En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

04.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

05.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

06.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

07.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 42 min 32 sec
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 3 heures 3 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 4 heures 55 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 6 heures 44 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 7 heures 18 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 7 heures 38 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 8 heures 31 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 24 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 2 heures 53 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 4 heures 50 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 6 heures 16 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 7 heures 3 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 7 heures 27 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 7 heures 50 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 9 heures 19 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 23 heures 37 min
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 1 heure
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

Publié le 25 février 2020
Nicolas Gaudemet, pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Gaudemet est chroniqueur pour Culture-Tops.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"Vie à vendre" 

De Yukio Mishima
Traduction de Dominique Palmé Gallimard 272 p. 22€

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
Fatigué de vivre, échouant à se suicider, Hanio décide de mettre sa vie à vendre. S’ensuivent des aventures picaresques modernes avec des espions, une femme vampire ou encore une hippie. Un roman léger, inédit en France, « d’aventures psychédéliques » selon Mishima. Écrit en même temps que les plus sérieux Chevaux échappés et Le Temple de l’aube, il est paru en feuilleton dans le Playboy japonais (!).

Mishima s’est suicidé par seppuku en novembre 1970. L’année du cinquantenaire sa mort voit la parution, outre de l’inédit Vie à Vendre, de La Vie de Mishima de John Nathan (réédition assortie d’une nouvelle préface et d’une nouvelle traduction des extraits d’œuvres), et Duetto Mishima, un écrivain en raconte un autre de l’auteur de cette chronique (Nicolas Gaudemet).

La parution de Vie à Vendre inaugure celle de  nouveaux inédits dans les années à venir, pour faire découvrir un facette plus légère et méconnue en France de l’auteur du Pavillon d’Or.

 

POINTS FORTS
Le style de Mishima, avec toujours des images somptueuses, et ici un ton facétieux qui rappelle des romans légers comme La Musique.

L’imagination rocambolesque de l’auteur, qui épouse parfaitement l’époque psychédélique de la parution du roman.

Un rythme et des rebondissements incessants comparables à ceux des mangas ou des films de yakuzas.

D’amusantes réflexions sur le non-sens de la vie.

L’élégante traduction de Dominique Palmé qui préserve la ponctuation d’origine et notamment les « …… » affectionnés par Mishima. À noter que de nombreuses œuvres de Mishima n’ont été traduites en français que depuis leur version anglaise, à la demande de l’auteur qui comprenait mieux l’anglais, et voulait s’assurer que le sens de son œuvre soit préservé dans les langues occidentales. À l’inverse, cette traduction est issue directement du japonais.

 

POINTS FAIBLES
Une intrigue parfois saugrenue pour ce roman écrit par épisodes pour Playboy. La rédaction de Vie à vendre permettait à Mishima de se distraire pendant l’écriture plus aride de Chevaux Échappés, terminé à l’été 1968, puis du Temple de l’aube.

 

EN DEUX MOTS 
Dix-sept ans après La Musique, un nouvel inédit de Mishima particulièrement original, paru pour le cinquantenaire de la mort de l’auteur : il pourra séduire tant les inconditionnels que les nouveaux lecteurs.

 

UN EXTRAIT
« L’affaire qui m’amène est très simple.

Ma femme… enfin, ma femme actuelle, la troisième, aura bientôt vingt-trois ans. Elle a donc exactement un demi-siècle de moins que moi.

C’est une fille superbe. Ses seins, on dirait deux colombes mal assorties qui se tournent le dos. Même chose pour ses lèvres : chacune part de son côté, l’une vers le haut, l’autre vers le bas. Et ce corps, une merveille qui défie toute description. Ses jambes sont aussi parfaites. Ces temps-ci, apparemment, ce sont les jambes malingres des filles malades des nerfs qui ont la cote, mais les siennes ont une de ces allures : leur galbe va en s’effilant peu à peu de ses cuisses opulentes à ses chevilles ! Quant à ses fesses, elles sont rebondies, un modèle du genre, comme ces monticules de terre printanière soulevés par les taupes. 

Eh bien, cette fille-là m’a laissé choir pour aller folâtrer ailleurs, et ces derniers temps, elle est devenue la maîtresse d’un métèque. Ce truand de la plus belle espèce possède quatre restaurants ; et il est avéré qu’il a assassiné deux ou trois personnes lors de conflits de territoire.

Donc, voilà ce que j’attends de vous : vous approchez ma femme, vous devenez intime avec elle, et vous vous arrangez pour que ce métèque découvre votre liaison. Alors il vous tuera certainement, et elle aussi sans doute. Qu’est-ce que vous en pensez ? Du coup, ma rancœur se dissipera. C’est tout ce que je vous demande. Mourir en beauté, vous pouvez faire ça pour moi ? »

 

L'AUTEUR
Yukio Mishima est né en 1925 à Tokyo. Son œuvre est aussi diverse qu’abondante : essais, théâtre, romans, nouvelles, cinéma… Il écrit aussi bien des romans populaires qui paraissent dans la presse à grand tirage, comme Vie à vendre, que des œuvres littéraires raffinées. En 1970, il s’est suicidé par seppuku, au terme d’une tentative de coup d’État spectaculaire et désespérée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires