En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

04.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 1 heure
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 5 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 6 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 7 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 7 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 8 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 8 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 9 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 10 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 10 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 4 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 6 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 6 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 7 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 8 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 8 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 9 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 9 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 10 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 10 heures
© FREDERIC J. BROWN / AFP
© FREDERIC J. BROWN / AFP
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

Publié le 20 novembre 2019
A l'heure de la médiatisation permanente du changement climatique, de plus en plus d'adolescents prennent la figure de Greta Thunberg en exemple, et imposent un mode de vie écologique radical au sein de leurs foyers.
Bruno Durieux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Conseiller au cabinet de Raymond Barre (1976-1981), ancien député (1986-1994), ancien ministre (Santé, 1990-1992 ; Commerce extérieur, 1992-1993), Bruno Durieux est maire de Grignan dans la Drôme. Il est notamment l'auteur de "Contre l'écologisme, Pour...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'heure de la médiatisation permanente du changement climatique, de plus en plus d'adolescents prennent la figure de Greta Thunberg en exemple, et imposent un mode de vie écologique radical au sein de leurs foyers.

Atlantico.fr : Parmi les listes de comportements imposés aux familles, y en a-t-il certaines particulièrement contre-productives ?

Bruno Durieux : Les gestes que les adolescents imposent à leur famille ont été prescrits solennellement par Nicolas Hulot lors de « L’émission pour la Terre » de France 2, au mois d’octobre dernier. Notre Moïse national a brandi pour 3,5 millions de fidèles le Décalogue écologiste : dix commandements qui vont du manger local, du manger de saison et du végétarien à l’abandon de la voiture et de l’avion, en passant par les fleurs de son balcon pour les abeilles, la gourde plutôt que le plastique et la réduction de ses achats de chemises (en coton), sans oublier la baisse du chauffage.

Rien de cela n’est contre-productif. C’est ce que font spontanément, depuis toujours, les personnes soucieuses de ne pas gaspiller leur argent. C’est évidemment totalement insignifiant pour la planète. Ce pourrait même paraître légèrement ridicule tant c’est banal. En fait, du point de vue de nos Prophètes de l’apocalypse écologique, c’est indispensable : ils conditionnent ainsi les esprits à la pratique et au rituel de la religion qu’ils veulent imposer ; la question ici est moins l’utilité du comportement que la vertu par l’exemple.

Le fait nouveau est qu’alors qu’autrefois c’étaient les parents qui envoyaient, bon gré mal gré, les enfants à la messe, au temple ou à la synagogue, aujourd’hui ce sont les enfants qui les contraignent à la prière écologiste. L’office se tient à la maison. Les adolescents, intransigeants, n’octroient pas facilement le pardon ou la rémission des péchés. Les parents peuvent renâcler, la jeune police religieuse écologiste est chez eux, surveille leurs achats, leurs emballages, leur frigo, et ne les lâche pas.

Ces jeunes, assommés quotidiennement par la prétendue tragédie de la planète et de l’humanité, sont en fait honnêtes, logiques et rationnels. Ils ne font que tirer les conséquences de la doxa et de son « urgence » inlassablement ressassées.Un véritable sentiment de panique s’est répandu chez les adolescents et les jeunes.Les adultes sont victimes de l’outrance catastrophiste de la propagande écologiste qu’ils répandent et que les jeunes leur renvoient comme un boomerang. 

De nombreux enfants se revendiquent du mouvement « Youth for Climate ». Leur implication est-elle comparable à l’engagement des générations précédentes au même âge ?

Chaque jeune génération a ses combats. 

Le « combat » pour la planète et son climat de « Youth for Climate » a ceci de particulier qu’il ne se rattache pas à des valeurs de type social et humaniste. Les dix commandements de Nicolas Hulot incitent les jeunes à éteindre la lumière, faire du vélo, composer eux-mêmes leurs produits d’hygiène, etc. Ils ne les tournent pas vers leur prochain. On les entraîne à se méfier du monde qui les entoure, soupçonné de leur être hostile et de les mettre en danger. Ils sont au fond dans la défiance et la défensive.

Les générations précédentes avaient des préoccupations qui s’appliquaient davantage aux questions sociales et humaines. J’ai connu des normaliens qui se faisaient ouvriers ou plongeurs de restaurant pour partager une condition sociale modeste et ses combats. De nombreux jeunes diplômés partaient en coopération en Afrique pour soutenir le développement dans les pays pauvres. D’autres s’engageaient dans les programmes humanitaires, contre la faim, pour l’éducation, pour secourir des populations fuyant des zones de guerre.

Cette génération ne considérait d’ailleurs pas que ses parents lui léguaient une planète invivable. Alors que les « Youth for Climate » estiment avec Geta Thunberg que leurs aînés ont des comptes à leur rendre.

La préoccupation sociale ne les effleure guère. Greta Thunberg, comme Extinction Rebellion, semblent ignorer que des gestes comme éteindre la lumière, abandonner sa voiture ou l’avion, refuser les mets hors saisons ou exotiques, éliminer la viande, économiser ses vêtements ou éviter le plastique, sont des gestes qui sont déjà une réalité pour des milliards d’êtres humains, puisqu’ils n’y ont pas accès. Ils n’ont jamais connu que la pauvreté, la frugalité dont ils ne savent pas qu’elle pouvait être heureuse.

Il est tout à fait paradoxal de voir ces adolescents réclamer le retour des composts à grand cris, sans pour autant renoncer à leurs smartphones et aux confortables trajets en voiture jusqu’au lycée. Qu’en pensez-vous ?

Je n’y vois pas d’hypocrisie ; peut-être un peu d’incohérence, mais surtout les limites du rejet de la modernité et de ses aménités par l’écologisme. Pourquoi nos jeunes écologistes se priveraient-ils absolument du meilleur des technologies contemporaines quand le haut clergé écologiste lui-même ne brille pas par son empreinte carbone. Pour être écologiste on n’en est pas moins homme, aurait dit Molière.

Les sociologues de demain auront sans doute de grandes surprises lorsqu’ils étudieront ce que sont devenus les « Youth for Climate » vingt ans après.

Propos recueillis par Aliénor Barrière

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre marie
- 18/08/2020 - 16:13
ils ont raison !
Plus de chauffage dans les chambres, une bouillotte suffit.
Un plat de lentilles avec une tranche de pain . Des draps de chanvre, c'est costaud, durable.
Plus de portable, de téléphone. Leurs parents en avaient-ils ?
Plus de voyage énergivore.
Toilette sèche, avec bien sûr l’épandage du compost pour faire pousser les salades.
On se lave dans une cuvette. Les pieds une fois par semaine (eau froide, on ne gaspille pas l'énergie)
Plus de glace car plus de frigidaire. Un garde-manger ne consomme pas d'électricité.
Une heure de désherbage par jour, pour que la rue et les espaces collectifs soient propres sans produits chimiques.
Des puces, les insecticides néonicotinoides que l'on met sur les chiens et les chats tuent la planète
Stérilisation volontaire. La planète ne peut plus supporter autant d'enfants.

Le dimanche, office au temple de Gaïa... C'est la récré de la semaine.

clo-ette
- 22/11/2019 - 10:13
tartuffe et irresponsable
En effet, avec N Hulot et Greta, on est mal armé devant le problèmes de démographie qui s'annoncent , et le climat n'y est est pour rien .
Onc Donald
- 21/11/2019 - 20:22
Le pouvoir des ados
Je pense que les ados en question seraient plus à leur place sur les banc de l'école que dans les médias qui sont nombreux à les propulser à la une de la presse écrite ou des infos télé ! Mais il ne peut guère en être autrement quand on accepte la comédie des réceptions officielles par les gouvernants dans une assemblée nationale ou dans l'enceinte de l'ONU, mais bien sur, tout ceci est porteur pour des journalistes en mal d'articles à sensation, d'autant que des personnages comme Hulot où autres artistes en tout genre voient là une occasion supplémentaire de paraître et de se montrer sur la scène des sauveurs de la planète ! Triste comédie dont on pourrait rire si elle n'était pas annonciatrice d'un futur sinistre pour notre société .
Une fois de plus merci pour Atlantico et pour le courage de ses publications !