En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

07.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

05.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 7 heures 56 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 8 heures 47 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 15 heures 38 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 18 heures 45 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 19 heures 27 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 10 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 12 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 14 heures
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 8 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 15 heures 8 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 17 heures 8 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 19 heures 41 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 12 heures
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 13 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 14 heures
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

Publié le 02 avril 2020
Christophe de Voogd évoque la crise du coronavirus à travers la question de la rhétorique, du discours de la classe politique et aborde les notions du sophisme, de la logique du chaudron et de la novlangue.
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd évoque la crise du coronavirus à travers la question de la rhétorique, du discours de la classe politique et aborde les notions du sophisme, de la logique du chaudron et de la novlangue.

En ces temps très difficiles pour nous tous, où les équilibre sociaux et personnels sont menacés, et parfois détruits, il semble que la rhétorique elle-même perde le Nord ! 

Ce n’est pas une nouveauté : en temps de crise majeure, les pires énoncés deviennent possibles, voire acceptés. 

Mais la vraie rhétorique, l’art de la bonne argumentation,  de la mise en évidence « de ce qui est probable », comme dit Aristote, est justement née pour écarter ce qui n’a que « l’apparence de la probabilité » : en Sicile, très précisément, au tout début du Vème siècle avant J.C ; et en Chine, au IVème siècle avant J.C, dans l’une des périodes les plus troublées d’un pays qui en connaîtra tant, avec l’exact contemporain d’Aristote, Guiguzi, et son génial Art de la persuasion. 

La rhétorique est donc aussi fille de la crise. Elle doit d’abord - depuis Socrate- relever et dénoncer les discours qui peuvent abuser la Cité. 

Or ceux-ci se multiplient à la vitesse du virus. L’on ne retiendra, conformément à une règle rhétorique fort utile, que les 3 biais rhétoriques suivants :

1/ le sophisme (contradiction dans les termes) :

- « Pour lutter contre l’épidémie, les plages et les montagnes sont interdites. Il est permis de faire son jogging dans son quartier. » 

- « Nous allons vérifier scientifiquement le protocole de Marseille en le reproduisant sans antibiotique et seulement sur des patients sévères » 

- « Ne pas prendre de chloroquine en automédication, même sous prescription médicale »

 

2/ la « logique du chaudron » (énoncé successifs contradictoires entre eux)

- « Les masques (ou tests) ne sont utiles que pour les soignants »

- « Les masques (ou tests) ne sont utiles que pour les soignants et les malades »

- « Les masques (ou tests) ne sont utiles que pour les soignants, les malades et les travailleurs vitaux »

 

3/ la novlangue (expressions à la mode masquant une réalité contrariante, données ici avec traduction en français factuel).

- « Tensions » : pénuries.

- « distanciation sociale/gestes-barrière » : faute de masques, écartez-vous les uns des autres.  

- « exigence de l’unité nationale » : suspension de l’esprit critique.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 02/04/2020 - 19:50
Tout à fait
On est en plein brouillage sur la ligne, l'information diffusée n'est pas certes de la manipulation de masse, mais en possède quelques éléments et artifices .
xénope
- 02/04/2020 - 15:29
Article éclairant. La
Article éclairant. La propagande gouvernementale relève de la "maladresse des habiles" : ils croient manipuler ainsi les citoyens car ils les imaginent trop stupides pour percevoir les grosses ficelles, mais cela ne retourne contre eux.
cmjdb
- 02/04/2020 - 14:30
MACRONIAISERIES
oui, très bon article. Le concours "le plus stupide postillon d'expert dans le micro" continue. Les Macroniaiseries y occupent une place de choix !