En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

07.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 5 heures 45 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 7 heures 46 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 23 heures 3 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 5 heures 50 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 6 heures 28 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 7 heures 25 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 21 heures 40 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 1 jour 2 heures
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

Publié le 09 décembre 2019
En pleine grève, une petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement syndicale face à la réforme des retraites s'impose.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En pleine grève, une petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement syndicale face à la réforme des retraites s'impose.

Soutenir le mouvement. C’est un terme amusant, ou à minima contradictoire, puisque le but du mouvement est l’immobilisme et l’immobilité. Ne rien changer. Bloquer les transports. Si la phrase célèbre, issue de la IIIème République était « qu’il était urgent d’attendre », nous allons découvrir, grâce à ce mouvement social, le « vertige du surplace ». L’immobilisme est en marche (sans mauvais jeu de mot) !! Et désormais, l’immobilisme va décoiffer…Sommes-nous bien raisonnables ? Que se passe-t-il dans ce pays ? Devrions-nous nous, nous entrepreneurs, nous mettre en grève pour apprendre aux Français le niveau de confort dont ils bénéficient ?

J’ai demandé à mon épouse de m’attacher pour résister à la tentation de zapper après 3mns de ce triste affrontement entre Mlle Ndiaye, et Mr Darmanin. Ils étaient, il est vrai, surpassé par le nombre et la rage, mais tellement loin du niveau nécessaire pour gérer ces 2 facteurs. Entre une porte-parole, qui ne sait manifestement pas comment la parole se porte et un Ministre qui se mordait à chaque fois qu’il risquait de froisser Martinez, qui du coup, totalement détendu face à 2 adversaires aussi légers et fades, s’est régalé et ne cachait pas son amusement. Menant le débat à sa guise. Lui qui pourtant est l’exemple même du syndicaliste que l’on déteste, en est presque devenu sympathique, tant on sentait qu’il se marrait profondément.

Pas de réponse, pourtant facile, de Mlle Ndiaye face à une étudiante qui lui demande pourquoi les années d’étude ne seraient pas comptabilisées pour la retraite ! J’en avais 2 ou 2 cinglantes à lui offrir, si elle avait eu droit, comme chez Jean Pierre Foucaud, à un appel-joker. Comptabiliser pour la retraite les maigres heures de présence en cours de psycho-socio, d’une étudiante déjà aigrie avant même de connaître la définition du travail. Devoir endurer les jérémiades de cette agressive étudiante, qui se plaint de devoir bosser, comme nous l’avons tous fait, ne serait-ce que pour aider nos parents à payer nos études. Être obligé de devoir l’entendre dire, que ses 3h de travail hebdo chez MacDo mettent en péril ses études, qui brillent plus par les heures passées au café qu’en cours, me faisait bouillir dans mon canapé, qui n’a que peu subi de poids de mon « fondement » tant je bondissais de rage à chaque mauvaise question, ponctuée d’une mauvaise réponse.

Surtout, voir la rage de ces intervenants, qui en gros trouvent le système catastrophique, et s’en sont plaint toute la soirée, mais viennent pour dire qu’il ne faut pas le changer. C’est tout à fait dingue non ? Qui reprochent à Macron d’être responsable du sort des infirmières, des étudiants, des patrons de PMI, des cheminots. Le naufrage de 30 années de non reforme, serait la faute d’un président arrivé il y a 2 ans. Je ne suis pas, loin s’en faut un Macron béat, mais là….

Et je vous passe le cheminot, qui se prend pour la « digue » du peuple, qui si elle cède, entraînera le peuple dans l’abîme du fascisme et de la dictature du travail. L’argument éculé (certains moins polis que mois ajouteraient un N à ce mot), de celui, en revanche qui ne souhaite pas que cela change, car la digue adore quand la mer l’ignore et en l’occurrence, que le travail ne le fasse pas trop souffrir, travaillant quelques heures par jour pour obtenir un repos compensatoire que le travailleur à la chaîne n’a jamais eu, et prenant sa retraite après un travail d’une telle pénibilité, que la plupart des cheminots, en retraite, reprennent majoritairement un travail, déclaré ou au noir. Elle est belle la digue ! Mon grand-père, qui livrait du charbon à 19 ans, lui aurait collé dans la figure, sa digue, s’il l’avait eu en face de lui au moment où il prononçait le discours rôdé dicté par le manuel du bon syndicaliste de Sud-Rail.

Alors je propose que les entrepreneurs se mettent en grève. Pour expliquer qu’avant de réclamer des droits, il faut créer de la valeur, et que notre traitement à nous, qui la créons, est bien éloigné de celui qui est réservé à ceux qui en profitent. Même si, bien entendu, nombre de salariés s’acquittent magnifiquement de leur tâche. Mais, s’il existe bien une injustice, un régime spécial à l’envers, qui brille par ses sous-droits, c’est bien celui des entrepreneurs. Il est simple en fait, tellement simple, que personne n’a pensé à le remettre en cause : Nous n’avons droit à rien ! Du coup son analyse en est assez largement facilitée, et ne donne que peu de grain à moudre sur les débats télévisés. 

Nous n’avons pas droit au chômage, normal, nous ne travaillons pas ! C’est bien connu. Ou alors au-delà de 12h par jour, l’État considère que c’est forcément un loisir. Sinon rien ne pourrait expliquer qu’un être normalement constitué, ne passe autant de temps au travail. Nous aurons une retraite minable, qui semble ne retenir que les années de galère et laisse nos cotisations à la capitalisation, en sales capitalistes que nous sommes, alors que nos salariés, à qui nous fournissons du travail, de l’activité, et de la reconnaissance, sont récompensés eux, de n’avoir pris aucun risque et de travailler 35 heures par semaine. En clair, nous créons la valeur, prenons le risque, et les autres en tirent les fruits. A la limite, je peux le comprendre, si moi aussi j’en profitais. Mais non !! 

Peut-être devrions nous relire Ayn Rand, la Grève, plus riche que le manuel de Sud Rail, et apprendre à ces nantis de la retraite ce que le terme de « non reconnaissance », « dépit », « abandon », veut vraiment dire. Mais il y a pire, pour se consoler. Les agriculteurs, que la France a abandonné, à la solitude et au suicide. Nous en avons, un sentiment et une définition qui mériterait peut-être plus de temps d’antenne que des Ministres sans talent oratoire. Mais sur le plateau, même le chef d’entreprise, aiguisé, ce qui était normal pour un producteur de Laguiole, a trouvé le moyen de se plaindre, ce qui donne une bien basse idée de ce que pense la majorité des entrepreneurs et entrepreneuses. A peine, avons-nous entendu un de ses salariés, qui disait que la passion pouvait animer le travail et qu’il se voyait bien bosser quelques mois de plus. Ouf ! Il y en a. Plus que la presse ne nous le montre d’ailleurs.

Demain je démarre ma grève. Est-ce que mes salariés se mettront en gève pour que nous reprenions le travail ? Est-ce que Martinez viendra nous défendre ? Réponse semaine prochaine. En attendant, je pars travailler à l’étranger, 3 jours, histoire de reprendre goût à des territoires où le travail à encore de la valeur

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

07.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 10/12/2019 - 16:57
les entrepreneurs
OUf l'auteur a cité AYN RAND ,le livre " la Grève" le plus vendu après la Bible, parait il ,enfin pas chez nous.jamais entendu parler et surement pas à l 'Education nationale : .Ce que nous vivons c'est exactement le sujet du Bouquin.. oui lock out généralisé même si la loi ne le permet pas ( Après tout la CGT ne la respecte pas et encore le fameux service minimum des transports publics pourtant préconisé s pour éviter le réchauffement climatique anthropique).