En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 22 min 21 sec
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 1 heure 32 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 2 heures 11 min
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 2 heures 36 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 3 heures 9 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 3 heures 35 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 3 heures 52 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 4 heures 38 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 5 heures 6 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 5 heures 49 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 57 min 12 sec
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 1 heure 57 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 2 heures 12 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 2 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 3 heures 20 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 3 heures 40 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 4 heures 14 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 5 heures 24 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 21 heures 31 min
© CRISTINA QUICLER / AFP
© CRISTINA QUICLER / AFP
La puissance des réseaux sociaux

La pression du selfie : quand l’envie de se distinguer amène à vouloir ressembler à tout le monde

Publié le 07 février 2020
Le meme de Dolly Parton est largement relayé sur Internet. Ce cliché regroupe quatre photos différentes pour ses comptes Facebook, LinkedIn, Instagram et Tinder. Les réseaux sociaux signent-ils la fin de l'individualité ?
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le meme de Dolly Parton est largement relayé sur Internet. Ce cliché regroupe quatre photos différentes pour ses comptes Facebook, LinkedIn, Instagram et Tinder. Les réseaux sociaux signent-ils la fin de l'individualité ?

Atlantico.fr : Le meme créé par Dolly Parton a fait le tour des réseaux sociaux présentant quatre photos, chacune destinée à une plateforme (LinkedIn, Facebook, Tinder, Instagram). Est-ce une description de notre personnalité? Comment expliquer l'engouement provoqué par ce meme, partagé des milliers de fois et repris par de multiples personnalités sur internet ?

Nathalie Nadaud-Albertini : On peut expliquer l’engouement provoqué par ce meme par le fait que les gens se sont reconnus et se sont sentis concernés. Comme l’explique Emma Gray Ellis dans son article paru dans The Wired, c’est une façon pour tout un chacun de se moquer de la façon dont il se met en scène sur les réseaux. Publier ces quatre photos est pour chaque internaute une façon de dénoncer ce qu’il perçoit comme un phénomène d’uniformisation rabotant çà et là toute singularité individuelle et de tenter d’y résister.

La grande majorité des internautes proposaient des photos très similaires pour les différentes plateformes sociales. Sommes-nous devenus tous pareils ? 

La grande similarité des photos montre que chaque réseau est un lieu où s’exerce pour tout un chacun une forme de représentation de soi au sens où l’entend Erving Goffman dans La Mise en scène de la vie quotidienne I. La présentation de soi. C’est-à-dire que l’on a affaire à l’activité d’une personne donnée qui, à une occasion donnée, se présente à autrui de façon à influencer la perception qu’une ou plusieurs personnes auront de lui. Dans ce cadre, cette personne joue alors un « rôle », à savoir un « modèle d’action pré-établi que l’on développe pendant une représentation et que l’on peut présenter ou utiliser en d’autres occasions » (p.23). Autrement dit, dans une certaine situation, il est d’usage de se présenter selon tel ou tel code pour donner telle ou telle image de soi. C’est ce qui se passe avec le meme crée par Dolly Parton qui met en évidence le fait qu’on utilisera des codes visuels différents selon le réseau social : sur LinkedIn, ce sera le code du professionnalisme ; sur Facebook, le code du familial ; sur Tinder, le code de la séduction ; et sur Instagram le code du glamour décontracté.

Cela ne veut pas dire que nous sommes devenus tous pareils mais que l’on a appris les codes de la présentation de soi en ligne requise par les différents réseaux. Un peu comme on a appris dans la vie hors ligne à se présenter et à se comporter différemment au bureau et à la plage. 

Est-ce que ceci ne tend pas à démontrer que ces réseaux sociaux signent la fin de l'individualité ? 

Cela ne montre pas que les réseaux sociaux signent la fin de l’individualité. Cela montre que chaque réseau requiert une socialisation spécifique dont chaque utilisateur prend acte, comme l’on prend acte dans la vie hors ligne des différentes formes de socialisation auxquelles il faut se conformer. L’individualité de chacun se construit au sein de ces différentes formes de socialisation quotidiennes, car chaque individu en a sa propre interprétation autant que sa propre façon d’articuler les différents contextes de socialisation. Il en est de même des différentes formes de socialisation au sein des réseaux sociaux. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 07/02/2020 - 18:51
les réseaux sociaux
et Facebook en particulier favorisent le narcissisme de certaines personnalités fragiles qui peuvent alors s'éclater en tant que petites personnes nombrilistes .
Adrien Dufourquet
- 07/02/2020 - 18:45
ça se confirme.
Plus je me distingue plus je ressemble à autrui.
La nature mimétique du désir est donc dévoilée.
Il n'y a pas de désirs du moi fixe mais un moi du désir; le moi est une instance labile qui varie au gré des désirs.
Il y a le modèle modèle assumé comme tel, le modèle obstacle et le modèle rival.
La psychanalyse a pris tout à l'envers en inventant un moi fixe et un désir autonome. Comme toutes les religions elle devrait revoir sérieusement ses mythes et ses rituels.
clo-ette
- 07/02/2020 - 17:32
réseaux sociaux
dont certain(s) sont d'une indigence consternante !