En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

06.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 13 heures 35 sec
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 17 heures 38 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 18 heures 27 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 19 heures 4 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 19 heures 42 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 20 heures 19 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 20 heures 48 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 22 heures 15 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 15 heures 58 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 17 heures 51 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 18 heures 48 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 19 heures 20 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 19 heures 56 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 20 heures 51 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 21 heures 46 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 21 heures 55 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 22 heures 17 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Enseignements du vote

Ces municipales dont le résultat sera (probablement) à la fois clair et incompris des principaux intéressés

Publié le 15 mars 2020
Alors que le premier tour des élections municipales se déroule ce dimanche 15 mars, les sondages laissent présager depuis de nombreuses semaines que La République en marche n’obtiendra pas les résultats qu’elle espère... Est-ce une chance pour EELV et Les Républicains ?
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est essayiste et haut fonctionnaire, auteur de nombreux ouvrages dont Histoire des présidents de la République (2013) ; André Tardieu, l'incompris (2019) aux éditions Perrin ; Le Grand bazar ou l'Europe face à l'immigration (L'Harmattan...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le premier tour des élections municipales se déroule ce dimanche 15 mars, les sondages laissent présager depuis de nombreuses semaines que La République en marche n’obtiendra pas les résultats qu’elle espère... Est-ce une chance pour EELV et Les Républicains ?

Atlantico.fr : Avec la surprise créée par Rachida Dati dans les sondages et les très bons résultats obtenus par EELV lors des européennes, ces municipales annoncent-elles la victoire de ces deux partis ? 

Maxime Tandonnet : Les Européennes ont eu lieu il y a moins d’un an. Elles ont été marquées par une catastrophe électorale pour LR : 8,6%. L’immense majorité des experts et des responsables politiques, notamment les transfuges de LR vers d’autres partis, ont alors pronostiqué, dans un bel élan  jubilatoire : « LR est mort », broyé entre LREM macroniste et le RN lepéniste. Ils se sont lourdement trompés. Les bons sondages en faveur de LR, à la veille des municipales, en particulier la surprise Rachida Dati, prouvent au contraire que, fort de son ancrage territorial, cette formation a survécu au grave revers électoral. LR est toujours vivant et enraciné dans le pays : c’est l’un des enseignements de cette campagne des municipales. Ce constat annonce-t-il de futures victoires en 2022 ? Les élections nationales sont soumises à de violents aléas et il est évidemment impossible de le dire aujourd’hui. Quant à EELV, sa réussite reflète l’engouement d’une partie de l’électorat, notamment jeune, pour les enjeux de climat et d’environnement. C’est un vote de sympathie et l’expérience montre que le succès de EELV aux Européennes et aux élections locales ne se confirme pas aux élections nationales. 

Nous sommes à quelques heures des résultats du premier tour. Depuis plusieurs semaines, les prévisions mènent à penser que LaREM n’obtiendra pas les résultats qu’elle espère... coup de chance pour EELV et LR ? Ou au contraire, est-ce simplement la conséquence de mauvais résultats de LREM et donc un vote refuge ? 

Il est indéniable que l’expérience politique LaREM a largement failli. Ce parti était composé pour une grande part de transfuges du parti socialiste qui se sont opportunément ralliés au macronisme en 2017. Sa grande ambition politique était l’anéantissement de la droite LR dans l’objectif de constituer un puissant mouvement dit « progressiste » opposé au « danger populiste ou nationaliste » qu’incarne à ses yeux le RN. Cette logique manichéenne, dominée par un affrontement titanesque entre le « bien » et le « mal », devait assurer au moins une décennie au pouvoir à LaREM. La manœuvre a largement échoué. Les transfuges de LR vers LaREM ou vers RN sont restés minoritaires. LaREM n’a pas réussi à constituer une identité autonome en dehors de la personne du chef de l’Etat. Sa greffe avec le pays n’a pas pris. Il subit de plein fouet l’impopularité élyséenne et se déchire. Il est certain que cet échec profite largement à LR qui a récupéré une partie de son électorat tenté pendant un temps par le ralliement au macronisme. Le succès de EELV en est aussi partiellement le fruit traduisant la déception de la frange la plus à gauche de LaREM qui ne revient pas vers le PS mais trouve un refuge dans le discours écologiste. 

Peut-on s’interroger sur une lecture biaisée par les partis eux-mêmes ? 

Oui, c’est un vrai risque que le résultat de ces élections fasse l’objet d’une lecture biaisée. LaREM a toutes les chances de vouloir en minimiser la portée. Elle va considérer ce scrutin comme purement local et qui plus est, dénaturé par la crise du coronavirus qui aura favorisé l’abstention. Il est vrai que la crise sanitaire créée un climat très particulier dont l’effet est de relativiser fortement la portée du scrutin. Pour autant le vote aura bien lieu malgré ce contexte tragique. Le résultat des municipales, élections locales ou non, risque de confirmer le climat de défiance envers le pouvoir LREM. Dire que cela n’aurait rien à voir avec le contexte national relèverait de la méthode Coué ou de l’aveuglement. Bien sûr les municipales comme les départementales ou les régionales font primer des enjeux locaux, mais elles reflètent aussi, et toujours, des grandes tendances de l’opinion. Un éventuel vote sanction aux municipales serait de toute évidence un signe inquiétant pour le renouvellement du pouvoir LaREM en 2022. A moins que dans le contexte de la crise, un réflexe légitimiste opère au dernier moment en faveur des autorités, mais c’est très difficile à prévoir. Pour LR, il serait tout autant déplacé de crier victoire. Le triomphe aux régionales de 2015 ne s’est pas concrétisé aux présidentielles deux ans plus tard. Tout le travail reste à faire : bâtir un projet conforme aux attentes des Français, s’entendre sur un candidat, restaurer un climat de confiance et une dynamique… Tout est possible mais nous n’en sommes pas là… 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Loupdessteppes
- 16/03/2020 - 09:28
Sans compter le risque encouru...
"La différence entre une démocratie et une dictature, c'est qu'en démocratie tu votes avant d'obéir aux ordres, dans une dictature, tu perds pas ton temps à voter"
Charles Bukowski. Mais cela les politicards s'en moquent : la gamelle est en jeu et passe avant la santé publique.