En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Implacable justice prolétarienne

L'Humanité se surpasse dans le comique. « Le gouvernement a fait appel à des cars privés pour briser la grève ! », s'indigne le journal. Rions un peu.

Publié le 08 décembre 2019
Le ridicule ne tue pas en France. Sinon, il y a longtemps que l'organe du Parti communiste français serait mort.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ridicule ne tue pas en France. Sinon, il y a longtemps que l'organe du Parti communiste français serait mort.

D'un ton grave, le procureur Patrick Le Hyaric, également directeur de L'Humanité, ouvrit la séance du Tribunal du Peuple. « Camarades, nous sommes réunis ici pour juger un crime inexpiable. Un de ces crimes monstrueux dont seule la bourgeoisie est capable ». La salle retenait son souffle.

Le procureur continua. « Les valets de l'impérialisme ont une fois de plus obéi aux ordres des vautours de la finance dont ils sont les laquais stipendiés. Pour briser le magnifique élan du prolétariat révolté qui s'est mis en grève, ils ont fait appel à des cars privés ! ». Un frémissement d'horreur parcouru l'assistance.

Retenant sa colère, Patrick Le Hyaric continua : « Le châtiment doit être exemplaire, juste et implacable. Il faut apprendre à ces hyènes qu'on ne bafoue pas impunément la volonté du peuple ». « À mort ! À mort ! », crièrent les camarades hors d'eux.

L'un d'eux se leva. « La mort, ce serait trop rapide. Et si on essayait le knout ? Nous en avons un stock offert par le bien-aimé camarade Staline en 1950 ». « Hélas, non, répondit tristement le procureur. Nous avons dû les vendre pour renflouer les finances du journal qui allaient mal ». Un silence de deuil accueillit ses propos.

Un autre camarade pris la parole. « Je tiens aussi à dénoncer un autre crime : les fabricants de chaussures continuent à vendre leurs équipements pour briser la grève ». Le visage de Patrick Le Hyaric s'illumina. « Oui, voilà ce qu'il nous faut. La vermine réactionnaire sera placée dans un camp de rééducation sur le plateau du Larzac. Et là, tous les jours, elle devra parcourir, pieds nus, 100 kilomètres ! ».

Un enthousiasme indescriptible s'empara de la foule. Avec une fausse note, toutefois. Un camarade, plutôt mal intentionné, lança : « Et si on rendait les 4 millions de subvention que nous verse chaque année le pouvoir aux ordres des capitalistes ? Ils sont entachés de sang car issus de l'exploitation des masses populaires ». « Euh... », fit Patrick Le Hyaric. Le provocateur fut abattu sur-le-champ.

Certes, nous forçons un peu le trait. Mais voici quand même la citation exacte de L'Humanité. "L'entorse au droit constitutionnel de grève n’empêche pas le gouvernement de dormir. Partout en France, des cars privés ont été sollicités pour tenter de réduire l'impact de la mobilisation." Par pure méchanceté, et bravant les foudres du Tribunal du Peuple, il nous plaît d'indiquer que toutes les municipalités communistes de la région parisienne ont affrété des cars privés pour amener des manifestants à Paris...

L'Humanité est devenu un journal drôle. Bête et méchant, mais pas comme le regretté Hara-Kiri avec ses talentueux collaborateursSi vous voulez rire et vous détendre, achetez L'Humanité ou, à défaut, volez-le...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 09/12/2019 - 00:03
Et oui
Les cars de grévistes des mairies communistes affrétés ,grâce à la péréquation en vigueur en IDF, par mes impôts et les vôtres, franciliens.
Par contre mes enfants ne font plus de sorties scolaires depuis des années car ma commune n’a plus les moyens de payer des cars ....
On est vraiment des dindons....
Marie Esther
- 08/12/2019 - 13:09
bon j'avais de rire un peu
car les actualites ne sont pas terribles et j'ai revu avec plaisir le sketch de Jean Yannee et Daniel Prevost "le manifestant professionnel " archives de l'INA
https://www.youtube.com/watch?v=xCUOg5oXH1k&list=RDxCUOg5oXH1k&index=1
assougoudrel
- 08/12/2019 - 10:32
Municipalités communistes
Ruinées à cause de leur générosité débordantes avec l'argent du contribuable pour leur clientèle issue de l'immigration, elles n'hésitent pas à réclamer l'aide du gouvernement pour régler leurs dettes avec l'argent du contribuable du territoire national. Elles ont réussi à faire fuir les français de souche qui payaient tout pour cette clientèle et à présent, ils ne leur reste que leurs immigrés qui "ont les poches percées et retournées". Ce qui arrivera plus tard au niveau national, car tout ceux qui le peuvent fuit l’Hexagone .