En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

07.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 14 min 45 sec
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 1 heure 9 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 3 heures 17 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 7 heures 25 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 7 heures 57 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 9 heures 53 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 12 heures 9 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 12 heures 40 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 40 min 35 sec
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 2 heures 1 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 7 heures 10 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 7 heures 39 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 10 heures 58 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 11 heures 32 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 12 heures 37 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 12 heures 46 min
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

Publié le 30 mars 2020
Un excellent livre, inoubliable: la vie des “Allemands ordinaires “ d’avril 1945 à l’été 1946
Françoise Thibaut pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Thibaut est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.   Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un excellent livre, inoubliable: la vie des “Allemands ordinaires “ d’avril 1945 à l’été 1946

Le Cauchemar


De Hans Fallada
Editions Denoël & d'Ailleurs 310 pages 20 €
 

Recommandation:

Excellent 

Thème:

Une petite ville au nord-est de Berlin, fin avril 1945. Un peu à l'écart du voisinage, les époux Doll y mènent une vie heureuse avec 2 enfants, malgré les tracas d'un régime politique  soupçonneux. A quelques jours de la Paix du 8 Mai, les troupes russes arrivent. Relativement peu de saccages, mais des vols, un harassant travail obligatoire, des restrictions alimentaires encore plus pénibles. Après un incident assez grave, les Russes désignent Doll pour être maire de la ville. Il contribue aux arrestations des planqués, des ex-nazis, découvre les  caches de biens et nourritures accumulées. La haine, alors, se déchaîne, oblige le couple à partir, sans rien, pour Berlin en ruines et à y survivre jusqu'en Juillet 1946 dans des conditions aussi stupéfiantes que stupides.

Sous couvert d'un «roman» Ditzen raconte en fait le «vécu des Allemands ordinaires» durant les 16 mois que couvre le récit, d'avril 45 à l'été 46. Sans doute a-t-il vécu lui même ces épisodes souvent absurdes, ou il y a assisté ou, encore, ils lui ont été racontés. C'est stupéfiant. Cette période est le Renversement : Après 12 années d'oppression, certes, il n'y a plus de bombardements, mais il y a toujours des militaires, le faim, la misère, les vêtements loqueteux, les ruines, les rats, et la peur.

 Ceux qui ne sont pas devenus fous restent hébétés, vidés de toute énergie, éprouvant « la perte de l'estime de soi ».. On y découvre la haine ordinaire, la vengeance, et surtout la bêtise, mais aussi parfois la bonté; ainsi que la patience et l'amour sans ombre que se portent les époux Doll que la maladie sépare un moment.

Points forts:

Ce n'est pas un livre triste. Au contraire, il est plein d'énergie, de compassion envers l'humanité si stupide. Certaines situations sont tellement idiotes qu'elles en deviennent drôles. En fait il s'agit d'un excellent manuel de survie, car dans le dénuement et la désespérance on ne peut guère aller plus loin. 

Le dernier chapitre s'intitule «la guérison» : l'errance à l'intérieur de soi-même est finie, l'énergie revient, l'avenir se rouvre. Les Doll retournent à la normalité, récupèrent leur maison, trouvent du travail et mangent (enfin) à leur faim.

Points faibles:

Bien sûr, ce n'est pas très drôle ; il vaut mieux avoir bon moral en ouvrant ce livre assez remarquable. L'intérêt réside justement dans le décalage avec notre «réalité» actuelle. Il est sans doute à rapprocher de l'anonyme Une femme dans Berlin (Folio) et de L'Europe barbare de Keith Lowe (Tempus).

En deux mots ...

Le comble du comble -et ce que le livre ne dit pas car l'auteur disparaît en 47- c'est que le couple Doll si avide de sa liberté récupérée, se retrouvera dans la zone russe, donc encagé dans la RDA. Mais c'est une autre histoire…

Un extrait:

…. " Et maintenant, Doll est devenu maire...il lui incombe de départager ces nazis entre complices inoffensifs et criminels actifs, de les dénicher jusque dans les repaires où ils se sont recroquevillés à la hâte….de les déposséder de leurs provisions de hamster...» (p.86).

... "Nous sommes en train de sombrer, pensent les uns. Mais avant, laissez-nous manger encore une fois ! Ah, se rassasier de bonnes choses, sentir la satisfaction de quelques nutriments convenables... " (p.290).

..." ces dernières années, il n'a jamais eu le temps de rester sous un arbre et d'écouter son murmure. Et maintenant il l'a car c'est la paix de nouveau  - la Paix ! Comprends le intérieurement être humain, tu n'as plus besoin d'assassiner et de tuer. Les armes sont inutiles, c'est vraiment la paix ! » (dernier paragraphe)

L'auteur:

On le connaît déjà sous son véritable nom Rudolf Ditzen (1893-1947), auteur de l'extraordinaire Seul dans Berlin publié en France en 2014.  Vu sa date de naissance, il a vécu la période la plus terrible de l'histoire des Allemands. Il vit de divers métiers mais réussit à devenir journaliste, écrivain, publiant une vingtaine d'ouvrages sous des pseudos variés. Il est Hans Fallada avec ce Cauchemar publié en 1947 peu avant sa disparition, à l'âge de 54 ans.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
beau livre, allemand
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires