En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

06.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 6 heures 30 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 10 heures 56 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 12 heures 25 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 14 heures 57 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 17 heures 15 sec
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 17 heures 28 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 18 heures 11 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 5 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 7 heures 29 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 13 heures 53 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 16 heures 52 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 17 heures 20 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 18 heures 4 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 18 heures 23 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 18 heures 37 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 18 heures 55 min
© Ben STANSALL / AFP
© Ben STANSALL / AFP
Disraeli Scanner

Au-delà des oscillations des sondages, la victoire de Boris Johnson se dessine

Publié le 02 décembre 2019
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.
Disraeli Scanner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.

Mon cher ami, 

Le sondage national de YouGov prédit-il le résultat comme en juin 2017 ? 

Encore douze jours avant que la Fortune ne bascule pour l’un ou l’autre camp ! Jeudi dernier, soit deux semaines avant le vote, YouGov a publié un sondage effectué auprès de 100 000 personnes et permettant de faire des pronostics circonscription par circonscription. Il y a deux ans, ce sondage avait annoncé, à peu de choses près, le résultat. Vous pensez comme il était attendu! Eh bien, le sondage détaillé donne 359 sièges aux conservateurs et 211 aux travaillistes - il faut 317 sièges pour faire une majorité. Les jeux sont-ils faits? Les équipes de YouGov ont constaté que l’avance des Tories s’était réduite au cours des huit jours où ils avaient effectué leurs interviews. d’autres sondages ont confirmé une tendance similaire, ces derniers jours, l’avance des conservateurs baissant aux environs de dix points. Et tous nos médias de citer l’un des oracles des variations de l’opinion, le Professeur Sir John Curtice, qui explique doctement que Boris Johnson est en train de faire le plein de voix pro-Brexit, alors que les voix pro-Remain sont encore divisées entre travaillistes et libéraux-démocrates - en Angleterre, s’entend: il suffirait, nous dit Sir John Curtice, que les opposants au Brexit votent utile, c’est-à-dire Corbyn, et Boris Johnson pourrait voir ses espoirs de majorité fondre comme neige au soleil. 

La cristallisation du vote du 12 décembre est en cours

Une fois que l’on fait la part du sensationnel entretenu par des gazetiers désireux d’entretenir le suspense auprès de leurs lecteurs, on commence à bien distinguer quelques tendances de fond: 

- malgré son comportement peu reluisant des deux dernières années, Corbyn continue à séduire l’électorat jeune: en particulier, il écrase les Tories dans la classe d’âge 18-24 ans. Une donnée importante du vote sera donc la participation des jeunes électeurs. S’ils se mobilisent massivement dans les régions Remain, cela permettra à Jeremy Corbyn d’augmenter son nombre de députés. 
- C’est dans l’Angleterre du Nord que le Labour pâtit le plus de son attitude pro-Remain. La capacité qu’auront les Tories à gagner dans cette région déterminera l’ampleur de la majorité. Le sondage de YouGov repère 76 circonscriptions très serrées entre les conservateurs et les travaillistes et prévoir que 43 d’entre elles basculeront en faveur du parti de Boris Johnson. 
- Il est certain que le maintien du Brexit Party dans huit circonscriptions très serrées entre les « bleus » et les « rouges » est à l’avantage de ces derniers et risque de réduire la majorité de Boris Johnson. Néanmoins, le retrait du Brexit Party de 350 circonscriptions est ce qui permettra, in fine, la victoire de Boris Johnson. 
- Les libéraux-démocrates sont certes passés de 8% à la dernière élection à 13% dans les actuels sondages. Mais cela ne leur permettra pas d’obtenir plus de 13 sièges au niveau national. 
- On notera qu’aucun des candidats «  rebelles » expulsés du parti conservateur n’a de chance de gagner. Sauf Dominic Grieve, dans la circonscription des Disraeli, même si Joy Morrissey, présentée par les Tories, lui donne du fil à retordre. 
- L’Ecosse devrait voir le parti nationaliste gagner huit députés de plus, les conservateurs en perdant deux et les travaillistes en perdant quatre ! Au contraire, au Pays de Galles, les Tories s’apprêteraient à gagner quatre sièges aux dépens des travaillistes. 

Ce qui se passe réellement dans l’opinion

Une fois que l’on est sorti des manchettes de journaux sensationnelles, on voit bien que le parti travailliste est très divisé. Les sections du parti dans le nord de l’Angleterre reprochent amèrement leur stratégie aux « Londoniens »; mais dès que certains commencent à lancer des oeillades aux électeurs pro-Brexit, c’est au sud qu’on se rebelle, au nom du vote utile. Pour ma part, je ne suis pas convaincu que l’électorat LibDem soit si facilement fongible dans le vote Labour. 

Il se passe en fait un double transfert: les conservateurs gagnent aux dépens du Labour ce qu’ils perdent aux dépens des libéraux-démocrates. Et il est psychologiquement improbable qu’un électeur conservateur centriste aille voter pour le mélange de socialisme, de gauchisme et d’antisémitisme dont est porteur la direction du Labour de Corbyn. Je fais donc le pari que le Labour est lui-même en train d’atteindre le maximum du ralliement des voix Remain. 

Dominic Cummings a raison de rappeler aux conservateurs que rien n’est gagné. La campagne sur le terrain dans les 76 circonscriptions en ballottage entre les deux principaux partis va faire rage dans les dix jours de campagne qui restent. Les Tories vont espérer que Donald Trump ne fasse pas de cadeau empoisonné, durant sa visite des trois prochains jours, au Premier Ministre, alors que ce dernier est à peine sorti de la campagne de Corbyn pour prouver qu’avec les Tories le National Health Service serait à vendre aux capitaux privés américains. Mais somme toute, les grandes tendances sont là. Et si l’on devait voir un mouvement de dernière minute, je suis convaincu qu’il s’agira de mouvements favorisant le parti conservateur: soit que des électeurs Remain du parti Tory renoncent à voter LibDem; soit que des partisans du Brexit Party votent utile dans les circonscriptions les plus disputées avec le Labour. 

Mon cher ami, je vous souhaite une excellente semaine malgré le jeudi de grève qui vous attend dans les transports. N’y voyez aucune perfidie de ma part ! 

Bien fidèlement à vous 

Benjamin Disraëli

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie Esther
- 03/12/2019 - 07:05
johnson
J'espere que Boris Johnson va gagner, pour le pays bien sur mais aussi car je soouhaite la defaite et la mise a l'ecart de Corbyn qui assume son antisemitisme et ses inepties economiques
REAGAN
- 02/12/2019 - 15:57
brexit
j espère que Boris a viré les 32 députés conservateurs qui lui ont tourné le dos
q u ils retournent dans l anonymat
TPV
- 02/12/2019 - 14:09
@Liberté 5
Les progressistes, islamistofriendly, antisémites, Maastrichtchiens, gender confused et autres gauchards sont tellement désespérés qu'ils ne leur reste que la méthode Coué.