En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

03.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

04.

Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Industrie
Plongée au coeur du premier fabricant français de gel hydroalcoolique, qui a multiplié sa production par neuf
il y a 1 heure 11 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX vient de dévoiler le guide d'utilisation du Starship ; Mars Helicopter : la genèse du premier engin volant dans l'atmosphère de Mars
il y a 2 heures 41 min
décryptage > France
Libertés publiques

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

​Voué aux chats

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Economie
Ne rien cacher

La bourse ou la vie-rus ?

il y a 3 heures 49 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Le Coronavirus grippe (aussi) les énergies renouvelables
il y a 4 heures 9 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Heurs et malheurs du guerrier au crépuscule du Moyen Age

il y a 4 heures 30 min
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 20 heures 39 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 22 heures 14 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 23 heures 8 min
pépites > Terrorisme
Ennemi intérieur
Attaque à Romans-sur-Isère : trois Soudanais en garde à vue
il y a 1 heure 46 min
décryptage > Terrorisme
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

il y a 2 heures 56 min
décryptage > France
C'est quand même bien loin du Soudan

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

il y a 3 heures 28 min
décryptage > International
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

il y a 3 heures 44 min
décryptage > International
L’étrange virus

Covid-19 : de la catastrophe à la crise

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Société
Lourde casquette

Pourquoi qualifier les médecins et autres travailleurs du « front » de héros n’est pas forcément leur rendre service

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Europe
Exemple historique

Eurobonds et survie de l’Europe : cette vieille histoire américaine que l’UE ferait bien de sérieusement méditer

il y a 4 heures 31 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 21 heures 35 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 22 heures 57 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 23 heures 27 min
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

Publié le 24 février 2020
Denis Jacquet revient cette semaine sur la campagne électorale américaine et le succès de Bernie Sanders, qui vient notamment de remporter la primaire démocrate dans le Nevada.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet revient cette semaine sur la campagne électorale américaine et le succès de Bernie Sanders, qui vient notamment de remporter la primaire démocrate dans le Nevada.

Et de 3. Sanders va bientôt chanter « I believe I can fly, I believe I can touch the sky » !! Le septuagénaire, caracole de façon implacable devant ses compétiteurs, qui, pour la plupart, démontrent qu’à un âge auquel un CGTiste français serait déjà la retraite depuis 15 ans au moins, on peut encore faire une campagne épuisante à un rythme effréné, sans être rebuté par le dépassement de l’âge pivot. C’est impressionnant quand on connait le rythme d’une campagne, dans un pays tellement plus grand que le nôtre. Ils ont certainement Mick Jagger comme coach, car pour moi, leur énergie, surtout celle de Sanders, dépasse ce que l’imagination humaine est capable de concevoir. Surtout Sanders, car ses débats et discours sont menés à 100km/h, avec un vibrato permanent qui ferait rougir Eric Clapton, avec ou sans « cocaïne ». Quand Biden et encore pire, Bloomberg, tellement décevant, semblent tenus par un corset et animés par des marionnettistes fatigués ou inscrits aux intermittents du spectacle, Sanders, lui envoie du 220V, les 2 doigts dans la prise. Cela laisse pantois !

Cette campagne est le témoin du bouleversement de la politique mondiale, qui fait une victime évidente : Le Centre. On trace une longue droite entre la gauche et les conservateurs, et cette droite, défiant toute notion mathématique, n’a pas de centre. Du jamais vu, de l’incroyable qui renverrait nos grands mathématiciens au placard. Le monde sombre dans les extrêmes, ce qui imposerait d’inventer un hyper centre ?

Le monde ne croit plus à l’avenir, alors il se réfugie dans les marchands de passé ou dans les promesses d’exclusion. Les marchands de passé, de plus en plus nombreux, partout dans le monde, prospèrent sur l’absence de perspectives d’avenir pour les citoyens « ordinaires ». Ceux qui ne croient plus dans l’avenir, n’ont qu’une hâte, celle de retrouver les conditions qui régissaient leur vie passée. C’était mieux avant ! Alors retournons-y, disent-ils. Et bien triste de constater, que faute d’explication plausible et compréhensible au service d’une vision d’avenir, par des politiques dits « normaux », il peut être plus tentant de croire à des balivernes sur le retour du bon « vieux » passé. Celui où l’espoir d’améliorer la situation de la génération précédente était de mise pour 90% de la population. Celui où il y avait 3 personnes en âge de travailler pour 1 personne de plus de 65 ans. Celui où la croissance était encore à portée de mains et le plein emploi de mise, avant la vague des délocalisations vers la Chine.

Le monde ne croit plus à l’avenir, alors il cherche à éliminer la concurrence et vote pour ceux qui lui promettent de chasser l’étranger qui lorgne sur nos ressources et occupe nos (leurs) emplois. Cette frange de l’échiquier était minoritaire dans leur pays, notamment, mais la dynamique de ces parties est désormais impressionnante. 

Le plus déroutant c’est que le réflexe assez logique, qui consiste à se dire qu’entre la baguette des extrêmes, il reste un trou béant pour un candidat « au centre », semblerait avoir perdu toute validité. Aucun candidat « centriste » pour exploiter cet espace béant. De toute part, les journalistes encore lucides, qui commencent à réaliser ou investiguer aboutissent toujours à la même conclusion: l’espace du milieu est…. Vide ! Les extrêmes vident et aspirent tout au passage, et laisse au centre une terre brûlée. C’est Dyson et l’armée Russe réunis. 

Plus incroyable encore, ou aussi étonnant, est la revendication de « socialiste » de certains candidats. Sanders en tête. Il y a peu de temps à l’échelle de l’humanité, aux USA, ce qualificatif vous aurait mené en prison, au minimum. Où vous auriez été retrouvé pendu. Par erreur ! A l’heure où la France n’a plus de PS, les USA, qui pour une fois importent un concept Européen, sont en train de fabriquer une bombe socialiste qui pourrait exploser à proximité du visage de Trump, qui l’emportera néanmoins. Et la pitoyable prestation de Bloomberg qui présage de sa disparition rapide, ne permettra jamais de savoir, si les Américains sont tellement déçus eux-aussi, du capitalisme qu’ils pourraient désormais mener un « gaucho » à l’autel de la « casa-blanca ».

Pour ceux qui pensaient avoir une première historique, le combat entre 2 « entrepreneurs », milliardaires, en seront pour leurs frais. Nous allons hériter de 2 papys de la résistance Américaine, même si l’un, habitué des golfs de Floride et à quelques petits renforts de « botox », cache mieux son âge derrière sa mèche rebelle bien calibrée. Face au désarroi généralisé, partout en occident, l’audience et l’électorat se radicalisent, et font du centre un trou noir, sans matière, ni substance. C’est un élément supplémentaire du bouleversement pour tous ceux qui aiment à se référer au passé pour prévoir l’avenir. Le présent ne se conjugue plus au passé, mais au conditionnel, à l’aléatoire. Façon puzzle dirait Audiard. Pas certain que le résultat soit aussi drôle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

03.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

04.

Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guzy1971
- 25/02/2020 - 10:37
l'article se plante sur les prétendus extrêmistes
Au-delà des propos mauvais, inévitables lorsque la colère explose, les populistes sont l'expression d'un retour à la raison et à la réalité. Les électeurs demandent des choses simples, qui n'ont rien d’extrémistes. Sanders demande simplement une sécu à l’européenne et des droits d'inscription raisonnables dans les facs. Ce serait un social-démocrate bon teint ici. ^Sanders n'a rien à voir avec des troskistes ou des communistes.

Quant à l'assimilation de Trump à du fascisme, elle est risible. c'est une brute, certes, il a plein de défauts qu'une bonne partie de son électorat reconnait, mais il l'ont élu pour renverser la table et bousculer les bourgeois hypocrites. C'est un punk, n'attendez pas d'un punk, un vrai, qu'il soit poli et subtil. Trump remplit sa fonction, parfois à son insu.

Par contre, les centristes sont des extrémistes aujourd’hui. Attention aux étiquettes, après tout, les gens qui voulaient le suffrage universel était à l'extrme-gauche de l’échiquier politique. La politique est une bataille des mots, on vise à disqualifier l'adversaire au deux sens du terme.
Liberte5
- 24/02/2020 - 23:07
A force de pencher à gauche , le centre s'est perdu
et n'existe plus. Cela vaut aux États Unis où le parti démocrate n'a pensé qu'à rassembler les minorités (les noirs, les latinos, les musulmans, les homos, etc.), mais n'avait plus de projet pour parler aux autres Américains. Pour la France , le centre s'est déporté à gauche entraînant par la même occasion la droite vers le centre. Il y a un point sur lequel je suis pas d'accord avec D. Jacquet celui du "c'était mieux avant". Pour moi, c'était mieux avant mais on doit nuancer ce point. ce qui était mieux: le niveau d'éducation et d'instruction, la qualité des services publics, le niveau de liberté, la qualité des médias et des journalistes, le niveau du chômage,moins de pauvreté, le niveau de sécurité, l'absence d’attentats islamistes, pas de militaires dans les rues, beaucoup moins de musulmans, pas de voiles ni de foulards,pas de quartiers sensibles, Etc.,En revanche ce qui est mieux aujourd'hui porte sur les progrès techniques dans tous les domaines qui facilitent la vie des gens et aussi les progrès dans la médecine et la chirurgie, sur la facilité de déplacement. A chacun de savoir ce qui lui importe le plus.
Anouman
- 24/02/2020 - 19:56
Centre
" font du centre un trou noir, sans matière, ni substance" C'est ce que le centre a toujours été, en tous cas en France, la pire des options (à part les écologistes). Les Américains devraient être heureux de ne pas en avoir. Nous on y est jusqu'au cou.