous consommons (j'adore une belle côte de boeuf grillée au barbecue, pas besoin de pendre l'animal par des pattes cassées et de le découper quasi vivant néanmoins non ?) ?. Bref je n'aime pas votre article qui est plus dans l'insulte facile que dans l'argument. Le problème de l'écologie, c'est de lui avoir donné une couleur politique, alors que c'est un sujet universel. Par voie de conséquence, on a des réactions manichéennes comme les vôtres (et je ne parle pas de certains commentaires "inspirés" ci-dessous...
JG
- 09/05/2020 - 04:50
Le prototype du Khmer vert...escroc en plus !
Qui vend des produits type shampooing et autres parmi les plus polluants et dégueulasses du marché (vérifié avec l'application Yuca qui permet de rabattre le caquet de certains prétentieux : emballage en plastique, produits contenant des arômes artificiels, plus pourris les uns que les autres) et qui grâce à cette escroquerie, vit très bien, avec quelques bagnoles bien polluantes dans sa collection personnelle....Comme toute personnalité de gauche : faites ce que je dis, pas ce que je fais, pour que ça me rapporte plus de pognon...