En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 1 heure 6 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 2 heures 27 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 2 heures 50 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 3 heures 27 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 4 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 4 heures 51 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 5 heures 35 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 6 heures 59 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 19 heures 54 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 1 heure 42 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 3 heures 51 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 5 heures 59 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 6 heures 22 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 19 heures 30 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 20 heures 21 min
© Marco BERTORELLO / AFP
© Marco BERTORELLO / AFP
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

Publié le 18 novembre 2019
Ah l'Italie... Un pays qui, à la différence de la France, est fier de son identité et sait la transformer en business.
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ah l'Italie... Un pays qui, à la différence de la France, est fier de son identité et sait la transformer en business.

Vendredi dernier, à l’invitation de XXX j’atterrissais à Rome. Pour moi qui selon la légende familiale, ait été conçu lors d’un voyage de noces en Italie, et qui ait passé plus du tiers de ses vacances d’été, enfant et ado, dans ce magnifique pays, arriver en Italie est un peu revenir à la « casa ». Il est de bon ton de moquer une Italie à la traîne, qui serait plus connue, comme la France d’ailleurs, pour ses talents culinaires que ses prouesses économiques. C’est bien mal connaître l’Italie, et nous avons beaucoup à apprendre d’elle.

Un sondage IPSOS, sur l’interculturel, notamment entre l’Italie et la France montrait à quel point les français trouve les Italiens « sympas » quand les Italiens, (comme une partie du reste du monde) nous trouvent pédants et agressifs. Suffisants. Comme nous les trouvons sympathiques, nous pensons qu’ils nous accordent cette même notation en retour, ce qui s’avère plutôt faux. Cela introduit ainsi, un premier biais culturel, qui se traduit du côté Italien, par de la méfiance. La méfiance n’est pas mère de business et effectivement, la relation Italie-France est bien loin de son potentiel. Dommage. Si l’on surpasse l’image sympathique mais lascive, que nous attribuons à ce peuple, qui comme l’espagnol, ressemble souvent pour le Français à un Africain de l’Europe (ce qu’on appelle de l’arrogance à la française), nous aurions beaucoup à gagner à travailler bien plus avec eux.

Tout d’abord l’Italie à quelques Fleurons, d’ailleurs, cela n’a échappé ni à Renault (même si l’Etat lui a fait rater une occasion en or), et surtout pas à Peugeot, qui y a vu l’occasion de devenir le plus grand groupe automobile mondial. Un beau cadeau à la Chine, actionnaire de Peugeot. Elle a aussi ENEL, le EDF ou ENGIE italien. A cette petite différence près, que ENEL avait la même capitalisation boursière que ENGIE il y a encore 8 ans, et qu’elle est désormais 5 fois supérieure désormais. ENEL a un patron de l’innovation exceptionnel et une capacité à innover via un système unique au monde d’open-innovation, qui lui a donné un élan incroyable. A l’heure où certains français sont inquiets de voir débarquer dans leur foyer, un compteur intelligent, ENEL installait les premiers en 97 !!! Les « smart meters », sont une invention Italienne. A l’heure où nombre de groupes de l’énergie française font de l’innovation incrémentale, ENEL a déjà mis les nouvelles énergies et les nouveaux « business models » de l’énergie au service de son développement, ce qui a permis au titre de s’envoler, plus porté par des vents déployés par des énergies propres que par le charbon Allemand ou le nucléaire français.

Ensuite l’Italie aime l’Italie. Et elle reste fière de son identité, qu’elle transforme en business et en domination mondiale. Tous ceux qui parcourent les rues qui vont en large et en travers entre la place Vittorio Emmanuel et Piazza del Popolo, se font, je l’espère la remarque que 80% (j’ai fait le compte dimanche midi) des enseignes sont Italiennes. Marques, design, fabrication, nom… « 100% Italiano vero ». Là où nous avons été incapables de préserver notre industrie textile, décimée par la grande distribution française et ses prix bas (notamment), au profit d’une Chine qui nous remercie chaque jour et a même remplacé à la fin des années 90, les commerçants du sentier, l’Italie, elle, produit toujours ses tissus (fini en France), ses dessins, son design, en Italie. Elle a préservé son savoir-faire, et ne l’a pas totalement vendue, avec son âme et ses emplois, à l’Asie. Dès lors, les rues résonnent et brillent d’enseignes Italiennes, là où nous croulons sous les enseignes de masse en France. Seule lueur d’espoir, mais qui ne ramènera pas la fabrication textile en France, l’initiative des soutiens du « made in France » portée notamment par Smuggler (Gilles Attaf, Gilles Zeitoun) et le soutien indéfectible il faut le souligner de Arnaud Moutebourg, qui tente de jouer la solidarité grands groupes/PME françaises pour jouer un peu la carte du « patriotisme » économique. En Italie, ca marche. Plutôt bien. Ils aiment le beau, et on aime l’Italie pour cela aussi.

Aller à Turin ou Milan, c’est apprécier le génie Italien. La force des groupes familiaux, bien plus nombreux (4 à 10 fois plus selon les secteurs), et donc plus innovants, souples, audacieux et solidaires que nos français. La PME et l’ETI (l’Italie a environ 4 fois plus d’ETI que nous) sont l’alpha et l’oméga de la réussite du nord de l’Italie, et donc par perfusion, du fait de l’incroyable dichotomie avec le Sud, de toute l’Italie, qu’elle tient (de plus en plus malgré elle) à bout de bras. L’Italie c’est donc une bonne « pâte », qui sait maintenir une cuisson impeccable et embellir le goût d’une sauce dont elle a seule, le secret. 

Le Romain est 100 fois moins excités au volant, malgré la légende, que le Parisien et donc 100 fois plus supportable. Ce pays qui a inventé le vespa, continue à rouler en 2 roues de façon romantique, et non en gladiateur impitoyable de la route, avec un culot, une animosité et un non civisme à 2 roues, que les Parisiens démontrent chaque jour, au point de vous dégoûter de prendre le volant. Le 2 roues à Paris est l’ennemi du monde roulant, encore plus que Hidalgo, à coup sûr.

En revanche, comme dans beaucoup de pays, le politique ruine tout. L’administration Italienne est proche de la république bananière, les élections un cirque absolu, le digital est en retard sur tous les fronts, et les infrastructures souffrent autant que celles des USA, ce qui n’est pas peu dire. Mais à l’heure où la flexibilité, l’innovation, et la capacité d’adaptation vont devenir les atouts principaux. A l’heure où la capacité de rester soi-même tout en abordant la mondialisation sous une autre forme, va devenir un point de repère politique, humain, à retentissement économique, l’Italie, qui sait rester elle-même, a quelques beaux atouts dans son sac Gucci, qui prouve que la France et l’Italie, associées, donnerait plus souvent de beaux résultats.

Nous aurions intérêt à mieux connaître nos voisins à l’accent qui chante, car nous aurons besoin, très vite, de chanter dans la même chorale !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires