En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

07.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 4 heures 4 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 5 heures 47 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 7 heures 47 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 23 heures 4 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 3 heures 29 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 5 heures 51 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 6 heures 30 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 7 heures 26 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 21 heures 41 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Atlantico-Business

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

Publié le 09 décembre 2019
Les chefs d’entreprises ont raison d’être inquiets. Les sociologues aussi. La France est plus proche du basculement dans la violence que du compromis qui permettrait de sortir de la crise. Ce qui est grave, ce n’est pas que l’Etat soit fauché, c’est que les Français croient le pays encore très riche.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chefs d’entreprises ont raison d’être inquiets. Les sociologues aussi. La France est plus proche du basculement dans la violence que du compromis qui permettrait de sortir de la crise. Ce qui est grave, ce n’est pas que l’Etat soit fauché, c’est que les Français croient le pays encore très riche.

La vérité de la situation est, pourtant hélas, très simple à comprendre. La force du mouvement social se nourrit de l’idée que le pays est assez riche pour éradiquer, non seulement les poches de misère, mais aussi éliminer toutes les frustrations et les risques qu’engendre la modernité. 

Pendant plus d’un an, les gilets jaunes, très inorganisés mais sponsorisés par les black blocs ont réussi à réunir une foule hétéroclite, avec des vrais pauvres, des sans emplois, mais surtout des classes moyennes qui ont un job ou une petite entreprise qu’ils ont de plus en plus de mal à maintenir en équilibre. En portant une colère sociale souvent légitime, le mouvement des gilets jaunes a obtenu près de 17 milliards d’euros en pouvoir d’achat. Ils ont donc administré la preuve qu‘il devait y avoir dans le pays des ressources financières disponibles. Si on en croit les chiffres de la consommation, cet argent a été dépensé assez rapidement dans les magasins et le e-commerce ou alors placé sur les comptes d’épargne à un taux proche de zéro.

Aujourd’hui, les syndicats qui avaient été complètement débordés par la vague des gilets jaunes pensent avoir repris la main. Le succès des manifestations est exceptionnel. Il leur apporte une très belle revanche et une nouvelle légitimité. Sauf qu‘il faut maintenant utiliser pleinement cette puissance et ça ne va pas être très facile, parce la situation renforce l’idée que la France a les moyens de répondre aux demandes sociales.

Si les syndicats persistent à tenir des positions radicales, tout le monde va se retrouver dans une situation insoluble. 

Les syndicats bloquent la société et notamment les moyens de transport pour montrer qu‘ils existent en invitant leurs adhérents à refuser toute réforme parce qu’elle serait pénalisante. 

Or les syndicats ont négocié avec le gouvernement sur les retraites pendant une année et demie. Cette négociation a examiné tous les cas de figure, afin d’écarter normalement tous les malentendus. On se retrouve aujourd’hui comme au premier jour avec une base inquiète et incertaine. 

Que le gouvernement ait été maladroit, c’est certain, mais les dirigeants syndicaux ont aussi peu relayé ce qu’ils préféraient : sur la durée ou la valeur du point, sur l’intérêt de la réforme. Ils prônent de toute façon le statu quo.  Vu le nombre d’inconnues, d’incertitudes et de fausses nouvelles qui circulent, on est obligé de reconnaître que tout le monde a perdu son temps. 

Ce faisant, on se retrouve dans un climat où l’opinion n’est pas convaincue de la nécessité de toutes ces réformes et qu‘on ne manquera de rien. Pour une raison très simple, la majorité des Français pense qu’il existe de l‘argent caché sous les matelas, investis dans les assurances vie et stocké par les riches, très riches, qui ne paieraient pas beaucoup d’impôts. Bref, la France serait le pays où triomphent les inégalités comme l’explique Thomas Piketty, avec un modèle social qui a très bien fonctionné pendant un demi-siècle. Il suffit de ne rien toucher aux structures sociales et de prendre aux plus riches pour faire les ajustements. 

La vérité est totalement fausse et les chefs syndicaux eux-mêmes le savent. 

Un : il y a certes beaucoup d’argent liquide dans ce pays, mais cette épargne privée est une épargne de précaution parce que les gens sont inquiets. La situation économique est fragile et le système bancaire est en risque de défaut. 

Deux : il y a certes des montants énormes dans les assurances vie (plus de 500 milliards), mais c’est parce l'Etat a offert quelques avantages fiscaux pour la draguer et l’utiliser dans le financement des dépenses publiques. L’épargne des assurances vie est une forme d’impôt volontaire.

Trois : quant aux vrais riches, faut pas rêver, ils ne sont pas si nombreux. Ils ont diversifié leur fortune. Les entreprises du Cac 40 sont très largement détenues par des fonds étrangers et on ne voit pas comment elles pourraient être mises à contribution plus qu‘elles ne le sont sans prendre le risque de les voir disparaître ou s’expatrier. 

La réalité du pays est qu’il n’a pas les moyens de répondre à la demande sociale qui se manifeste depuis un an. Le pays n’est pas en faillite, il a encore beaucoup d’actifs qui peuvent intéresser les investisseurs étrangers ( les Emirats, la Chine, la Russie et les fonds anglo saxons) mais le pays est fauché. Son bas de bilan est désastreux. Trop de dettes qui servent à financer trop de dépenses de fonctionnement. Ce qui est aberrant. 

On paie beaucoup d’impôts (la France est championne du monde), on dépense des ressources dans le financement du fonctionnement de services publics et du modèle social et par conséquent on s’endette.

Le plus grave, c’est que ces services publics fonctionnent mal et qu‘en plus leurs personnels sont affreusement mécontents. 

Le pays vit donc au dessus de ses moyens dans des proportions ultra dangereuses en se gargarisant de l’idée qu’il est riche et puissant. Ce qui est dangereux en France , ça n’est pas que l’Etat soit fauché mais qu’on croit le pays riche et puissant.

Ce qui est étonnant, c’est le pourquoi de cette conviction qui n’est qu‘une illusion. La France se croit encore belle et forte dans le monde, parce que la France l’a été dans le passé. Elle a eu la culture du beau, des idées neuves et la culture de la puissance, coloniale, napoléonienne, Louis XIV et Versailles. La France a eu l’obsession du centralisme, de l’Etat fort. Encore aujourd’hui. Cette illusion attire les touristes du monde entier mais ne fait pas vivre le pays.  Cette illusion nous amène à entretenir une armée puissante dont on fait croire qu’elle peut intervenir sur tous les théâtres du monde. 

C’est simple et nullement caricatural, la France qui se croit tellement fière qu‘elle en est arrogante, n’a plus de croissance, n’a plus les meilleurs hôpitaux  ou les meilleurs universités, elle n’a plus d’investissements, ni d’emplois. Elle en arrive même à exporter ses Bac plus 5. 

Parallèlement, elle s’agrippe à ses avantages sociaux comme les vieux aristocrates à la Rolls dont ils ont hérité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

07.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jerome69
- 11/12/2019 - 14:20
plus la dette
j ajoute aux commentaires et a cette article , la dette colossale de l etat , 100% du PIB , deuxième budget ( le remboursement) derrière l 'education nationale. la France emprunte 100milliard par en pour maintenir son train de vie de social , tel ces vieux nobles qui empruntaient à la bourgeoisie pour maintenir les apparences.
le massacre de notre économies par les idéalistes de gauche aux gouvernement ou dans les syndicat ont détruit ce pays , 2 million d'emplois industriels perdus et son avenir. toutes nos institution s écroulent, medical /hôpitaux , enseignement en queue de peloton des systèmes d 'évaluation.
Pharamond
- 10/12/2019 - 18:43
Le CICE
Quand l'illusion persiste on a des réactions type Ganesha sur le CICE. ajm a remis les choses en place sur ce sujet. L'autre illusion est la sortie de l'Euro. Selon des études sérieuses, la France retrouverait donc sa monnaie: le Franc, lequel serait automatiquement amputé de 20 à 30% de sa valeur. Prenons seulement 20%: prix actuel du gazole 1,4519 euros le litre; une fois la sortie de l'Euro effectuée, ce litre devrait être payé 1,74. Quelle réactions des automobilistes? Les accords de Grenelle de 68 s'étaient conclus avec une augmentation du smig/smic de plus de 30%. Quels bénéfices pour l'économie française? Le rush des achats fut sur les téléviseurs japonais,les voitures allemandes,etc. Oui, les exportations seraient favorisées; cependant en dehors de deux ou trois domaines comme l'aéronautique, la chimie, le luxe, nous n'avons pas grand chose à proposer, nos produits sont considérés comme de qualité passable , des breloques,et surtout trop chers. Tant que l'on n'aura pas pris conscience de tout ça, on n'avancera pas.
Monde2Bestfriend
- 09/12/2019 - 20:43
Les Espagnols nous rattrapent, bientôt les pays de l'Est !
Quand aux Italiens, leur commerce extérieur a de quoi nous faire pâlir! Le fiasco de Flamanville, ce n'est pas un problème de nucléaire, mais d'une industrie totalement à la ramasse à force d'être taxée, insultée, menacée, réglementée. Les Chinois ont déjà terminé leurs 2 EPR, presque identique au nôtre et démarré plus tard! 40 ans de socialisme, avec pour seule inflexion le quiquennat de N.Sarkozy (qui on le voit était plus un dissident à Stasiland qu'un Président), ont peu à peu abimé tout notre tissus économique, ce qui avait fait notre force durant les 30 glorieuses. Des industries continuent de quitter le pays, à cause de la fiscalité, mais aussi car leurs sous-traitants en France ont parfois mis la clef sous la porte. Le peuple doit descendre dans la rue pour faire aux soviets ce qu'ils ont fait aux nobles en 1989!