En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© DENIS CHARLET / AFP
© DENIS CHARLET / AFP
Bonnes feuilles

Le libéralisme politique est-il soluble dans la justice sociale ?

Publié le 03 janvier 2020
Alain Policar publie "Le libéralisme politique expliqué aux jeunes gens" aux éditions Le Bord de l’eau. Dans cet ouvrage, il dénonce les idées reçues sur le libéralisme politique. Contrairement à de nombreux auteurs, Alain Policar refuse de se plier à l'injonction de ne pas séparer le libéralisme politique du libéralisme économique. Extrait 2/2.
Alain Policar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Agrégé de sciences sociales, docteur en science politique (IEP de Paris), Alain Policar a accompli l'essentiel de sa carrière à la faculté de droit et des sciences économiques de Limoges. Il est actuellement chercheur associé au Centre de recherches...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Policar publie "Le libéralisme politique expliqué aux jeunes gens" aux éditions Le Bord de l’eau. Dans cet ouvrage, il dénonce les idées reçues sur le libéralisme politique. Contrairement à de nombreux auteurs, Alain Policar refuse de se plier à l'injonction de ne pas séparer le libéralisme politique du libéralisme économique. Extrait 2/2.

Tu nous as beaucoup parlé de la liberté et nous comprenons bien l’importance de cette valeur pour le libéralisme. Mais pourrais-tu être plus précis sur ce dont il est concrètement question ? 

Rawls parle de « libertés de base », et il en établit une liste : libertés politiques (droit de vote et d’occuper un emploi public), libertés d’expression, de réunion, de pensée et de conscience, liberté de la personne qui comporte la protection à l’égard de l’oppression psychologique et de l’agression physique, le droit de propriété personnelle et la protection à l’égard de l’arrestation et de l’emprisonnement arbitraires, tels qu’ils sont définis par l’État de droit. Mais, nous en avons parlé, il ne suffit pas de s’accorder sur une liste pour garantir les conditions de leur mise en pratique. 

Il faut que nous soyons capables d’en user.

Je vois que vous suivez. En simplifiant, on voit bien qu’il existe deux courants irréconciliables au sein du libéralisme. D’un côté, ceux qui fondent leur conception de la liberté sur l’égalité, de l’autre ceux qui la fondent sur la sauvegarde de la propriété matérielle. Les premiers considèrent que le devoir de solidarité est beaucoup trop négligé, les seconds le décrivent comme contraire au libéralisme. Et on en revient au champ d’intervention de l’État. La mise en œuvre de la justice sociale, la logique redistributive, fondamentale pour les égalitaristes, accentuerait, pour les libertariens (par exemple, Robert Nozick, 1938-2002, auteur d’un livre important, Anarchie, État et utopie, publié en 1974, soit trois ans après le livre majeur de Rawls), le risque d’un pouvoir fort, voire d’une société quasi totalitaire, aux antipodes des principes fondamentaux du libéralisme. Un auteur, assez difficilement classable, tant son œuvre est riche et foisonnante, Friedrich August Hayek (1899-1992), considère que l’on ne peut raisonnablement organiser une quelconque redistribution sans sacrifier la liberté. Dès lors, à ses yeux, la notion de justice sociale est dépourvue de sens. Il faut laisser le marché s’autoréguler, condition indispensable pour qu’il produise un maximum de bienfaits. L’État ne peut contribuer au bonheur des gouvernés sans courir le risque d’instaurer un système totalitaire. Mais Hayek néglige le fait qu’être libre c’est aussi pouvoir être capable d’user de cette liberté.

En effet, ces deux courants sont profondément irréconciliables. Ce qui explique que « libéral » puisse être utilisé comme une injure

Exactement. Ou, plus encore, comme une usurpation. De nombreux libéraux pensent que la priorité de la liberté exclut toute préoccupation sérieuse sur la solidarité, parce qu’alors la recherche chimérique d’une diminution significative des inégalités transformerait le libéralisme en socialisme. Ce qui remettrait en cause le rôle majeur de la souveraineté individuelle. Mon but est désormais de montrer que le libéralisme politique, s’il veut être fidèle aux promesses qui ont accompagné son élaboration, doit avoir la justice sociale comme préoccupation centrale.

Extrait du livre d’Alain Policar, "Le libéralisme politique expliqué aux jeunes gens", publié aux éditions Le Bord de l’eau

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires