En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

06.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 1 heure 37 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 2 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 3 heures 38 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 5 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 6 heures 34 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 9 heures 7 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 9 heures 56 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 11 heures 40 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 2 heures 12 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 3 heures 16 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 5 heures 58 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 8 heures 56 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 10 heures 39 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 11 heures 44 min
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

Publié le 19 novembre 2019
La Française des Jeux attirent les petits actionnaires pour plus d’un 1 milliard d’euros et l’Etat va sans doute pouvoir vendre plus cher qu’il ne le pensait. C’est un vrai succès politique. Parce que pour le reste, c’est une autre histoire.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Française des Jeux attirent les petits actionnaires pour plus d’un 1 milliard d’euros et l’Etat va sans doute pouvoir vendre plus cher qu’il ne le pensait. C’est un vrai succès politique. Parce que pour le reste, c’est une autre histoire.

Bruno Le Maire a raison de se féliciter du succès de la privatisation de la Française des jeux.  Il suit au jour le jour les promesses de souscription et à priori, la première introduction se présente plutôt bien puisqu'à trois jours de l’évènement, la demande des particuliers dépasserait déjà 1 milliards d’euros. Ce qui est énorme et qui devrait conduire l’Etat à demander aux autorités boursières de fixer un premier prix de vente aux alentours de 18 euros, c’est à dire dans le haut de la fourchette qui avait été proposée. 

Cette perspective a trois intérêts : 

D’abord, elle montre que les Français que l'on dit allergiques à la bourse sont sans doute prêts à y aller, pourvu que l'entreprise leur soit connue et sécurisée au niveau de la gestion. Ensuite, cette opération peur encourager Bruno Le Maire à envisager la mise sur le marché des participations de l’Etat dans Engie puis plus tard, de procéder à la privatisation de Aéroport de Paris dès que l'on connaitra le résultat de la consultation populaire qui a été demandée, même s’il est peu probable que les résultats permettent d’empêcher la privatisation. 

Enfin, le gouvernement peut en tirer un bénéfice populaire et par conséquent politique. 

Parce que ça se présente effectivement comme un succès politique. Reste à savoir si cette opération sera sur le terrain économique et financier à la hauteur de la promesse. 

1er point, pour l’actionnaire, la valeur est sure. L’entreprise FDJ est bien gérée et délivre un rendement régulier et plutôt confortable qui doit représenter entre 3 et 4%. Avec une garantie de l’Etat qui est sanctuarisée.  C’est donc une bonne valeur de père de famille, y compris en cas de crise où on sait que les jeux d’argent et les loteries ne souffrent pas, bien au contraire. Sur la valeur du titre, il va seulement falloir être prudent parce que la Française des Jeux va se vendre cher (pour cause de forte demande), il existe donc un risque pour que la valeur du titre mette du temps à progresser derrière. Bref, FDJ n’a rien d'une valeur de croissance spéculative. Mais tout le monde le sait. Donc peu de plus-value, mais puisque le rendement est sécurisé, l’actionnaire n’aura pas à se plaindre. 

2e point, pour l’Etat, ce n’est pas forcément une très bonne opération financière. Il récupère plus d’un milliard d’euros en cash, certes, dont il nous dit qu‘il va consacrer cet argent au désendettement et à l’investissement dans l’innovation technologique. Le discours est intéressant mais on oublie quand même de dire que l’Etat va perdre les dividendes de 3 à 4%. Ce milliard de cash va donc lui couter 3 à 4% alors qu’il pouvait le trouver sur le marché obligataire à taux zéro ou négatif. La seule vraie raison est encore une fois très politique. L’opération permet de participer au désendettement, c’est à dire au respect des normes maastrichtienne des 3%. 

Cette opération pourrait être rentable si le fait de privatiser la FDJ allait profondément modifier sa gestion et rendre l’exploitation beaucoup plus profitable. Or, avec la Française des Jeux, ça ne sera pas le cas. Le management ne sera pas changé, les produits et services ne seront pas modifiés, et le contrôle de l’Etat restera ce qu’il est. 

Les privatisations d’Aéroport de Paris ou d’Engie seront totalement différentes. Elles devront permettre une gestion différente, une plus grande liberté pour affronter la concurrence internationale et pour conquérir de nouveaux marchés. Il faudra forcément l’expliquer. D’autant que les risques sont forcément plus grands.  

La privatisation de FDJ sera un succès politique, incontestable. C’est un pied de nez à tous ceux qui s’y opposaient pour des raisons idéologiques. Mais ce succès ne garantit absolument l’issue des autres privatisations, ni les résultats économiques et financiers pour l’Etat et les actionnaires. C’est le jeu normal du marché.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vieux croco
- 20/11/2019 - 13:31
enfin gagnant!
C'est le pari de tous ces joueurs perdants réguliers mais là aussi c'est un jeu et au final ils ne gagneront rien .
moneo
- 19/11/2019 - 16:11
@henir 33
c est exactement cela une fois l'euphorie passée , on raclera les fonds de tiroir pour ajouter quelques taxes pour financer une bonne cause et de s bonnes causes,
ça ne manque pas
henir33
- 19/11/2019 - 12:04
conflits d'intérêts
le gouvernement va augmenter les taxes sur les jeux et l'Etat taxateur se trouvera en conflit d'intérêts avec l'Etat actionnaire, mais on peut être sûr que le premier l'emportera au détriments des petits porteurs, aussi j'ai décidé de ne pas en acheter