En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 2 heures 56 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 9 heures 47 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 10 heures 13 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 10 heures 21 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 11 heures 5 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 6 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 8 heures 23 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 9 heures 33 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 9 heures 56 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 10 heures 22 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 10 heures 51 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 2 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 7 heures
© Capture d'écran // Youtube Lauren Snyder
© Capture d'écran // Youtube Lauren Snyder
Développement personnel

Et si les routines du matin n’étaient pas vraiment la recette pour une vie épanouie

Publié le 09 décembre 2019
Les "morning routine" ou routine du matin sont à la mode ces derniers temps. Elles fleurissent sur internet sous la forme de vidéos encourageant les individus à se lever très tôt le matin, et à faire bien des choses avant même d'avoir véritablement commencé sa journée.
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les "morning routine" ou routine du matin sont à la mode ces derniers temps. Elles fleurissent sur internet sous la forme de vidéos encourageant les individus à se lever très tôt le matin, et à faire bien des choses avant même d'avoir véritablement commencé sa journée.

Atlantico : Les "morning routine" ou routine du matin sont depuis, quelques années, très à la mode. On voit par exemple, le nombre de vidéos dédiées aux morning routine exploser sur les réseaux sociaux. Tout d'abord qu'est-ce que ce phénomène et pourquoi cet engouement soudain pour le fait de se lever aux aurores ? 

Nahalie Nadaud-Albertini : Les « morning routine » sont des vidéos dans lesquelles des personnes connues invitent le spectateur à suivre ce qu’elles font le matin. Cela consiste en un réveil très tôt, puis viennent le verre d’eau qu’elles boivent ou non avant de se lever, les produits qu’elles emploient pour leur toilette, l’ordre dans lequel elles les appliquent, ce qu’elles prennent au petit-déjeuner, leur séance de sport, le chien qu’elles vont promener etc. Tout cela est effectué aux aurores, avant la journée de travail.

Lorsque l’on visionne ce genre de vidéos, on entend parfois les intéressés dire qu’ils apprécient d’évoluer dans un environnement où les autres sont encore endormis. Certaines expliquent explicitement qu’il s’agit pour eux d’une façon de se sentir productifs. En somme, à première vue, cela ressemble à une variante contemporaine du « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » de nos grands-parents.

Qu'est-ce que cette tendance et la discipline qu'elle demande traduit-elle de notre société ? Pourquoi ce besoin grandissant de règles et de cadre ? 

Les routines du matin traduisent un idéal du soin de soi qui se situe dans la continuité des normes de la fin du XXème siècle. En effet, dans les années 80, le mode d’expression collectivement défini pour permettre à l’individu de s’épanouir était « le culte de la performance » pour reprendre le titre d’un livre publié en 1991 par le sociologue Alain Ehrenberg. Il s’agissait du premier volet d’une trilogie dépeignant la condition de l’individu post-moderne sommé d’ « être lui-même », c’est-à-dire de se réaliser pleinement en inventant sa vie et en la dotant de sens par ses compétences personnelles (décision personnelle, engagement dans l’action, estime de soi, disponibilité à autrui…). Ce premier ouvrage montrait comment l’individu était contraint de conquérir à la fois son identité personnelle et la réussite sociale en se conformant aux valeurs de la concurrence économique et de la compétition sportive. Dans la suite de cette trilogie (L’individu Incertain et La Fatigue d’être soi), Alain Ehrenberg expliquait que l’injonction de la performance s’avérait trop lourde, de sorte qu’échouant à se réaliser à la fois sur les terrains de la réussite économique et de la vie personnelle, l’individu de la fin du XXème siècle était souffrant et recourait à des béquilles identitaires et relationnelles telles que les psychotropes et les reality-shows.

Les routines matinales sont un avatar contemporain de cette normativité encadrant la subjectivité. En effet, avec la crise, on a scindé l’injonction à la réalisation personnelle en deux en séparant le domaine économique et le domaine privé. On a considéré que si l’individu ne pouvait pas toujours se réaliser dans le domaine de la concurrence économique, dans le domaine personnel, il était pleinement responsable du soin de soi et du son développement personnel. Ces « morning routine » se situent dans ce cadre et sont des sortes d’abécédaires expliquant comment prendre soin de soi pour développer pleinement son potentiel personnel, tout en enjoignant l’individu à être performant et productif dans ce domaine. Autrement dit, ces « morning routine » sont une façon de continuer à sommer l’individu de se réaliser lui-même en étant performant selon les valeurs de la concurrence économique et de la compétition sportive que l’on a rabattues sur le domaine personnel. En effet, on considère dorénavant que c’est en maximisant son potentiel personnel que l’on va parvenir à conquérir la réussite économique et sociale, car ces modèles sont véhiculés par des personnes qui incarnent des modèles de réussite du début de notre XXIème siècle.

Si la tendance a  le vent en poupe, elle ne peut pas convenir à tout le monde. Pourquoi imposer ce type d'injonctions qui loin d'être réalistes pour tous, se traduisent par de la culpabilité chez une partie de la population ? 

Effectivement, ces routines relèvent plus du domaine de l’idéal plus que du domaine du réaliste. Cependant, le modèle s’impose, car il se situe dans le prolongement des normes relatives à notre façon collective de penser ce mélange de sommation normative et d’aspiration qu’est le gouvernement de soi et qui se traduit par la nécessité accrue de se prendre en charge et de se réaliser dans un monde où la vie ne se déroule plus dans un cadre fourni a priori.

En effet, pour se réaliser, il ne suffit plus de suivre le sentier d’un « destin collectif » pris en charge par le politique et balisé par des règles, des comportements fixes et automatiques, et des rapports d’autorité, il faut s’inventer une histoire personnelle sur un fond d’attentes toujours imprégné d’un imaginaire de la mobilité sociale, et indépendamment d’une inégale dotation en bagage scolaire, sociale et professionnel. Autrement dit, la culpabilité ressentie face à ces routines est l’expression du revers de la médaille de ce modèle de la réalisation de soi. Pour l’individu, elle sonne comme un rappel à l’injonction de s’inventer lui-même en lui disant que s’il échoue, il en est pleinement responsable.

Finalement, les morning routine ne sont-elles pas l'anti-recette pour une vie épanouie ? 

D’une certaine façon oui parce que le bonheur et l’épanouissement personnel deviennent des obligations qui finalement pèsent lourd pour l’individu. Et ce n’est pas le moindre des paradoxes, car, à première vue, ces routines matinales se présentent comme un temps opérant à la marge de la marche du monde, comme une sorte d’échappée de la vie quotidienne et de la société où l’on peut se consacrer au soin de soi, avant le temps des obligations et des contraintes collectives.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 09/12/2019 - 11:21
Matin
Selon les gens il faut plus ou moins de sommeil, tous ne sont pas égaux de ce point de vue. Donc ce qu'on fait le matin on ne le fait pas le soir et réciproquement.