En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

06.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

07.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 36 min 43 sec
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 12 heures 32 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 heure 6 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 2 heures 15 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 6 heures 51 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 7 heures 7 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 11 heures 20 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 12 heures 15 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 23 heures 49 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 1 jour 2 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 1 jour 6 heures
© Svetlana Loboff / Onp
© Svetlana Loboff / Onp
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

Publié le 14 décembre 2019
Le ballet "Raymonda" est à découvrir à l'Opéra Bastille jusqu'au 31 décembre.
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ballet "Raymonda" est à découvrir à l'Opéra Bastille jusqu'au 31 décembre.

"Raymonda" 

De RUDOLF NOUREEV D‘APRÈS MARIUS PETIPA

INFOS & RÉSERVATION
OPERA DE PARIS - BASTILLE
PLACE DE LA BASTILLE - 120 rue de Lyon
7502 Paris
Tél. : 08 92 89 90 90
http://www.music-opera.com/fr/salle/paris-opera-bastille.
En alternance jusqu’au 31 décembre 2019

 

RECOMMANDATION
En priorité


THÈME
Créé en 1898 au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg sur la partition d’Alexandre Glazounov (l’élève favori de Rimski-Korsakov), Raymonda fut l’ultime ballet narratif d’envergure qu’écrivit, à l’âge de 80 ans, le français Marius Petipa.

L’action se passe au XIII° siècle. Dans son château de Provence, la comtesse de Doris s’apprête à marier sa nièce Raymonda au comte Jean de Brienne. Ce sont les préparatifs des noces, et les gentes dames du château écoutent les troubadours en attendant leurs fiancés partis combattre en Terre Sainte. Presque dans le même temps que l’annonce du retour imminent des croisés, le roi de Hongrie fait son entrée, porteur d’une lettre du futur marié dont il est un des amis. La liesse provoquée par cette arrivée est de courte durée: une armée de sarrasins est aux portes de la ville. La surprise est grande  lorsque le chef de ces sarrasins, Abderam se présente au château et dépose de somptueux bijoux aux pieds de Raymonda. Bien que troublée par ce sensuel et généreux étranger, la jeune femme résiste. Mais Abderam insiste. Il offre un divertissement au cours duquel il essaie d’enlever Raymonda, qui est sauvée in extremis sur une intervention de son fiancé, tout juste arrivé. Les deux rivaux combattent, le fougueux Abderam perd la vie. La morale et le devoir ont triomphé du désir: Raymonda épouse, comme prévu, le sage prétendant choisi par sa famille.

 

POINTS FORTS
– L’oeuvre, d’abord, qui est l’une des plus prestigieuses et des plus inventives du ballet classique de la fin du XIX°siècle, l’une des plus longues aussi:  Il faut plus de trois heures (avec deux entractes) pour raconter cette histoire d’amour moyenâgeuse qui se déroule sur fond d’Orient et d’Occident . Mais ce sont  trois heures qui passent à la vitesse de l’éclair tant elles sont foisonnantes en rebondissements dramaturgiques et en prouesses techniques. Car depuis la toute première création en 1898 de Raymonda par Marius Petipa, sur un argument de la comtesse franco-russe Lydie Paschkoff, le grand Rudolf Noureev s’est réapproprié l’oeuvre et l’a revitalisé à la mesure de sa virtuosité et de son talent. Pas un seul tableau, solo ou d’ensemble, qui ne soit périlleux pour les interprètes, et de ce fait, spectaculaires pour le public. 

– D’une difficulté diabolique, Raymonda nécessite des danseurs de haut niveau et, de ce seul fait, est donc rarement donné. Seules s’y risquent les plus grandes Compagnies. Celle de l’Opéra de Paris appartient à ce clan très fermé. C’est merveille de la voir ici magnifier “l’écriture”  de Noureev, la rendre  si palpitante.

– Au soir de la première, dans le personnage de Raymonda, l’Etoile Dorothée Gilbert, était impériale de grâce, de souplesse, de sensualité  et de maintien, semblant se moquer comme d’une guigne des chausse-trappes de son rôle. Gageons que celles qui vont lui succéder, Ludmila Pagliero, Léonore  Baulac et Valentine Colasante sauront éblouir pareillement le public.

