En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 1 heure 43 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 28 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 29 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 9 heures 32 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 3 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 5 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 6 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 10 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 5 heures 57 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 9 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 8 heures 50 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 10 heures 34 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 3 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 7 min
© DON EMMERT / AFP
© DON EMMERT / AFP
Environnement

COP 25 : l’heure est-elle venue de changer totalement de méthode politique pour casser notre impuissance à réduire les émissions carbones ?

Publié le 27 novembre 2019
Les Nations Unies, via le PNUE, viennent de publier un rapport sur les émissions de gaz à effet de serre. Afin de maintenir la hausse de la température moyenne globale en dessous de 1,5 degré d'ici 2100, les Etats devront se fixer des ambitions cinq fois supérieures.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Nations Unies, via le PNUE, viennent de publier un rapport sur les émissions de gaz à effet de serre. Afin de maintenir la hausse de la température moyenne globale en dessous de 1,5 degré d'ici 2100, les Etats devront se fixer des ambitions cinq fois supérieures.

Vous ne connaissez peut être pas le PNUE, le programme des Nations-Unies pour l’Environnement, qui vit heureux et caché à Nairobi, et qui vient de sortir un rapport. Sur le climat bien sûr. En première page, la photo d’un paysage lunaire dévasté par des dizaines d’éoliennes avec comme légende : « En Roumanie des éoliennes qui produisent de l’énergie durable (sic)». Vous l’avez déjà lu cent fois, ce rapport: tout va mal, très mal, il ne nous reste plus que quelques jours pour empêcher la fin du monde, aux larmes citoyens ! qu’un CO2 impur abreuve nos sillons.

C’est qu’il résiste, cet ennemi public n° 1. Bien loin de diminuer drastiquement, comme on nous l’a triomphalement promis, juré, à la COP de Paris en 2015, les rejets de CO2 continuent d’augmenter. Ils augmentent même plus vite qu’avant 2015. De près de 1200 millions de tonnes (presque quatre fois les rejets annuels de la France) entre 2015 et 2018. Le coup de maillet vert de M. Fabius leur a donné de l’élan. Quand on y regarde de plus près, on voit que cette augmentation est entièrement le fait des pays hors OCDE, c’est à dire principalement des pays pauvres, et notamment la Chine et l’Inde. Dans les pays de l’OCDE, les rejets de CO2 ont pratiquement stagné. Ils ont un peu diminué dans certains pays, comme les Etats-Unis de l’horrible Trump, ou le Royaume-Uni, ou l’Allemagne, et ils ont légèrement augmenté dans d’autres, dont la France, la Roumanie (chère aux propagandistes du PNUE), l’Espagne, ou la Turquie.

L’explication est simple : les pays pauvres ne veulent pas réduire leurs rejets de CO2, et les pays riches ne le peuvent pas. Une image résume ce contraste : dans les trois ou quatre années à venir, la France va fermer ses quatre centrales à charbon; dans le même temps, la Chine va en ouvrir quatre cent; et cela fera 396 centrales à CO2 de plus.

Les pays pauvres le disent très clairement : leur priorité c’est réduire la misère, pas les rejets de CO2. Tous les PNUE du monde ont beau leur expliquer qu’ils ont tort, que l’éolien n’est pas plus cher que le charbon, et qu’il faut réduire sa consommation, ils n’en croient rien, et ils ont bien raison. Nos écologistes, contre tout bon sens, nous ont longtemps présenté la Chine comme un « pays modèle », qui montrait la voie en matière de lutte contre le climat ; ce contre-sens a fait sourire les Chinois, mais ne les a pas ébranlés.

Les pays développés, ou leurs dirigeants, préfèrent au contraire la réduction des rejets de CO2 à la réduction de la misère. Ils répètent en boucle que cela n’entraîne pas ceci. Mais ils se trompent. Les mesures anti-CO2 - de la taxe carbone aux renouvelables intermittents en passant par la chasse aux voitures - enrichissent les banquiers de la finance verte. Mais en augmentant le coût de la mobilité ou de l’électricité, elles frappent les plus pauvres d’entre nous. La révolte des gilets jaunes l’a bien montré hier, l’étranglement de l’industrie automobile le montrera demain. Lorsque les bobos prêchent le serrage de ceinture, il ne s’agit pas de leur ceinture, mais de celle des autres. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 27/11/2019 - 20:12
Je me marre
Je rigole... sauf quand je dois payer les taxes pour financer les subventions aux entrepreneurs privés qui se font des c*ouilles en or avec notre fric pour ériger des pylônes en béton, dont on se passerait bien.
C'est une évidence: il y aura toujours plus d'émission de CO². Le Barnum des COP et les voyages en bateau à voile de Greta n'y changeront rien.
Je me demande: pourquoi nos dirigeants se sont-ils fixés des objectifs impossibles à atteindre ? Ils sont cons ou ils nous prennent pour des cons ? Les deux, bien sûr.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/11/2019 - 15:56
L'heure est surtout venue
L'heure est surtout venue pour la petite Greta de partir sur son petit vélo, avec ses parents, les sacoches pleines de pillule contra eptives pour a'ler porter la bonne parole en Afrique et en Asie. Ce serait bien plus efficace que de continuer en Occident à faire des moulinets pour enfoncer des portes déjà ouvertes.