En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

05.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

07.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 28 min 42 sec
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 16 heures 2 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 17 heures 33 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 21 heures 27 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 22 heures 31 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 22 heures 49 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 50 min 46 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 15 heures 51 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 16 heures 50 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 21 heures 58 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 22 heures 36 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 23 heures 6 min
Atlanti Culture

"Ce que savait la nuit" de Arnaldur Indridason : un polar islandais dont le succès ne se dément pas

Publié le 07 mars 2020
Robert Haenhel pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Robert Haenhel  est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"Ce que savait la nuit" 

De ARNALDUR INDRIDASON
Version audio réalisée par : AUDIOLIB (Nov.2019). Version brochée: Editions Métaillé (Févr.2019, 360 pages). Texte lu par : Martin Spinhayer. Traduction : Eric Boury Durée : 8 heures (1CD MP3 ; également téléchargeable et en ebook). Prix : 22 euros 90

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
Livre après livre Arnaldur Indridason s’est affirmé en tant que chef de file du polar islandais  dont le succès ne se dément pas. Ce phénomène s’explique par l’atmosphère si particulière de ses ouvrages. Un temps qui s’écoule très lentement, un passé qui revient toujours et bien sûr des protagonistes qui ne sont pas des héros mais des hommes désabusés qui malgré tout  recherchent avec une pugnacité rare une seule chose : la vérité. 

Ce que savait la nuit  commence par un coup de fil qui ne doit rien au hasard. Konrad, retraité de la police criminelle de Reykjavik, est réveillé en pleine nuit  par un légiste. On a retrouvé au flanc d’un volcan, le cadavre, étonnamment bien conservé, d’un certain Sigurvin disparu trente ans plus tôt. C’est Konrad qui, à l’époque, avait été chargé de l’enquête. Une enquête calamiteuse qui le hante encore et toujours et a constitué le grand échec de sa vie. 

Un seul suspect avait été arrêté, Hjaltalin, qui était en affaire avec le disparu. Un personnage retors qui avait fini par établir une relation trouble avec Konrad. Il clamait son innocence et avait été libéré.

Trente après, c’est la même enquête qui semble recommencer. On remet Hjaltalin, sous les verrous, on réinterroge des témoins déjà entendus. Pour Konrad qui a accepté d’aider ses anciens collègues, c’est tout un passé qui remonte, c’est toute sa vie à laquelle il est à nouveau confronté. Sans fléchir, il reprend cette enquête, peut-être sans se l’avouer croit-il qu’une nouvelle piste va émerger de la nuit…

 

POINTS FORTS
Un tempo très particulier, très lent, qui donne l’impression que rien ne permettra de résoudre cette enquête qui ne semble ne jamais devoir aboutir. 

Un souci du détail, une précision dans la description de la psychologie des personnages qui  crédibilise cette investigation policière sans fin. 

 

POINTS FAIBLES
Un roman qui déplaira aux accros des tueurs en série, des super flics que rien, ni personne ne peut arrêter.

 

EN DEUX MOTS 
Un livre d’une grande qualité littéraire, qui n’est pas sans rappeler Simenon et qui nous immerge dans un autre monde.

 

L'AUTEUR
Né à Reykjavik en 1961, Arnaldur Indridason, diplômé en Histoire, ancien journaliste, écrivain mais également critique de films. Couronné de nombreux prix, il a publié une quinzaine de romans policiers dont la Trilogie des Ombres (déjà commenté sur le site Culture Top) ainsi que des nouvelles tels que  La cité des jarres, La femme en vert, La voix, L’homme du lac. Il est considéré comme un des plus grands auteurs de polars islandais, publiés dans une trentaine de pays et traduits en de nombreuses langues. 

 

LE LECTEUR

Martin Spinhayer est un comédien de théâtre, de télévision et de doublage. Acteur de l’ombre des studios, il se consacre à tous les aspects vocaux du métier, passant des personnages les plus sombres aux plus extravagants. Son timbre grave lui a permis d’incarner notamment les voix françaises de John Goodman et Jeremy Irons. Il a déjà enregistré pour Audiolib (Une vie entre deux océans, Un monde sans fin).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires