En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 8 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 11 heures 10 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 13 heures 3 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 14 heures 52 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 15 heures 25 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 15 heures 45 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 16 heures 1 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 16 heures 39 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 8 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 11 heures 1 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 12 heures 58 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 14 heures 24 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 15 heures 34 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 17 heures 26 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 9 heures
© Zakaria ABDELKAFI / AFP
© Zakaria ABDELKAFI / AFP
Atlantico Business

Bilan d’Anne Hidalgo : ce sont les grandes fortunes qui plébiscitent finalement Paris comme ville la plus attractive du monde

Publié le 27 janvier 2020
Anne Hidalgo peut se réjouir des résultats du classement annuel réalisé par Barnes International. Paris est devenue la ville la plus attractive du monde.
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Hidalgo peut se réjouir des résultats du classement annuel réalisé par Barnes International. Paris est devenue la ville la plus attractive du monde.

Après le classement EY, c’est le spécialiste mondial de l’immobilier haut de gamme, Barnes, qui place en tête du hit parade de l’attractivité la ville de Paris. Paris a été en 2019 la ville la plus recherchée par les grandes fortunes.

C’est la grosse surprise du classement annuel de Barnes sur les villes recherchées par les investisseurs en immobilier, professionnels ou particuliers et notamment par les grandes fortunes de la planète. Barnes considère que la ville dirigée par Anne Hidalgo arrive en tête sur trois critères clef : l’intérêt économique et culturel et la politique environnementale.

Tout se passe comme si cette clientèle considérait que les évènements sociaux, les manifestations de rue, la violence certains samedis dans le cœur de Paris et les grèves à répétition, bref, tout ce qui perturbe beaucoup la vie quotidienne des Franciliens, tout se passe comme si les investisseurs internationaux relativisaient énormément leur impact et leur effet à moyen terme. Tout se passe comme si cette clientèle internationale prenait du recul sur les événements, mais surtout, comme c’est une clientèle qui voyage, en les mettant en perspective avec ce qui se passe ailleurs dans le monde.

« Des évènements comme à Paris, il s’en passe dans toutes les capitales du monde, et Paris donne le sentiment de savoir les gérer, correctement sans trop d’atteinte aux valeurs et aux contraintes de la démocratie. » relève un analyste du secteur.

Pour les grands investisseurs internationaux, Paris a su préserver trois grandes qualités qui font de cette ville la plus intéressante du monde :

D’abord, un engagement environnemental et la prise en compte de l’impératif de développement durable. C’est le critère devenu décisif dans les décisions d’investissement, l’actif immobilier doit respecter l’environnement. C’est comme si l’écologie était devenue créatrice de valeur. « Les bâtiments qui ne sont pas éco-conscients perdront de leur valeur à terme » explique le directeur de l’agence parisienne de Barnes. Il se passe finalement dans l’immobilier de luxe, ce qui s’est passé au niveau des marques de luxe de manière générale et les nouvelles technologies permettent d’effectuer cette transition vers des investissements plus propres.

Ensuite, c’est la tendance à la hausse des prix. Le profil de prix est favorable à l’investisseur, c’est-à-dire que les prix augmentent donc les investissements sont profitables et les investissements prennent de la valeur. « Paris fait figure d’exception mondiale en « fêtant » sa quatrième année consécutive de hausse des transactions et des prix, dépassant désormais les 10 000 € en moyenne par mètre carré » explique-t-on chez Barnes.

Les prix ont augmenté en 2019 de 8% en moyenne et la demande est toujours largement supérieure à l’offre.

 Le phénomène de « ventes flash » s’est largement développé, c’est-à-dire que la majorité des biens sont vendus dans les premières 48 heures de leur mise en vente, parfois dès la première visite et au prix. Le réseau Barnes explique même que 30% de ses ventes se fait « off-market », c’est-à-dire sans qu’une annonce ne soit officiellement passée, uniquement par le répertoire de clients déjà existants.

Enfin, le climat général est toujours propice au business.

Ce qui se passe en France, relativement, est plutôt bien perçu. Un président pro-business qui malgré un mouvement de protestation commencé l’an passé, engage de nouvelles réformes d’envergure. Donc il y a des mouvements populaires, mais ça, les investisseurs savent qu’il y en a partout dans le monde, Hong Kong a perdu sa première place à cause de ça. Sauf qu’en France, le président et le gouvernement tiennent et la situation se retourne favorablement à leur avantage.

Au contraire, Paris profite aussi de l’effet Brexit. L’annonce de JP Morgan d’un achat d’immeuble pouvant accueillir près de 400 personnes a confirmé que Paris avait été préférée à Francfort ou Luxembourg, où la banque américaine est aussi présente.

En fonction de ces trois critère, Paris arrive désormais en tête dans le classement mondial, devant New York, comme valeur absolue sur le plan immobilier. New York reste intéressant mais New-York est aussi une ville où les biens sont déjà très chers et cela n’en fait pas la ville la plus attractive, car les potentiels de plus-value sont plus limités et une légère baisse des prix se fait déjà ressentir. New York se caractérise par une offre abondante, dont des biens neufs très exigeants en matière de luxe et de services.

Tokyo est troisième. L’affaire Carlos Ghosn n’aura finalement pas trop effrayé les grandes fortunes. La ville est sur le point d’héberger les Jeux Olympiques et profite d’un dynamisme redoutable avec des infrastructures spécialement réalisées pour l’occasion, ce qui devrait encore faire monter sa cote dans les années à venir.

Los Angeles est quatrième et Hong Kong, première ville en termes de densité de milliardaires, dégringole cette année à la cinquième place, avec des manifestations qui ont eu un effet marqué sur l’économie et l’attractivité, en plus de créer des incertitudes.

Paris est la seule ville européenne du Top 5. Londres est depuis deux ans sortie des premières places, mais le Brexit qui se réalise pourrait la faire revenir dans le classement dès l’an prochain. Paris devra confirmer l’an prochain.

Ce classement est très important pour les équipes de campagne d’Anne Hidalgo. Alors Barnes ne fait évidemment pas campagne pour la réélection de la maire de Paris, ça n’est pas son job ni son intention. D’ailleurs ces grands investisseurs ne résident pas toujours dans Paris et ne votent pas aux élections municipales. La plupart d’entre eux ne pourrait pas citer le nom de la maire actuelle et les querelles politiques au niveau municipal ne sont pas leurs problèmes. Mais ils sont leaders d’opinion et de statut social notamment auprès du cœur de cible d’Anne Hidalgo, à savoir des classes moyennes supérieures qui habitent Paris intra-muros, très sensibles aux phénomènes économiques internationaux et aux évolutions de l’environnement. En bref , les critères que retiennent les grands investisseurs internationaux sont aussi ceux auxquels les résidents bobo-écolos sont très attachés. Reste la question de la hausse des prix, apprécié par les investisseurs, beaucoup moins par l’équipe dirigeante de Paris.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 29/01/2020 - 16:08
ahhhh
Autrefois, dans les villages , le cantonnier bouchait les trous....A Atlantico c'est JMS etAK qui sont chargés de la tâche!!! ben faut être deux, sinon tout seul on succomberait à l'envie de vider le litron
Je remarque la propension croissante de JMS à commenter les classements....au fond pourquoi ne remplacerait il pas Leon Zitrone ? "Denis Jacquet casaque jaune , toque verte, qui marque à la culotte mademoiselle Martin laquelle devance dans la ligne droite , casaque noire toque bleue ....mais voila une chute, il semble que ce soit Ganesha mais je rends l'antenne à Cognacq Jay..."
ajm
- 27/01/2020 - 22:13
Grandes fortunes pas partout
Les grandes fortunes se limitent à quelques arrondissements autour du 7, 8, 6 , 1, 2 . Pas de grandes fortunes vers La Vilette sauf les dealers.
zelectron
- 27/01/2020 - 12:51
On achète tout à Paris : même les consciences
Al Go en sait quelque chose . . .