En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

02.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

03.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

04.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

La marque France : une foule d'atouts (3/3)

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 13 min 55 sec
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 38 min 30 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 44 min 50 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 15 heures 15 sec
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 16 heures 30 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 20 heures 24 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 21 heures 28 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 22 heures 5 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 31 min 49 sec
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 41 min 39 sec
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 49 min 31 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 14 heures 48 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 15 heures 48 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 20 heures 55 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 21 heures 33 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 22 heures 3 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 22 heures 26 min
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

Publié le 21 février 2020
Valérie de Menou pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie de Menou est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz

LES EDITIONS DE MINUIT 236 p. 18,50€

 

RECOMMANDATION
Bon


THÈME
1m68, 89 kilos, Gérard Fulmard, personnage ordinaire évoquant Jacques Villeret, alias « François Pignon » fut autrefois steward. Pour des raisons obscures, il a été interdit de vol et contraint à des visites régulières chez un psychiatre mutique aux allures de dandy. Fulmard, résidant rue Erlanger, dans un appartement dont le propriétaire vient d’être tué par la chute d’un fragment de satellite soviétique sur le centre commercial d’Auteuil, s’improvise détective privé, ce qui est loin d’être une réussite. Ses errements professionnels le conduisent dans une affaire de succession au sein d’un petit parti politique aux combines douteuses. Se déroule alors toute une galerie de portraits au fil des péripéties de cet anti-héros.

 

POINTS FORTS
- On sent que l’auteur s’amuse et il nous emporte dans le parcours totalement burlesque de Gérard Fulmard. Le ton est à la fois recherché, enlevé puis ironique et on sourit des situations rocambolesques dans lesquelles Fulmard est embarqué. 

- L’évocation des malheureux faits divers de la rue Erlanger – le suicide de Mike Brant, le japonais cannibale qui a découpé et dévoré une étudiante- puis la chute imaginaire du déchet spatial donnent une dimension inattendue et tragi-comique à cette histoire.

- le style décalé et farfelu aboutit à un roman assez visuel sur le thème sous-jacent de la vengeance. 

 

POINTS FAIBLES
- L’intrigue est mince et on reste sur sa faim. La description du monde politique se limite à des évocations assez caricaturales et on aurait aimé une vision plus satirique, à l’image du ton du roman et de son absurdité. 

- Une histoire plaisante, certes, mais un pastiche de polar qui relève plus d’un scénario de film que d’un véritable roman d’un auteur très reconnu.

 

EN DEUX MOTS 
Echenoz a le talent de rendre digne d’intérêt un individu sans qualités, un bras cassé souvent ridicule. Tous les personnages du roman sont d’ailleurs des individus sans grande envergure.

Si la lecture reste sympathique, le roman ne fera pas date. 

Une nouvelle fois : un auteur connu, une très large couverture médiatique et d’excellentes critiques, mais pour ma part, pas de chef d’œuvre en vue.

 

UN EXTRAIT
«Je me suis trouvé moche, mal habillé, aussi voûté que mon diamètre le permet, tout ce qui me chagrine chez moi devenant détestable, puis cette question de mon apparence est vite devenue mineure car ce qu’on voyait plus particulièrement de moi, là, c’est que j’avais un couteau à la main ». Page 172

 

L'AUTEUR
Jean Echenoz a publié une vingtaine de romans. Ses œuvres ont été largement récompensées par des prix prestigieux tels que le Prix Médicis en 1983 pour  Cherokee  et le Prix Goncourt en 1999 pour  Je m’en vais. Il est fortement influencé par les polars de la série noire et connu pour son écriture minimaliste.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires