En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

06.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

07.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 9 min 6 sec
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 4 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 6 heures 17 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 7 heures 40 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 9 heures 53 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 10 heures 24 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 11 heures 1 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 11 heures 16 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 3 heures 24 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 5 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 6 heures 38 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 8 heures 36 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 9 heures 1 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 9 heures 33 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 10 heures 3 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 11 heures 18 min
© STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

Publié le 25 février 2020
Des conditions climatiques particulières cette année au Pôle Nord ont entraîné un hiver extrêmement doux en Amérique du Nord, en Europe et en Russie, un des plus chauds jamais enregistrés selon certains experts. Comment ce phénomène a-t-il pu surprendre certains météorologistes ?
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des conditions climatiques particulières cette année au Pôle Nord ont entraîné un hiver extrêmement doux en Amérique du Nord, en Europe et en Russie, un des plus chauds jamais enregistrés selon certains experts. Comment ce phénomène a-t-il pu surprendre certains météorologistes ?

Atlantico.fr : Des conditions climatiques particulières cette année au Pôle Nord vont entrainer un hiver extrêmement doux en Amérique du Nord, en Europe et en Russie, un des plus chauds jamais enregistrés selon certains experts. Les raisons sont toutefois plus complexes qu'on pourrait le penser. 

Pouvez-vous nous décrire ce phénomène? Pourquoi semble-t-il surprendre certains météorologistes ?

Frédéric Decker : Cet hiver 2019-2020 a effectivement été marqué par un vortex polaire survitaminé. Le vortex polaire (ou tourbillon polaire) est une dépression d'altitude récurrente très étendue, autour de 1000 km de diamètre en moyenne, localisée près d'un des pôles géographiques. Ces centres dépressionnaires se forment dans la haute et moyenne troposphère et dans la stratosphère.

Ces zones dépressionnaires sont liées à un cœur d'air froid et fabriquent des anticyclones thermiques dans le sillage d'un front polaire, car lorsque la masse d'air se contracte et devient plus dense, elle exerce une forte pression vers le sol. Le vortex polaire s'intensifie donc en hiver et s'affaiblit en été parce qu'il dépend de l'écart thermique entre l'équateur et les pôles.

Lorsque ce vortex polaire est puissant, plus étendu que la normale comme cet hiver et fixé au-dessus du pôle, il est moins susceptible de descendre vers le sud, vers le Canada, les Etats-Unis ou l'Europe par exemple. La douceur exceptionnelle de cet hiver, le plus chaud en France notamment, en est en grande partie la conséquence. C'est également le cas au Québec avec +1,1 degrés d'écart à la normale en décembre, +3,9 degrés en janvier (le plus chaud connu) et un écart plus réduit en février, +0,6 degré.

Il a pu surprendre certains météorologistes qui s’attendaient peut-être à un hiver plus froid que la normale. Les tendances pour l’hiver étaient pourtant très claires sur l’Europe avec une douceur humide annoncée pour les trois mois d’hiver, événement que j’avais moi-même prévu sur mon site dans mes tendances saisonnières.

Il est donc surprenant qu’ils soient surpris…

Ce phénomène étant extrêmement aléatoire, on peut raisonnablement penser qu'il s'est déjà produit dans un passé plus ou moins lointain ? 

Le vortex polaire apparait tous les hivers, de façon plus ou moins prononcée. L’indice de l’oscillation Arctique (AO) permet de voir si le vortex est très concentré comme cet hiver avec un indice très positif, ou au contraire peu marqué avec un indice négatif. On voit sur ce graphique (voir fichier joint) qu’il se produit irrégulièrement d’une année sur l’autre, avec quelques anomalies récurrentes, notamment une succession d’hivers ayant connu un vortex polaire très présent et fort au cours des années 90 et donc une NAO souvent positive, avec un pic en février 90, mois extrêmement tempétueux, plus encore que cette année. Ces hivers étaient doux et humides en Europe et en France. Depuis les années 2000, on est finalement revenu à une alternance relativement équilibrée. Le record de faiblesse est d’ailleurs récent, appartenant à l’hiver 2010, certes très froid et neigeux, mais loin des grands hivers des années 80, 1963 ou 1956. 

Pourquoi alors susciter une telle émotion ? Peut-on le relier avec un phénomène de réchauffement climatique généralisé comme semble le croire certains ?

Les moindres soubresauts météorologiques ou climatiques sont souvent trop rapidement reliés au réchauffement climatique. Alors qu’en prenant ne serait-ce qu’un peu de recul, on se rend compte que la plupart de ces phénomènes font tout simplement partie de la variabilité naturelle de notre climat. Et c’est encore le cas pour le vortex polaire ! Le graphique n’indique pas de tendance particulière. Et on ne peut pas bien évidemment tirer de conclusions sur un seul hiver atypique comme cette année. On aurait pu en faire autant en 2010 avec un vortex très peu concentré, propice aux vagues de froid en Europe… Aucun lien donc avec le réchauffement climatique moderne. Un de nos prochains hivers pourrait être radicalement différent, question de variabilité naturelle du climat !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
COUKOUCéMOI
- 25/02/2020 - 19:05
GIEC et greta sont sur un bateau ivre !
GIEC: "Groupement d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat". Des z'experts inter machin bidule !!!! C'est dire leur indépendance, leur objectivité, leur impartialité ! Si ces gadjos veulent avoir des budgets, des dotations multiples zé variées et toucher leur paye tous les mois, z'ont pas intérêt à dévier d'un pouième de degré du dogme de la cause anthropique du réchauffement, quand bien même celui-ci est en marche depuis des dizaines de milliers d'années (chuttt ferme ta gueule !), quand bien même c'est l'Univers qui est aux commandes (chuttt ! Mais tu vas la fermer oui !?) et que c'est Lui qui établi les règles et non pas les petits z'hommes z'experts inter machin ou la greta qui dérèglent les règles !!! ( Bon, t'es viré, casse toi !). Et je n'ai pas abordé l'infiltration de "l'institution" par l'écolo-gauchiesque... "Selon des sources proches du dossier", l'élévation du niveau de la bêtise humaine est la plus rapide jamais enregistrée à ce jour !
salamander
- 25/02/2020 - 17:51
enfin un article équilibré.
tout cela ne veut évidemment rien dire ce d'autant que les media ne relèvent que lles "anomalies" qui vont dans leur sens.
(celui du RC d'origine anthropique)