En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 7 min 52 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 59 min 23 sec
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 5 heures 25 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 6 heures 54 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 9 heures 26 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 11 heures 29 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 11 heures 57 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 12 heures 40 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 12 heures 57 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 28 min 34 sec
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 1 heure 58 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 6 heures 33 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 8 heures 22 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 11 heures 21 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 11 heures 49 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 12 heures 33 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 12 heures 52 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 13 heures 24 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nouvelle hausse

Prix du paquet de cigarettes : la politique au risque de la morale ?

Publié le 04 mars 2020
Le gouvernement souhaite faire reculer les ventes de cigarettes et la dépendance au tabac. Une nouvelle hausse des taxes de 50 centimes est entrée en vigueur ce dimanche.
Les Arvernes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Arvernes sont un groupe de hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs. Ils ont vocation à intervenir régulièrement, désormais, dans le débat public.Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement souhaite faire reculer les ventes de cigarettes et la dépendance au tabac. Une nouvelle hausse des taxes de 50 centimes est entrée en vigueur ce dimanche.

Le 1er mars le prix du paquet de cigarettes a connu une nouvelle augmentation. Rien de bien nouveau dira-t-on, tant l’augmentation continue du prix du tabac est l’un des – très – rares domaines dans lesquels les Pouvoirs public font preuve d’une réelle continuité. Ainsi, entre 2000 et la fin 2020, soit en vingt ans, le prix du paquet de cigarette sera passé d’environ 3,2 euros à 10 euros. Gouvernements de gauche et de droite se sont relayés pour progressivement faire du fumeur un « usual suspect » de notre société et une vache à lait fiscale.

Disons-le tout net : nul de sérieux ne conteste que le tabagisme pose des questions essentielles de santé publique. La question n’est pas de protéger les français de certains excès liés au tabagisme. Elle est de s’en donner des moyens raisonnables et cohérents. Prendre pour argent comptant sans la questionner la politique qui consiste à matraquer les fumeurs de cigarettes serait une erreur. Car l’enfer étant pavé de bonnes intentions, cette politique ne manque pas d’incohérences. 

D’abord, frapper au portefeuille les fumeurs sans discrimination, c’est omettre que pour une partie des français dont la consommation est incompressible, les économistes diraient inélastique au prix, l’augmentation continue du prix du paquet n’a pas pour autre effet que de réduire leur pouvoir d’achat. L’on bute ici sur l’un des angles morts de nos gouvernants. D’un côté, ils prétendent concentrer leur politique économique sur la préservation du pouvoir d’achat des plus défavorisés, par une pression fiscale sur les entreprises et les plus favorisés qui fait de la France un champion toute catégorie. D’un autre côté, ils n’ont de cesse de puiser dans les poches souvent peu profondes des fumeurs. Un calcul récent a ainsi montré que l’augmentation du prix du tabac venait ainsi rogner une part significative de l’effort budgétaire ad hoc consenti pas le gouvernement dans le cadre de la crise des gilets jaunes. A ce jeu, la politique publique est totalement perdante : le fumeur qui a décidé de continuer à fumer n’est pas dissuadé, mais son pouvoir d’achat, surtout s’il fait partie des plus modestes, est attaqué.

Ensuite, et plus fondamentalement, les politiques publiques ne craignent pas de céder à la moralisation, au cri du « il est mal de fumer ! ». C’est ouvrir une sacrée boite de Pandore, à bien des égards. 

Premièrement, est-ce à l’État de nous faire la morale ? Si nos gouvernants le pensent – c’est leur droit – alors qu’ils soient cohérents jusqu’au bout et qu’ils rétablissent les cours de morale de nos arrières grands-parents dans l’instruction publique ! L’on y (ré)apprendra peut-être à nos chères têtes blondes que les élèves doivent respecter leur maître, que les notions de bien et de mal ne sont complètement interchangeables, que la patrie existe etc. Vaste programme aurait dit le Général de Gaulle…

Deuxièmement, comment articuler le principe de politiques publiques toutes entières placées sous le sceau de la liberté individuelle et des droits de l’homme, dont la France s’est faite le héraut en même temps qu’elle renonce à toute politique aronienne de défense de ses intérêts, et la stigmatisation de pans entiers de la population ? L’individu que l’État a décidé de tolérer pourrait ainsi tous les droits, pourrait céder à tous les caprices (changer de sexe, se marier avec une personne du même sexe, demain se faire cryogéniser etc.), mais ne pourrait pas boire tranquillement un café ou un verre de vin rouge, fumer une cigarette, ou prendre sa voiture pour aller et venir à plus de 80 km/ heure ?

Troisièmement et surtout, l’on reste bouche bée devant l’écart insupportable de moyens que mets l’État à pourchasser les fumeurs (mais nous pourrions parler des automobilistes), et son incapacité, de fait, à assurer le premier de ses devoirs : la paix et la sécurité civile. Le fisc se dote de moyens de surveillance dignes du Big brother dont Orwell nous a mis en garde, il vient prendre sous à sous dans les poches des fumeurs…mais l’État n’est pas capable de faire régner la concorde civile dans les territoires, les villes et les banlieues.

De tout ceci une conclusion émerge : il n’est jamais bon, comme le montre le traitement du tabac, de confondre morale et politique. Parce qu’à ce jeu, l’on rappellerait un peu cruellement à Monsieur Grivaux, qui dénonçait les « gars qui fument des clopes et qui roulent en diesel », qu’en fait de moral, il est toujours mieux de regarder non la paille qui est dans l’œil du voisin, mais la poutre qui est dans le sien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guzy1971
- 06/03/2020 - 10:24
c'est n'importe quoi cet article
ON peut aussi supprimer l'obligation de mettre la ceinture de sécurité sous prétexte que cela relève de la liberté individuelle (un recours avait été déposé devant le conseil d'Etat). Il y a un équilibre à trouver, les libertés individuelles ont des effets collectifs et donc la collectivité est fondée à les contrôler, la collectivité doit accepter la socialisation d'une certaine irresponsabilité individuelle si elle entend réellement respecter la liberté.

avec le paquet à 10 € on va surtout faire progresser la contrebande.