En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 1 heure 57 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 42 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 9 heures 46 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 17 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 18 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 19 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 24 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 11 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 22 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 4 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 10 heures 48 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 17 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 19 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 21 min
© DOMINIQUE FAGET / AFP
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Tous pour un

Benalla, Goulard et Delevoye, les trois mousquetaires de la Macronie

Publié le 22 décembre 2019
S'ils sont différents en termes de formation et de parcours politique, ils ont bénéficié du soutien sans faille du président et de la République en marche.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
S'ils sont différents en termes de formation et de parcours politique, ils ont bénéficié du soutien sans faille du président et de la République en marche.

Alexandre Benalla, Sylvie Goulard et Jean-Paul Delevoye sont très différents en termes de formation (droit, ENA, rien), d’origine politique (Parti socialiste, MODEM, RPR), ou encore d’âge (soyons courtois). Mais ils sont devenus tous les trois d’excellents représentants du parti macronien. Au moins trois caractéristiques fortes les rassemblent.

La première est d’être des chouchous (certains, pas nous, diront : des toutous) du président. Ils ont participé à sa Courte Marche, et sont prêts à tous les combats pour lui. Il le leur rend bien. Au mépris des institutions et des pratiques administratives, il a confié sa sécurité au premier, sa politique européenne à la deuxième, le choix de ses députés puis sa principale réforme au troisième. Nos trois mousquetaires ne sont pas (ou n’étaient pas) des ornements décoratifs, mais bien des arc-boutants du système macronien.

Ils étaient tous les trois vénaux. Leurs appointements, pourtant confortables, ne leur suffisaient pas. Leur grande proximité avec Jupiter valait de l’or. Il y a eu des acheteurs. Et nos mousquetaires (à la différence des héros de Dumas) étaient vendeurs. Il y a un mot pour décrire cela : la simonie. M. Benalla a accepté 400 000 euros des mains d’un oligarque poutinien, Mme Goulard 10 000 euros par mois d’un milliardaire américain, et M. Delevoye 5000 euros par mois de ceux qui se cachent derrière le paravent d’un « think tank » français inconnu. Dans les trois cas, il s’agit d’emplois fictifs. Qui peut croire que M. Makhmudov ne dispose pas déjà pour sa protection d’une demi-douzaine de gorilles russes (des hommes qui ont dans leur carrière fait plus et mieux que tabasser un couple d’amoureux Place de la Contrescarpe) ? Ou que M. Berggruen, playboy philanthrope, paye Mme Goulard pour mieux comprendre « l’approche chinoise du développement » ? Ce que ces ploutocrates ont acheté, c’est la clé des portes de l’Olympe.

Enfin, nos mousquetaires ont joui du soutien total, sans faille, du Président et de l’ensemble des élus et des cadres de son parti. Même lorsqu’ils ont été surpris les doigts - ou pour mieux dire : les bras - dans le pot de confiture. Tous les ministres, tous les Parlementaire de la LREM ont défendu bec et ongles, jusqu’au bout, le trafic d’influence de leurs collègues, avec l’aide des médias amis, et les encouragements de leurs électeurs. Pour au moins au moins deux de nos trois mousquetaires, l’argent venait de l’étranger : circonstance aggravante aux yeux des patriotes vieux jeu, circonstance atténuante aux yeux des héros du nouveau monde. Dans le cas de Sylvie Goulard, il a fallu pour faire reculer l’indécence un vote du Parlement européen. Ce soutien total de tous les membres du groupe (on a failli écrire: du clan) est la caractéristique principale de cette histoire. On ne peut guère empêcher que dans un troupeau apparaissent quelques brebis galeuses. Ce qui est remarquable, c’est qu’elles soient promues, chéries, protégées par l’ensemble des moutons, et par leur berger.

Lorsque le peuple a su, il a protesté, et si fort qu’on a du se résoudre à écarter, au moins en apparence et provisoirement, nos simoniaques. A regret, à reculons. En les couvrant de félicitations et de remerciements. En niant, en minimisant et en camouflant leurs fautes. L’une des astuces employées à cet effet consiste à les diluer dans une mare de peccadilles : dans les quatre passeports de M. Benalla, dans l’utilisation des assistants parlementaires de Mme Goulard, ou dans l’omission de dix fonctions honorifiques de la déclaration de M. Delevoye. Rien de bien grave dans tout cela, et avec de bons avocats rien d’illégal sans doute. En attendant, le débat sur ces bricoles juridiques fera oublier que ces trois mousquetaires de la Macronie ont pendant des années empoché chaque mois, en plus de leurs émoluments officiels, la retraite mensuelle de trente smicards. En toute bonne conscience ; et avec l’approbation satisfaite du parti au pouvoir.

Celui-ci persiste et signe. M. Pietraszewski, le député LREM choisi pour succéder à M. Delevoye, a fait en août et septembre dernier pour Auchan un petit travail payé 70 000 euros. C’est par mois beaucoup plus que son prédécesseur, et même que Mme Goulard. Ce record valait bien un poste de ministre. Son parti incarne la France d’en-haut. Jamais le fossé qui la sépare de la France d’en-bas n’a été aussi profond. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 22/12/2019 - 19:23
comme le dit Georges ORWELL
"Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime, il est complice.". Les Français feraient bien de se ressaisir. Mais il est déjà bien tard!!
tatouzou
- 22/12/2019 - 13:58
Laurent, serrez ma haire avec ma discipline! (Molière, Tartuffe)
M. Macron a été élu après avoir axé sa campagne présidentielle sur la "République exemplaire", et éliminé François Fillon, sur de petites affaires d'emplois fictifs et de costumes de luxe, amplifiées par des médias complices et l'aide bienveillante de l'institution judiciaire.

Il a promulgué solennellement la première loi du quinquennat pour faire de la vertu et du désintéressement la règle de l'élu républicain.

La suite à montré que tout ça n'était qu'un affichage, et que les élus de LREM et les amis du président étaient vraiment mal placés pour donner des leçons de morale.

Et il nous a encore refait le coup depuis Abidjan en annonçant la suppression de la retraite des anciens présidents de la République.

Le peuple est vraiment très tolérant avec tous ces Tartuffe, comme par exemple l'apôtre de l'écologisme, Nicolas Hulot, qui veut nous interdire les voitures à essence d'ici 20 ans, mais en possède 6 pour son seul usage personnel, dont d'énormes 4x4 (ceux qui seront surtaxés de 2000 € dès 2020), et un bateau à moteur.
Ganesha
- 22/12/2019 - 11:24
Question
Article rafraichissant !
Exceptionnellement, Atlantico ose exposer la vérité et la réalité !
Seriez-vous un site de promotion.de Marine Le Pen ?