En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

05.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 2 min 46 sec
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 38 min 27 sec
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 1 heure 29 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 2 heures 13 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 16 heures 29 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 17 heures 29 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 19 heures 17 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 22 heures 37 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 24 min 8 sec
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 1 heure 7 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 16 heures 41 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 18 heures 11 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 22 heures 5 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 23 heures 9 min
Atlanti Culture

"La Fantasia" de Loris Chavanette

Publié le 18 mars 2020
Un beau récit sur la détresse de pieds-noirs et l’attachement à leur terre natale
François Duffour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Duffour est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un beau récit sur la détresse de pieds-noirs et l’attachement à leur terre natale

"La Fantasia" de Loris Chavanette

chez Albin Michel 

286 pages

19,90 €

 

Recommandation

  Bon

Thème

 Au soir de sa longue existence, Mariane vit recluse dans un appartement de la rue Ranchin, au cœur de la vieille cité de Montpellier; elle quitte à peine sa chambre aux volets tirés, remplie de statues religieuses et autres icônes, ses compagnons de voyage pour la vie éternelle qu’elle sait toute proche. Les silences et l'ennui ne sont plus rompus que par la visite le dimanche de son petit-fils Antoine et celles un peu plus fréquentes et discrètes de Naoël qui vient trois fois la semaine faire un brin de ménage et échanger deux brins de conversation.

C'est dans cet ultime moment de sa vie que la vieille dame va révéler son secret à ces deux enfants, un secret consigné dans un carnet confié à Antoine après qu'il l'ait accompagnée au cimetière de Sète visiter Georges, son défunt mari enterré là dès le retour d'Algérie, un pied-noir anonyme qui n'aura pas survécu à l'exil, meurtri d'avoir dû quitter la « ville des mimosas » pour en être privé à jamais, sans même conserver le privilège d'aller fleurir les tombes de ses aïeux, enterrés là-bas et ainsi abandonnés pour toujours.

Points forts

* L'évocation sensible de l'attachement des pieds-noirs à l'Algérie, procédant à la fois de cette emprise de la terre qui les a vus naître et de la douceur de vivre de ce pays de cocagne symbolisé dans le récit par les plages de Mostaganem et les montagnes de Tlemcen que Mariane apercevra une dernière fois de la mer sur le bateau de l'exil dans la brume du désespoir.

* Le drame vécu par eux de l'arrachement à la terre de leurs ancêtres aggravé par l’accueil si réservé des Français de métropole leur conférant un statut de quasi-apatride.  

* L'aventure personnelle de Mariane qui, de la femme bourgeoise et convenue qu'elle croyait être, va, dans un moment d'égarement qu'elle voudra oublier pour le chérir finalement et survivre avec lui, faire l'apprentissage de la liberté et de l’affranchissement dont la Fantasia est à la fois la cause, le théâtre et le symbole.

Points faibles

 Une plume un peu aléatoire, le plus souvent belle et poétique, mais quelquefois banale, en retrait du récit quant à lui très romanesque.

En deux mots ...

 Un roman lyrique et puissant qui restitue au pied-noir une forme de légitimité sur ce sol d'Algérie que certaines familles ont foulé sur cinq générations, plus qu'il n'en faut pour bâtir une dynastie et une histoire. Une relation amoureuse aussi improbable qu’irrésistible dont seule la rupture, sans en révéler le contexte, va permettre paradoxalement la pérennité. Avec au passage un bel hommage à la dignité d'une famille indigène et à travers elle au courage et à la noblesse d'âme d'Antar, le fils aîné, fier, ascétique et racé, le frère d'Ahmed, quant à lui fougueux et intrépide, l'un et l'autre héritiers des Maures qui avaient envahi Grenade pour en être chassés, la conquête et la défaite étant ainsi traités comme le sort commun et croisé de ces deux peuples confrontés l'un et l'autre au même destin implacable, les plaçant respectivement dans les mêmes statuts de maître et d'esclave.

Même si le statut de Mariane ne se confond pas avec ceux du Younes de Yasmina Khadra (Ce que le jour doit à la nuit) , encore des Ali, Hamid et Namia d’Alice Zeniter (L’art de perdre), il est bien question ici de cette même détresse éprouvée par la perte du même pays chéri.

Un extrait

“ Quel besoin étrange ai-je eu de raconter ces événements par écrit ? C'est une scène sur le pont du navire qui m'en a donné l'envie. J'étais avec les familles de pieds-noirs qui faisaient de grands signes d'adieu à leur pays en versant toutes les larmes de leur cœur détruit. Je n'ai pas eu assez de force pour me retourner, regarder en arrière et voir une dernière fois la côte. Mes yeux étaient plantés vers le large. En laissant l’Algérie derrière moi, je lui tournais le dos. La foule pressée sur le pont du navire est restée les yeux fixés sur la côte africaine jusqu'à ce qu'elle ait disparu entièrement. C'est alors que quelqu’un près de moi a demandé quel était ce point à peine perceptible qui tardait à s'estomper dans le lointain. Un homme a répondu sans hésiter : les montagnes de Tlemcen…”

L'auteur

 Loris Chavanette est un jeune et brillant historien, professeur d'université, spécialiste de la Révolution Française, de la Terreur et du Premier Empire. Il a contribué à de nombreux travaux sur ces thèmes et écrit quelques ouvrages remarqués, ainsi Waterloo, la Révolution Française et Napoléon , ou encore Quatre-Vingt-Quinze: la Terreur en procès qui lui a valu le Prix de la Fondation Stéphane Bern. Il signe avec La Fantasia son premier roman. Pour une première, c’est une réussite prometteuse même si le style reste ici ou là à parfaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires