En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

03.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

04.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

05.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 3 heures 54 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 4 heures 29 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 5 heures 25 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 7 heures 41 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 12 heures 6 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 4 heures 13 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 4 heures 56 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 6 heures 28 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 9 heures 21 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 10 heures 42 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 11 heures 5 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 11 heures 42 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 12 heures 35 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 13 heures 6 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 13 heures 50 min
© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP
Impact politique

Le Coronavirus, "game changer" pour les rapports de force politique ?

Publié le 02 mars 2020
Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a indiqué que le Coronavirus était un "game changer", un événement majeur qui allait changer la donne dans l'économie et pour la mondialisation. Il a notamment évoqué "la nécessité impérative de relocaliser un certain nombre d'activités".
Barthélémy Courmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barthélémy Courmont est maître de conférences à l’Université catholique de Lille, et directeur de recherche à l’IRIS, où il est en charge du programme Asie-Pacifique. Il dirige la collection Asia Focus à l’IRIS, et a publié de nombreux ouvrages, dont L...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a indiqué que le Coronavirus était un "game changer", un événement majeur qui allait changer la donne dans l'économie et pour la mondialisation. Il a notamment évoqué "la nécessité impérative de relocaliser un certain nombre d'activités".

Atlantico.fr : Usines fermées, productions en partie gelées, forte chute du tourisme... on connaît déjà l'impact lourd du coronavirus sur l'économie mondiale au premier semestre 2020. Mais si l'économie est fortement touchée, le virus pourrait avoir des conséquences politiques toutes aussi lourdes. 

Début février, la population chinoise a sévèrement critiqué son gouvernement, remettant notamment en question la gestion de l'épidémie. Alors que l'épidémie se propage, les populations ukrainiennes ou encore iraniennes ont également sévèrement critiqué leur gouvernement. Pourquoi cette colère soudaine ?

Barthélémy Courmont : Le développement rapide de l'épidémie en Chine et les difficultés à y apporter des réponses ont en effet suscité de fortes critiques, sur les réseaux sociaux notamment, en Chine. La mort de Li Wenliang, le médecin de Wuhan qui avait alerté les autorités dès décembre mais ne fut pas entendu, a également mobilisé une opinion publique aussi inquiète que mécontente du traitement de cette épidémie. Il faut comprendre que la mise en quarantaine de centaines de millions de personnes, la paralysie quasi totale du pays le plus peuplé au monde et les inquiétudes liées à la dissémination du virus ont provoqué un émoi dans la population chinoise, qui a demandé logiquement une plus grande transparence. La Chine est le pays au monde qui compte le plus grand nombre d'internautes, aussi cette "épidémie" d'informations, vraies et fausses, est rapidement devenue difficile à contrôler. Dans des pays comme l'Ukraine - où on ne déplore pas la présence d'un foyer infectieux - et l'Iran, qui est très fortement exposée, la réaction de colère s'explique par la même inquiétude. Au Japon, la mauvaise gestion de la crise du Diamond Princess a contraint les autorités à présenter des excuses publiques, anticipant des critiques. On commence également à observer de vives critiques dans d'autres régimes démocratiques et qui communiquent a priori en toute transparence sur ces questions, comme la Corée du Sud et l'Italie, deux pays où le nombre de cas a fortement cru en quelques jours. De nombreux Sud-coréens déplorent une lenteur dans l'organisation des secours, et une incapacité du gouvernement à avoir anticipé cette épidémie. Si le nombre de cas augmente brutalement en France, il est certain que des critiques semblables se multiplieront.

Certains observateurs estiment que le ralentissement de l'économie mondiale pourraient remettre en question la réélection de Donald Trump, lequel doit sa popularité en raison, notamment, de ses bons résultats économiques. Un tel scénario est-il réellement crédible ? Une telle épidémie peut-elle mener à ce point changer l'opinion d'une population vis à vis de ses dirigeants ?  

Barthélémy Courmont : C'est une hypothèse qui semble relever du fantasme des "anti-Trump" plus que d'une probabilité. D'abord, quels sont les indicateurs permettant d'affirmer qu'il y aura un ralentissement significatif de l'économie mondiale? L'impact pour la Chine est évident, mais sera-t-il durable, et entrainera-t-il le reste du monde? Peut-être, ou pas du tout. Ensuite, et c'est un autre sujet, l'élection de novembre 2020 aux Etats-Unis ne se jouera pas, contrairement à de nombreuses précédentes, sur l'économie. "It's not only the Economy, stupid!" semblent même proposer comme slogan les Démocrates (en une intéressante inversion du slogan de Bill Clinton en 1992) dans leurs débats dans le cadre des Primaires. L'économie américaine se porte bien, mais les Américains peuvent-ils en dire autant? Non, rétorquent notamment Sanders et Warren. Les enjeux identitaires, les guerres culturelles, l'image des Etats-Unis ou les questions sociales pèseront beaucoup dans le scrutin de novembre. Enfin et surtout, il faudrait que les conséquences économiques soient catastrophiques pour que l'opinion publique se retourne contre le pouvoir, aux Etats-Unis ou ailleurs. Et sans faire preuve d'un optimisme déplacé, l'impact du coronavirus restera relativement limité. Aux Etats-Unis, on relève cette année une grippe saisonnière très agressive, avec un bilan très nettement supérieur aux précédentes années, depuis le H1N1 de 2010. 26 millions de malades identifiés, et déjà plus de 16 000 morts. Des chiffres qui donnent le vertige face au coronavirus. Pour autant, fait-on mention d'un impact de cette grippe sur l'économie américaine au point de fragiliser le pouvoir? Non.

En Afrique, notamment en RDC, Ebola avait eu pour effet d'ébranler la confiance de la population en ses dirigeants. Un tel schéma est-il ici possible ? Peut-on imaginer que l'épidémie donne lieu à des soulèvement de population ou au contraire peut-elle permettre à des gouvernement de consolider leur pouvoir ? 

Barthélémy Courmont : La RDC n'avait pas les moyens de contrer l'épidémie d'Ebola, ce qui explique son manque de crédibilité aux yeux de la population.C'est donc un cas particulier. Cependant, on observe que des dirigeants peuvent être fragilisés par une mauvaise gestion de l'épidémie, comme je le mentionnais plus haut dans le cas de la Corée du Sud ou du Japon, et sans doute très vite de l'Italie. Le cas de la Chine est, paradoxalement, tout l'inverse. En limogeant les plus hauts responsables politiques de la province du Hubei et de la ville de Wuhan, Xi Jinping a repris la main et a renforcé sa légitimité, en désignant des coupables des erreurs commises dans les premières semaines. Ajoutez à cela une situation qui semble s'améliorer, avec un nombre de malades en baisse - le nombre de patients sortis des hôpitaux augmente aujourd'hui plus rapidement que le nombre de nouveaux cas, selon les chiffres officiels chinois. Si la colère et l'inquiétude s'imposait dans l'opinion publique chinoise il y a quelques semaines, fragilisant potentiellement le pouvoir, ce dernier voit sa légitimité renforcée dès lors qu'il démontre sa capacité à endiguer l'épidémie. En estimant que le coronavirus est "la plus grande urgence sanitaire en Chine depuis 1949", Xi Jinping a adopté une très habile stratégie de sortie de crise: le bilan humain et même économique sera justifié compte-tenu de la gravité de l'épidémie; et son aura sera renforcée dès lors que l'épidémie sera totalement contrôlée. Il y aura des gagnants et des perdants dans cette crise sanitaire internationale, tout dépendra de la capacité de réaction, mais aussi et surtout des stratégies de communication l'accompagnant.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 02/03/2020 - 15:02
Macron se fout des Français!
Macron obéit à des ordres: regardez qui a financé sa campagnes...il possède la totalité de la presse...son grand ami, Bernard Arnault, a vu sa fortune augmenter de 40 milliards l'année dernière...avec Macron: les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres! Il a pourri l'Etat français sous Hollande et il CONTINUE son pillage de l'Etat.il garde un président de l'Assemblée mis en examen,une ministre de la Justice qui a ''oublié'' de déclarer 3 appartements au fisc, il a mis un voyou à la tête de la police, il donne nos sous aux BARBARES des ''zones de non-droit'' et il laisse crever de faim nos paysans, les ''vrais'' Français de nos campagnes ont vu leurs écoles supprimer,etc..et il CONTINUE de faire entrer des terroristes musulmans dans notre pays! Il se fout de la misère et de la pauvreté des ''vrais'' Français, il ne pense qu'à sa fortune personnelle garantie par chaque action qu'il fait contre le bien public! La majorité des Français (même les gauchistes qui ont voté pour lui) ne veulent pas de sa ''réforme des retraites'' : il s'en fout, il la fera passer tout de même!...
guzy1971
- 02/03/2020 - 13:51
après leur avoir craché à la gueule en les traitant de fachos
....voilà qu'ils reprennent les idées des (au choix) : populistes, illibéraux, réacs, arriérés, connards......
J'ai assisté à une réunion dernièrement où Le Maire nous a fait du Montebourg pendant une heure.

Quand ces gens comprendront-ils que c'est cette absence de pudeur, d'honnêteté intellectuelle basique qui rend les gens si en colère. Admettre qu'on a eu tort est-il si difficile. Pour ma part, je considère que c'est à ça qu'on reconnait les vrais hommes/vraies femmes.

Je sais que le combat politique comporte sa part de malhonnêteté et de mauvaise foi, mais celle-ci n'est plus admissible quand vous êtes au pouvoir en situation de faillite et que vous prétendez n'avoir pas changé.
lasenorita
- 02/03/2020 - 13:49
Il faudrait aussi STOPPER l'immigration musulmane!
Ces musulmans nous apportent leurs virus, leurs microbes, etc.. En mars 2018:le gouvernement algérien a RENVOYE les migrants jusqu'à la frontière de l'Algérie, dans des bus.. pourtant les Algériens sont musulmans comme les migrants.. Les migrants ont compris, ils ne sont plus retournés en Algérie! Pourquoi devons-nous, nous, les Européens non-musulmans ACCEPTER tous ces va-nu-pieds qui viennent chez nous pour nous prendre nos sous, nous tuer, nous voler, nous donner leurs maladies? Il serait si simple de faire comme a fait le gouvernement algérien!...