En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

07.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 30 min 50 sec
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 1 heure 39 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 2 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 5 heures 10 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 5 heures 49 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 7 heures 19 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 7 heures 37 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 7 heures 44 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 8 heures 3 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 1 heure 19 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 2 heures 18 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 2 heures 58 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 5 heures 22 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 6 heures 36 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 7 heures 38 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 7 heures 54 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 8 heures 15 min
© JOSEPH PREZIOSO / AFP
© JOSEPH PREZIOSO / AFP
Victoire de Sanders au New Hampshire

Primaires démocrates : une course très ouverte et une concurrence de plus en plus féroce entre Sanders, Buttigieg, Klobuchar, Warren et Biden

Publié le 12 février 2020
Bernie Sanders a remporté la primaire démocrate du New Hampshire. Alors qu'il faisait figure de favori, Joe Biden n'arrive qu'en cinquième position. Jean-Eric Branaa évoque les enjeux des primaires démocrates et de la campagne présidentielle américaine.
Jean-Eric Branaa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est chercheur au centre Thucydide et chercheur associé à l’institut l'IRIS. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernie Sanders a remporté la primaire démocrate du New Hampshire. Alors qu'il faisait figure de favori, Joe Biden n'arrive qu'en cinquième position. Jean-Eric Branaa évoque les enjeux des primaires démocrates et de la campagne présidentielle américaine.

Bernier Sanders vient de remporter une victoire incontestable dans cette deuxième étape de la compétition dans le cadre de la primaire démocrate du New Hampshire. Le second grand gagnant est également le candidat Pete Buttigieg qui vient se placer second et très près du premier.

Comme on le pressentait dans les toutes dernières journées, il y a aussi la surprise Amy Klobuchar. Elle finit à une belle troisième place avec un score confortable et impressionnant. En revanche Elizabeth Warren et surtout Joe Biden, sont très sèchement battus. Ils sont respectivement en quatrième et en cinquième place. Aucun des deux n'atteint 10%. Cela va compliquer la suite de leur parcours, notamment pour la levée de fonds, sans lesquels ils ne pourront pas aller très loin.

La courte victoire de Bernie Sanders dans le New Hampshire le ramène à une autre réalité : 2020 ne sera pas 2016. La course est plus ouverte parce qu'il y a plus de candidats.  La concurrence est plus forte. Le constat le plus flagrant concerne le fait que le rapport de forces entre radicaux et modérés s'est inversé entre 2020 et 2016. Bernie Sanders  raflait plus de 60% des voix en 2016 et Hillary Clinton à peine 30%. Le New Hampshire demande cette fois-ci un recentrage. Mais surtout, comme en Iowa, ces résultats s'appuient sur une participation qui est plus faible qu'en 2016. Les électeurs ne sont pas séduits par la campagne. L'effet répulsif de "Trump" ne suffit plus et n'est pas un moteur suffisant.

Voici le message que les électeurs ont entendu jusqu'à présent : 

- une offre peu variée et vieillotte 

- un combat d'égos, avec jusqu'à 27 candidats au parti démocrate (ce qui constitue un record absolu). 

Aucune "offre" ne semble satisfaire l'électorat et la montée brutale d'Amy Klobuchar révèle surtout que la proposition "Buttigieg" n'est pas suffisamment solide. 

En termes de délégués, c'est Pete Buttigieg qui mène après deux scrutins. Buttigieg dispose de 23 délégués,  Sanders de 21 délégués, Warren a obtenu 8 délégués, Klobuchar a gagné 7 délégués et Biden ne dispose seulement que de 6 délégués. 

La suite de la course est très ouverte, plus qu'elle ne l'a certainement jamais été.

Elizabeth Warren attend le Super Tuesday pour se refaire, notamment au Massachusetts et en Californie. Amy Klobuchar peut espérer une ouverture, surtout au Minnesota, au Dakota du Nord, au Colorado et au Tennesse. 

La pente devient raide pour Pete Buttigieg. Il n'a plus aucun Etat "favorable" au cours des prochains scrutins. Il a, en plus, un handicap avec les minorités, qu'il lui faut combler. 

Joe Biden peut-il revenir ? Il lui faudra se débarrasser non pas d'un mais de deux concurrents modérés.  Son capital "électabilité" est largement entamé. 

Bernie Sanders lui-même n'est pas non plus dans la meilleure des configurations. Les radicaux sont-ils en perte de vitesse ? On le verra dans le Nevada, où ils sont bien implantés. 

A tout cela, il faut désormais ajouter une inconnue qui s'ajoute à l'équation. Michael Bloomberg vient en effet de percer dans les derniers sondages. 

La seule certitude que nous avons à cette heure-ci pour l'élection présidentielle américaine de 2020, c'est que cinq candidats n'ont plus aucune chance : il s'agit de Deval Patrick, Tulsi Gabbard, Andrew Yang, Tom Steyer et Michael Bennett. Ce dernier annonce ce matin la fin de sa course. Andrew Yang et Deval Patrick ont aussi jeté l'éponge à leur tour. Tom Steyer et  Tulsi Gabbard ont tous les deux indiqué  qu'ils restaient dans la course.

Chez les républicains, Donald Trump l'a emporté sans surprise : Donald Trump (83) face à William Weld (8). 

Le prochain rendez-vous, c'est pour dans 10 jours, au Nevada !

Dès samedi, les votes par anticipation seront possibles et c'est important dans un Etat où la plupart des électeurs appelés au vote travaillent à toute heure du jour et de la nuit. Il est important de rappeler qu'il s'agira d'un caucus.

Concernant la primaire démocrate du New Hampshire, 263.000 bulletins ont été comptés avec 90% du dépouillement. La participation est donc au final plutôt haute, voire très haute. Pour rappel, 254.780 voix avaient été comptabilisées en 2016 et 288.672 en 2008 lors de l'élection d'Obama. 

A l'époque, il y avait moins de délégués en jeu et ils sont répartis au pourcentage. Il s'agissait d'une primaire.

Retrouvez l'intégralité du thread original de Jean-Eric Branaa sur Twitter : ICI 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires