En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 7 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 9 heures 50 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 11 heures 42 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 13 heures 31 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 14 heures 5 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 14 heures 25 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 15 heures 18 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 16 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 7 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 9 heures 40 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 11 heures 37 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 13 heures 3 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 13 heures 49 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 14 heures 14 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 16 heures 6 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 8 heures
Atlanti Culture

"Les fils d'Odin" d'Harald Gilbers : une enquête policière hallucinante menée dans une ville en ruines, Berlin 1945

Publié le 26 décembre 2019
Robert Haenhel pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Robert Haenhel  est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"Les fils d'Odin" d'Harald Gilbers

Version audio réalisée par : SIXTRID, 2019 (version brochée en Français : CALMAN LEVY 2016) Texte lu par : Olivier Martinaud Traduction de l’allemand : Joël Falcoz Durée : 15 heures 11 2CD MP3 Prix : 25,90 Euros (9, 10 Euros en poche)

RECOMMANDATION
Bon


THÈME
Les époques dramatiques conviennent  particulièrement aux intrigues policières. Harald Gilbers, historien allemand et auteur de thrillers en fait la démonstration avec Les fils d’Odin. 

Il nous fait revivre, l’action se  déroule de janvier à mars 1945, une période apocalyptique,  celle de la chute inéluctable et totale de ce grand Reich que Hitler avait promis pour mille ans.  Rien ne peut plus freiner les Russes qui marchent sur Berlin. Nuit et jour, la capitale allemande  est bombardée et, malgré la levée en masse et l’omniprésente propagande de Goebbels, les Allemands savent que la guerre est perdue. 

A Auschwitz avec l’avancée  des troupes russes c’est la panique. Eric Hauser médecin et officier  SS, qui effectue des recherches médicales létales sur les prisonniers de ce camp sinistre,  a pris sa décision, il va déserter. 

A Berlin, l’ex-commissaire de la police criminelle  (la fameuse Kripo), Richard Oppenheimer connaît une passe difficile. Juif, il vit dans la clandestinité. Il va croiser le chemin de Hauser, l’ancien mari de Hilde, aristocrate et résistante, sa grande amie. Hilde est accusée du meurtre de Hauser. Il ne reste que quelques jours à l’ex-commissaire pour éviter qu’elle  ne soit condamnée à la peine capitale. Pour prouver son innocence il va se lancer dans une enquête hallucinante, ponctuée par des rebondissements plus que inattendus. Elle est menée dans une ville en ruines, bombardée nuit et jour. Fuyant les sicaires de la Gestapo, Il affrontera aussi une société secrète, les fils d’Odin, qui rêve  de redonner vie au culte d’Odin le dieu des aryens.

 

POINTS FORTS
- Une description fine et minutieuse de ce cauchemar effrayant dans lequel 

- Hitler entraîna tout un peuple.

- Un contexte qui confère à cette enquête une dimension hors-norme.

 

POINTS FAIBLES
L’intrigue laisse apparaître certaines faiblesses dans la dernière partie de l’ouvrage.

 

EN DEUX MOTS 
Un thriller  passionnant et original, qui se révèle constituer une immersion qui nous fait revivre l’agonie suicidaire et sanglante de l’Allemagne nazie.

 

L'AUTEUR
Après des études de lettres anglaises et d’Histoire, Harald Gilbers a travaillé comme journaliste pour les pages culturelles d’un magazine puis comme metteur en scène indépendant.

Lauréat du prix Friedrich Glauser pour son premier roman policier Germania.

Il a reçu pour Les Fils d’Odin,  le prix Historia 2016 du meilleur roman policier historique.

 

LE LECTEUR
Formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Olivier Martinaud, comédien  et metteur en scène de théâtre, de cinéma , de télévision et radio (plus d’une centaine d’enregistrements  pour France Inter et France Culture), vit et travaille à Paris.

Il a déjà enregistré de très nombreux livres audio.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires