En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 51 min 32 sec
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 2 heures 6 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 3 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 5 heures 10 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 5 heures 44 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 7 heures 20 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 10 heures 35 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 1 heure 26 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 2 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 5 heures 23 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 6 heures 38 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 10 heures 2 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 10 heures 51 min
© Thibault Camus / POOL / AFP
© Thibault Camus / POOL / AFP
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

Publié le 21 novembre 2019
Emmanuel Macron a été critiqué pour son isolement. Lors du Congrès des Maires de France cette semaine, le président de la République a insisté sur le rôle des élus. Le chef de l'Etat semble également déléguer davantage certains sujets et laisser une place importante au Premier ministre Edouard Philippe, notamment sur le dossier des retraites.
Maxime Tandonnet est historien, auteur de nombreux ouvrages dont Histoire des présidents de la République (2013) et André Tardieu, l'incompris (2019) aux éditions Perrin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est historien, auteur de nombreux ouvrages dont Histoire des présidents de la République (2013) et André Tardieu, l'incompris (2019) aux éditions Perrin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a été critiqué pour son isolement. Lors du Congrès des Maires de France cette semaine, le président de la République a insisté sur le rôle des élus. Le chef de l'Etat semble également déléguer davantage certains sujets et laisser une place importante au Premier ministre Edouard Philippe, notamment sur le dossier des retraites.

Atlantico.fr : Devant le Congrès des maires de France, Emmanuel Macron a déclaré hier, à propos de certains griefs venant de deux élus qu'il ne répondait pas à ces questions car s'il y répondait, il serait ministre. Par ailleurs le chef de l'Etat a beaucoup insisté sur le rôle des maires dans la République. 

En quoi est-ce que cela fait partie d'une nouvelle forme de positionnement, le Président montrant qu'il délègue davantage certains sujets ? 

En principe, le président n’a pas à « déléguer » certains sujets à ses ministres. Le partage des rôles est clair selon la Constitution. Le chef de l’Etat assure par son arbitrage le fonctionnement régulier des pouvoirs publics. Il est chargé d’incarner l’unité nationale, de fixer un cap au pays et d’assurer sa défense et sa diplomatie. Le gouvernement, c’est-à-dire le pilotage politique du pays, sur les plans économique, social, sécuritaire, incombe au seul gouvernement, au Premier ministre et aux ministres, responsables devant le Parlement. Avec le quinquennat adopté en 2002, cette répartition des missions a été saccagée. Nous avons un président omnipotent qui est à la fois chef de l’Etat, Premier ministre, ministre et chef de la majorité à l’Assemblée. Or trop de présidence tue la présidence: l’occupant de l’Elysée devient une sorte de gourou médiatique supposé tout puissant. Incapable d’apporter des remèdes miracles à des problèmes de société complexes, il n’a plus d’autre choix, pour maintenir l’illusion que de fuir le réel dans la gesticulation et le flot de paroles. C’est ainsi qu’il devient une sorte de bouc émissaire national de toutes les souffrances et les frustrations du pays. En affirmant qu’il n’est « pas ministre », le président Macron montre sans doute qu’il a bien conscience de ce désastre politique et institutionnel en cours.

Cet effort est-il de l'ordre du discours ou des faits ? Les couacs autour des annonces de Jean-Paul Delevoye sur la réforme des retraites ne montrent-ils pas que les principales réformes ne sont pas laissées à la charge de l'entourage présidentiel ? 

Cette réaction relève du discours, ou de la communication, de la posture. Et elle n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. C’est tout un système qui est en cause. L’élection présidentielle, juste avant les législatives, devient la clé unique de la vie politique. Tout le programme de cinq années est déterminé par ce scrutin présidentiel. Or, ce vote ne repose pas sur le choix d’un projet, mais sur quelques gadgets démagogiques qui ont pour seul but d’embellir l’image d’un candidat aux yeux des électeurs: le « service universel » ou la suppression de la taxe professionnelles. Puis, dès lors que le but central du quinquennat est de mettre en œuvre ce programme présidentiel, notamment en vue de préparer la réélection après 5 ans, tout se passe à l’Elysée, au salon Vert où se prennent les décisions. Le Premier ministre et les ministres ne sont plus que des figurants que l’on ressort de temps en temps pour faire bonne figure et assumer ponctuellement quelques mesures impopulaires. L’exemple des retraites que vous évoquez est particulièrement révélateur. Oui, il y a bien eu un rapport rendu par M. Delevoye contenant des propositions. Mais le travail gouvernemental sur les suites à donner est entièrement suspendu à des déclarations présidentielles et personne n’avance d’un iota tant que la ligne élyséenne n’est pas définie. 

On a beaucoup reproché à Emmanuel Macron de s'isoler. Estimez-vous qu'il est en mesure, politiquement et personnellement, de résoudre ce problème ?

C’est toujours ce que l’on dit : le pouvoir isole. On parle de l’exercice solitaire du pouvoir. 

De fait, le pouvoir n’isole que les mauvais dirigeants. La première qualité d’un homme d’Etat est de bien choisir son entourage et de savoir l’écouter. Le bien public ne peut pas sortir de l’intuition isolé d’un homme, mais d’un échange entre des avis multiples avant que le leader n’ait à trancher entre les options qui s’offrent à lui. Les rois de France, pourtant réputé pour leur « absolutisme » ne décidaient rien en dehors de leur Conseil. Les grands dirigeants du XXe siècle, Churchill et de Gaulle ne prenaient leurs décisions qu’après avoir confronté leur point de vue à celui de leur entourage. Qui sait comment se prennent les orientations et les décisions, aujourd’hui, à l’Elysée ? Mais il est certain que la qualité d’un gouvernement ne dépend jamais d’un seul homme isolé, aussi réputé intelligent soit-il, mais de la dynamique d’un travail d’équipe. La qualité de meneur d’hommes ou de leader d’une équipe, le charisme, la capacité à inspirer la confiance, à écouter son entourage et à trancher entre des avis divers, ne s’apprend pas vraiment. Elle tient à la personnalité et on ne peut pas grand-chose pour la changer. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 21/11/2019 - 19:00
L'automne est bien triste!
L'automne politique est bien triste. Avec le Beaujolais, nous attendions le Sarkosy nouveau, le Hollande nouveau, le Macron nouveau mais celui-là est si conforme à l'ancien qu'il ne fait pas même sourire. L'avenir est dépeuplé!

Et nous, dans cette désespérance ontologique, qu'allons-nous devenir?
Gpo
- 21/11/2019 - 12:19
Il ne récolte que ce qu'il a semé..
et En marche vers sa défaite..car il est cramé ...
GP13
- 21/11/2019 - 10:45
Restaurer le parlement
Le fait bien reconnu que tout, en fait, se décide à l’Élysée vient souligner le rôle croupion du parlement.
Les parlementaires, eux mêmes, se sentent bien souvent comme élus locaux et ne manquent pas une réunion pour débattre d'un goudronnage ou d'un parking, toutes choses qui ne sont pas de leur compétence. Plutôt que de diminuer le nombre de parlementaires, il semblerait opportun de faire travailler les députés, de supprimer toutes sortes de comités, comme ces conférences citoyennes formées de personnes tirées au sort et qui n 'ont pas la moindre légitimité par rapport à ceux qui ont été élus. A l'oligarchie du régime présidentiel il est temps de substituer la démocratie parlementaire.