En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

05.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 11 min 51 sec
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 2 heures 6 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 2 heures 48 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 3 heures 30 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Politique
Manque de pot

Covid 19 – Macron 1 : 0

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Terrorisme
Méthode

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 17 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 17 heures 31 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 40 min 57 sec
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 2 heures 42 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 3 heures 17 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Politique
Le roi est nu

Non, l’unité nationale ne peut plus être invoquée par les élites françaises pour masquer leurs faillites

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Politique
Freiner l'épidémie

Reconfinement : ces pulsions mauvaises qui paraissent plus guider le gouvernement que la rationalité sanitaire

il y a 5 heures 37 min
pépites > Economie
Coronavirus
La barre des 36.000 morts franchie en France, premier jour de confinement, quel effet sur l'économie ?
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 17 heures 18 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 17 heures 55 min
Atlanti Culture

"Rivage de la colère" de Caroline Laurent : un épisode méconnu d’un exil forcé aux conséquences dramatiques

Publié le 29 avril 2020
Un roman intéressant sur un épisode méconnu de la décolonisation dans l’océan indien. Mais le style est un brin décevant.
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un roman intéressant sur un épisode méconnu de la décolonisation dans l’océan indien. Mais le style est un brin décevant.

"Rivage de la colère" de Caroline Laurent

De Caroline Laurent
Les Escales 415 p.

 

RECOMMANDATION
Bon


THEME
A Diego Garcia, en 1967, Marie Ladouceur, à la beauté farouche et sensuelle, séduit Gabriel, un jeune bourgeois débarqué de l'île Maurice pour être secrétaire du gouverneur, malgré le fossé qui sépare une Chagossienne noire d’un Mauricien blanc. De cette union improbable naît quelques mois plus tard un garçon, Joséphin, qui ne ressemble pas du tout à son père. La fin de la colonisation britannique, après cent-cinquante-sept ans, va bousculer leur destin. L’île Maurice vote, en effet, son indépendance en août 1967, tout en laissant la jouissance de l’archipel des Chagos aux anglais ; ceux-ci s’empressent de louer pour cinquante ans  ce territoire aux Américains afin qu’ils y installent une base navale stratégique. En 1971, les habitants seront donc expulsés sans ménagement de Diego Garcia pour se retrouver démunis de tout dans les bidonvilles de Port Louis. A l’incompréhension succéderont la colère et la rébellion de ces êtres fiers et courageux. Ils tenteront par tous les moyens de se faire entendre des autorités.

 

POINTS FORTS
• La voix accusatrice de Joséphin rythme le récit : il mène le combat de sa vie pendant cinquante ans jusqu’au Tribunal International de La Haye. Par sa ténacité, il rend ainsi hommage à la lutte acharnée de sa mère.

• La personnalité de Marie domine cette histoire familiale. Au début, elle vit pieds nus au plus près de la nature et elle charme, par son insouciance et sa spontanéité, Gabriel, élégant et tourmenté. Les souffrances terribles, imposées par ses années de révolte, vont la révéler à elle-même. Guidée par sa foi inébranlable, elle franchira tous les obstacles jusqu’à entamer une grève de la faim épuisante. 

• Le bonheur simple de ce paradis perdu hante ces Chagossiens, dont l’exil est perçu comme un arrachement. Plongés dans l’enfer des bidonvilles sordides et misérables, ils regrettent leur vie communautaire harmonieuse.

 

Points faibles
• Une intrigue sentimentale trop prévisible à travers les séparations et les retrouvailles ou les trahisons et les moments de vérité.

• Le style plat manque de richesse et de couleur et ne semble pas à la hauteur de ce drame historique.

 

EN DEUX MOTS
Caroline Laurent romance avec une certaine force cet épisode méconnu d’un exil forcé aux conséquences dramatiques. Le combat de Joséphin donne son élan à « la colère » de ces descendants d’esclaves, abandonnés à leur triste sort par les Britanniques et les Mauriciens.

 

UN EXTRAIT
La religion comptait beaucoup. On faisait nos prières et souvent, avec ma sœur et les petits, on allait fleurir la tombe de nos ancêtres, surtout celle de ma mère. Quand on a été forcés de partir, on a perdu tout ça. On a perdu nos biens matériels et immatériels ; on a perdu nos emplois, notre tranquillité d’esprit, notre bonheur, notre dignité, et on a perdu notre culture et notre identité. (p.186 )

 

L'AUTEUR
Née en 1988, Caroline Laurent est éditrice et directrice de collections aux éditions Les Escales et chez Stock. Elle a été nommée en 2019 à la commission Vie Littéraire du CNL. Le livre qu’elle a coécrit avec Evelyne Pisier en 2017 Et soudain, la liberté a obtenu un vrai succès.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires