En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

07.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 8 heures 31 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 9 heures 26 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 10 heures 23 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 14 heures 39 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 15 heures 23 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 15 heures 59 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 16 heures 35 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 8 heures 20 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 9 heures 4 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 9 heures 48 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 14 heures 31 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 15 heures 5 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 15 heures 26 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 17 heures 52 min
© Reuters
© Reuters
Menace

Ransomware : le Covid-19 révèle la stratégie de long terme déployée par les pirates informatiques

Publié le 30 avril 2020
Alors que le coronavirus continue de faire des ravages sur le plan sanitaire et économique à travers la planète, une autre menace existe. Les virus informatiques et les cyber attaques se multiplient en cette période de pandémie de Covid-19, comme récemment à Marseille.
Nicolas Arpagian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Arpagian est VP Stratégie et Affaires publiques d’Orange Cyberdefense (Groupe Orange). Et enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure de la Police (ENSP). ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le coronavirus continue de faire des ravages sur le plan sanitaire et économique à travers la planète, une autre menace existe. Les virus informatiques et les cyber attaques se multiplient en cette période de pandémie de Covid-19, comme récemment à Marseille.

Atlantico.fr : Quels sont les types de cybermenaces recensés à l'occasion de cette crise sanitaire ?

Nicolas Arpagian : La politique de confinement généralisé à imposer le télétravail à de nombreuses organisations publiques et privées dans un délai de quelques jours. Les attaquants ont cherché à profiter de ce trouble pour capter des données à forte valeur (données personnelles, données financières, correspondances privées ou professionnelles…), tenter de détourner des ressources (de l’espace de stockage sur des sites Internet ou des serveurs mal protégés, usurper des noms de domaines…), exercer un chantage à la disponibilité des équipements alors qu’une part conséquente du commerce physique basculait vers des transactions en ligne.

Les attaquants ont développé des trésors d’imagination pour parvenir à leurs fins. Comme faire de la promotion pour de faux services de communications sécurisées (VPN, réseaux privés virtuels) ou comme en Allemagne en dupliquant des sites gouvernementaux d’aides aux entreprises. Pour démarcher celles-ci, collecter leurs coordonnées professionnelles et solliciter à leur place les subventions publiques. Nous avons également constaté des fraudes qui utilisaient des campagnes de courriels destinés aux directions financières. Usurpant l’identité d’entreprises, ils envoyaient une indication que le paiement par chèque n’étant plus physiquement possible en raison du confinement il fallait désormais utiliser le RIB joint. Histoire de détourner en toute tranquillité les prochains versements.

Idem pour sites les proposant de télécharger des autorisations de sortie ou de fournir des informations médicales personnalisées ou régionalisées, qui pillaient les données personnelles fournies par les visiteurs crédules. Tous les moyens sont bons pour inciter l’internaute à livrer ses données.

Les situations de crise sont toujours exploitées par les pirates qui misent sur l’émotion et l’appétit d’informations.

Quelles sont les typologies de pirates ?

Il faut distinguer entre les attaques ciblées et les attaques opportunistes. Les premières sont conduites par des organisations de haut niveau, possiblement avec des soutiens étatiques, qui ciblent précisément des entreprises ou des institutions. Pour tenter d’accéder à des informations stratégiques, comme par exemple en ce moment les avancées médicales sur les possibilités de traitement du Covid19, ou s’immiscer dans des systèmes d’informations en vue d’opérations futures de piratage. Ces interventions sont précédées d’une préparation soignée pour éviter de se faire repérer une fois le pirate entré dans le système visé. Afin de lui permettre d’y naviguer à sa guise et d’en extraire discrètement les dossiers recherchés.

Les deuxièmes sont des attaques qui ignorent souvent l’identité des entités victimes et peuvent être conduites par des personnes isolées comme par des mafias structurées. Ce qui compte est de mettre la main sur des volumes de données ou des capacités informatiques qui pourront être revendues ou utilisées dans des prochaines attaques crapuleuses. Comme par exemple pour saturer l’accès à des sites Internet (DDoS) ou stocker des contenus illicites.

Comment les entreprises ont-elles appréhendé cette période de confinement en termes de risques numériques ?

Une large part a été obligée d’improviser en raison de la soudaineté de l’annonce du confinement. Avec des collaborateurs qui n’avaient pas d’ordinateur portable professionnel, devaient se connecter avec leur Internet personnel, ne disposaient pas de connexion sécurisée (VPN), et ont cherché au plus rapide des solutions de visioconférence. Sans soucier de la confidentialité des communications. Cette crise sanitaire aura eu pour mérite de faire basculer effectivement de nombreuses entreprises à l’ère numérique. Il convient désormais que les choix fait dans la hâte ne viennent pas fragiliser leur activité future. Le déploiement des usages numériques est très bénéfique, dès lors que la cybersécurité est prise en compte à chaque étape pour sécuriser les communications et les données.

Comment va s'anticiper la sortie du confinement en ce qui concerne la cybersécurité ?

Il faut préparer dès à présent son « déconfinement numérique ». La première démarche est de préparer un audit des systèmes d’information. Pendant le confinement les salariés ont pu mélanger les usages personnels et professionnels avec leur ordinateur fourni par leur employeur, certaines applications non vérifiées ont pu être téléchargées pour faire face à des situations d’urgence comme par exemple pour la visioconférence… Il faut donc veiller à la décontamination de tous les équipements qui vont être rebranchés sur le système d’information de l’entreprise. Pui se mettre en quête d’un dispositif de sécurisation des messageries, qui sera très utile si une telle situation devait se répéter. Avec une capacité de supervision de l’informatique de l’entreprise afin de détecter les comportements inhabituels. De toutes façons, il faudra investir sur une formation des salariés au risque numérique afin de leur faire connaître les gestes utiles en cas de doute ou d’incident cyber, avec la mobilisation d’une équipe d’intervention en cas de cyberattaque avérée. Cette préparation à la crise reste la meilleure des garanties d’une limitation des effets d’une atteinte à la sécurité numérique.

Pour découvrir l'analyse de Xavier Raufer, publiée sur Atlantico, sur le piratage informatique massif à Marseille, cliquez ICI

Pour découvrir l'analyse de Franck DeCloquement sur les cyber menaces en cette période de pandémie de Covid-19, cliquez ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires