En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Atlantico Business

Municipales : Paris, seule des grandes villes françaises à ne pas être financièrement bien gérée

Publié le 11 février 2020
Quand l’endettement moyen des municipalités a augmenté, c’est parce que les villes ont financé des transferts de compétence et n’ont pas voulu augmenter la fiscalité pour payer leurs dépenses de fonctionnement.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quand l’endettement moyen des municipalités a augmenté, c’est parce que les villes ont financé des transferts de compétence et n’ont pas voulu augmenter la fiscalité pour payer leurs dépenses de fonctionnement.

Les maires sortants ont quelques excuses. Quand ils se représentent, ils se font très souvent attaquer par leur opposition sur leur endettement jugé excessif et sans véritablement objectif très utile mais c’est de bonne guerre. On se permet tout et n’importe quoi en campagne électorale et les débats nationaux n’ont pas le monopole de l’exagération ou des fake news.

Parce que les maires sortants n’ont pas à rougir de leur gestion. Surtout les maires des grandes villes qui sont très souvent les plus attaqués.

L’Institut Montaigne, en partenariat avec les Echos, a passé au crible les finances publiques des métropoles françaises. Plus exactement les plus grandes villes :

Lille

Marseille

Montpellier

Nantes 

Nice

Paris

Rennes

Strasbourg

Toulouse.

De cet audit financier, il ressort que les grandes villes ont une situation saine et même en amélioration. Si on prend les chiffres de 2018 comparés aux exercices précédents, on constate que la crise de 2008 est passée par les grandes villes comme par les entreprises, mais les grandes villes ont redressé leur situation financière, quelle que soit leur couleur politique. Il n'y a pas de grosses différences entre une mairie de droite, du centre ou de gauche. Toutes sont plutôt inscrites à l’école du pragmatisme. La caractéristique majeure et partagée, c’est que toutes les villes ont joué de leur appartenance à une métropole.

Alors, ça ne veut pas dire qu'elles soient toutes au diapason. Certaines villes affichent une dette globale en forte hausse parce qu’elles ont transféré des compétences à la métropole, sans pour autant transférer la dette correspondante. A Bordeaux, c’est l’inverse, la ville publie des résultats en nette amélioration avec des ratios budgétaires et financiers en équilibre, mais la métropole a vu ses indicateurs se dégrader.

Cela dit, au-delà de ce jeu d’écriture, trois observations globales :

1. La dette des collectivités locales a été maîtrisée entre 2014 et 2018. Cette dette a reflué de 20% à Nantes, Montpellier, Nice. A Toulouse, l’encours de la dette a doublé mais la municipalité n’avait contracté aucun nouveau crédit. La ville conserve une capacité de désendettement rapide. La dette de Toulouse par habitant est la plus faible des onze plus grandes villes, à 296 euros en moyenne.

2. C’est à Paris où l'encours des emprunts a le plus augmenté. La gestion de Mme Hidalgo a dû faire face à son programme d’investissement important (travaux de voirie). La municipalité a tout financé par emprunt plutôt que par l’impôt.

La dette a augmenté de 61% entre 2014 et 2018. Le montant moyen de la dette par parisien est de 1200 euros (contre une moyenne nationale de 296 euros).

3. Les frais de fonctionnement et notamment les dépenses de personnel baissent dans toutes les grandes villes et notamment à Montpellier et à Bordeaux (-20%), à Rennes (-18%) et à Nantes (-16). La ville de Nice fait exception puisque les dépenses de personnel ont augmenté de (13%).

4. Compte de tenu des endettements, il n’y a pas eu de flambée sur les impôts. Par habitant, entre 2014 et 2018 , les impôts ont augmenté à

Nice (843 euros) +7,5%

Paris (816 euros) +2,1%, ce qui explique que Paris soit champion de la dépense et champion de la dette, la ville vit à crédit.

Montpellier (702) +3%

Lyon (687)+9%

Nantes (669)+3,2%

Rennes (639) + 3,1%

Marseille (613) +14,6%

Strasbourg (589) +13%

Toulouse  (553) +17%

Les deux seules villes où l’impôt moyen par habitant a baissé sont

Bordeaux (896) -5% et Lille (671) -1,3%.

Il faut dire que si l’impôt moyen a plutôt baissé dans les grandes villes, c’est étonnamment grâce à la démographie, plutôt bonne. La progression de la population au centre des villes et le transfert de dépenses vers la périphérie ont permis aux maires d’épargner leurs électeurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
COUKOUCéMOI
- 12/02/2020 - 11:07
Ne me parlez pas de Grenoble !!!
Pas une Grande, mais quand même plus une petite ! Ben c'est pas triste le travail de la gauchiesque verdoyante locale !
lasenorita
- 11/02/2020 - 16:25
Les racailles gauchistes..
Je continue, (j'ai dû faire une mauvaise manip')...les ''donneurs de leçons'' de gauche sont plus fachos que ceux qu'ils traitent de fascistes!
.Ils ne tolèrent pas que l'on ne partage pas leurs idées!...ainsi que les racailles musulmanes qui ne veulent pas s'adapter aux coutumes des autochtones qui les ont accueillis,nourris,logés,instruits,soignés,etc..voir https://www.valeurs actuelles.com/societe/albi-les-drapeaux-du-Maghreb-deployés-sur-le-fronton-dune-eglise-le-cure-porte-plainte-115904?actid=ebwp0YMB8s0EMZLY1WvTN3V1qzzpVLXuLyr5F..Les musulmans ont ''le droit de vote'',en France,tandis que dans les ''pays musulmans'' les non-musulmans n'ont aucun droit même pas celui de pratiquer leur religion! Pour en revenir à Paris: cette ville est devenue très sale et avec beaucoup d'insécurité à cause des maires (gauchistes) qui sont plus accueillants envers les ''étrangers'' musulmans ''clandestins'' qu'avec les 'Français'' non-musulmans.. Quand on sort du métro de La Porte de La Chapelle, on se demande si on est toujours en France..et à la sortie de certaines stations de métro, on est accosté par des Magrébins et des Noirs qui nous proposent de nous vendre de la drogue, etc...
lasenorita
- 11/02/2020 - 15:58
''On ne doit pas tout se permettre en campagne électorale!
Ainsi les racailles gauchiasses et musulmanes ont agressé le candidat R.N. de Nîmes, Yoann Gillet, et à Toulouse, les Antifas ont, eux aussi,jouer ''aux gros bras'' sur les candidats R.N. voir https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/pas-de-quartiers-pour-les-fachos-tpulouise-les-candidats-rn-aux-municipales-agresses-par-des-antifas-racontent-la-scene-115896?actid=elwp0YMB8s0E..ce sont,ceux qui prônent la tolérance pour les autres,qui n'admettent pas que l'on ne pa