– Même dithyrambe en ce qui concerne les deux principaux interprètes masculins, Hugo Marchand (Jean de Brienne) et Stéphane Bullion (Abderam). Dans leurs partitions respectives tout aussi audacieuses sur les plans théâtral et chorégraphique, technique et maîtrise parfaites, ils ont soulevé l’enthousiasme.

– Les somptueux costumes et les décors, composés de magnifiques tentures mordorées, sont à la hauteur de l’ensemble.

– Dans la fosse, le chef estonien Vello Pähn dirige d’une main souple et ferme la belle et profonde partition de Glazounov. Il sait créer l’osmose est entre ses musiciens et les danseurs. 

 

POINTS FAIBLES
Aucun, absolument aucun.

 

EN DEUX MOTS 
Les fans de Noureev et, plus largement, ceux d’une danse classique matinée d‘académisme et de modernité peuvent être contents : après onze ans d’absence, Raymonda est de nouveau à l’affiche de l’Opéra de Paris, et il est dans une forme olympique. Le ballet avait été créé en 1983 pour le  plateau de Garnier. Belle surprise! L’immense scène de Bastille convient admirablement aussi à cette oeuvre monumentale et virtuose qui « convoque » 64 danseurs. L’occasion de constater que, sous la houlette de l’(ancienne) Etoile Aurélie Dupond, la troupe de l’Opéra de Paris  continue de tutoyer les sommets.

 

UN EXTRAIT
 « La chorégraphie de Marius Petipa contient une innovation qui vaut d’être notée particulièrement, car elle annonce déjà la résurrection de la danse masculine : alors que, dans toute l’Europe, le danseur semblait être relégué au rang de simple portefaix, Petipa fait exécuter un pas de quatre par des garçons » (Serge Lifar, chorégraphe). 

Noureev poursuivra dans cette voie, donnant de plus en plus d’importance aux rôles masculins dans ses ballets.de l’(ancienne) Etoile Aurélie Dupond, la troupe de l’Opéra de Paris  continue de tutoyer les sommets.

 

L'AUTEUR
Vingt-six ans après sa disparition – le 6 janvier 1993 à Levallois Perret à l’âge de 54 ans – Rudolf Noureev reste l’un des danseurs et chorégraphes les plus mythiques du XX° siècle. Au départ, pourtant ce jeune prodige sans égale n’avait rien, à priori, pour devenir une star adulée dans le monde entier. Né au bord du Transsibérien, le 17 mars 1938 près d’Irkoutsk, dans une famille pauvre d’origine tatare, il passa une petite enfance miséreuse à Oufa, sous la férule d’un père peu porté sur les arts.

C’est un soir de réveillon que son destin va basculer. Le 31 décembre 1945, il assiste par hasard à un ballet. Il a sept ans. Il est ébloui. Il décide de devenir danseur et rien ne l’arrêtera, ni le manque d’argent, ni les foudres paternelles, ni les moqueries de ses camarades.

A 17 ans, il se fait engager au Kirov. A 23 ans, il profite d’une tournée pour demander l’asile politique à la France. Dès lors, il ne quittera plus le haut des affiches internationales et mènera la carrière de danseur étoile que l’on sait. Une carrière bâtie sur une extraordinaire ténacité, un caractère rebelle, un goût immodéré pour la liberté, une soif s’apprendre inextinguible, un perfectionnisme obsessionnel et… un charisme hors du commun.

Parallèlement à ses prestations de danseur, Noureev signera une quinzaine de chorégraphies, dont cette Raymonda, « réécrite » à partir de celle de son aîné, Marius Petipa. Cet artiste hors-norme occupera aussi   les fonctions de directeur de la Danse à l’Opéra de Paris, entre 1983 et 1989, six années d’âge d’or pour l’Institution, tant par l’enrichissement de son répertoire (Don Quichotte, Raymonda, Le Lac des Cygnes…) que pour la perfection vers laquelle l’Etoile russe aura poussé sa Compagnie de danse. L’oeuvre ultime de celui qu’on qualifie parfois de génie sera La Bayadère, qu’il réécrira en 1992, également à partir de celle de Petipa.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

06.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

07.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires