En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

06.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 1 heure 29 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 3 heures 31 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 5 heures 2 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 6 heures 26 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 9 heures 3 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 9 heures 48 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 1 heure 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 3 heures 9 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 4 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 5 heures 50 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 8 heures 49 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 10 heures 32 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 11 heures 37 min
© ROBYN BECK / AFP
© ROBYN BECK / AFP
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

Publié le 14 novembre 2019
La guerre du contenu vidéo que se mènent les géants de la tech est en train de modifier le paysage audiovisuel historique.
Aude Kersulec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 
Voir la bio
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La guerre du contenu vidéo que se mènent les géants de la tech est en train de modifier le paysage audiovisuel historique.

Vous avez aimé « House of cards » ou  adoré « Le Bureau des légendes », vous ne décrocherez pas de Disney. Derrière les grandes chaines de télévision, c’est la guerre. Disney a annoncé son arrivée en cassant les prix avec du Disney et Pixar passé et présent et quelques opus de National Geographic. Amazon se lance elle dans le jeu d’aventure et recrute Tony Parker et ce n’est pas fini, on attend les offres de Noel de Apple et Google.

Les  experts appellent ça « l’économie de l’attention ». Pourquoi ? Parce que ces contenus sont accessibles partout et n’importe quand. Très facile d’accès, le défi est surtout fidéliser le consommateur et de l’amener à s’abonner. Et du coup, tout est bon. Les meilleurs réalisateurs, les plus grandes stars, un gros travail d ‘écriture surtout de la part des scénaristes.

Les plateformes rivalisent de nouveautés et d’originalités pour capter les millions d’utilisateurs qui regardent chaque jour des contenus en streaming, mais elles viennent aussi marcher sur les plates-bandes déjà établies des acteurs traditionnels. Les salles de cinéma connaissent depuis quelques années déjà une baisse de fréquentation de l’ordre de 5% par an. En télévision classique, on mesure l’audience par la durée d’écoute journalière. Elle s’établit aujourd’hui à 3h30, avec des baisses régulières de 10 minutes chaque année et surtout un plongeon des chaines historiques (TF1, France TV…) tandis que le temps d’écran devant un smartphone est lui estimé à près de 3 heures par jour.

Sport, humour, séries, cinéma, jeux, la bataille est de savoir qui diffusera le meilleur contenu. Avec pour conséquence des droits TV qui peuvent atteindre des montants astronomiques. Les droits dans le football ont par exemple triplé en 10 ans, et des acteurs comme HBO sont prêts à payer des droits comme 85 millions par an pour diffuser une série comme Friends. Quand il y a de nouveaux entrants sur un marché, les produits les plus populaires prennent forcément de la valeur.

Le streaming vidéo, c’est un demi-milliard d’abonnés à travers le monde, déjà, alors qu’il y a 10 ans ça ne concernait que quelques dizaines de millions de personnes. Dans ce marché, Netflix est pour l’instant un grand leader avec une part de marché de 30% et 150 millions d’abonnés à travers le monde, dans plus de 190 pays. Amazon, le challenger, en dénombre déjà plus de 100 millions via son service de livraison Prime, qui permet d’obtenir l’accès à Prime Vidéo. En France, Netflix est aussi en tête avec 56,6% des utilisateurs, devant Amazon Prime Vidéo, 21,8%, Canal+ Séries, 20,7% et Orange (OCS), 19,5%. Mais c’était avant l’arrivée de Applet+, Google ou encore Disney+.

Disney, le nouveau venu, a annoncé mardi qu’il cassait les prix, avec un abonnement près de deux fois moins cher que Netflix. Disney ne sera disponible qu’en mars prochain en France. Mais pour les plateformes déjà présentes, leur but n’est pas de balancer des contenus sans prendre en compte les spécificités de chaque pays.

Amazon Prime Vidéo compte frapper fort dès l’an prochain, avec la production de séries françaises, mais aussi des divertissements où les stars s’affichent déjà à côté d’Amazon (un grand jeu d’aventure en Australie réunira notamment trois champions du monde de foot ou encore Tony Parker). « Nous n’en sommes qu’au début de nos investissements » nous avertissent les représentants de la plateforme en France.

L’économie du divertissement  est sur le point de se transformer durablement :

Premier point, il y a eu une uberisation du secteur, où l’on a mis de côté les intermédiaires pour accéder à un contenu SVOD – c’est-à-dire à la demande. Les nouveaux acteurs s’affranchissement des producteurs et des distributeurs, les chaines de télé traditionnelles pour aller toucher directement leur public via l’application. Sur une seule plateforme, on retrouve à la fois des films exclusifs, séries produits ou contenus achetés.

Deuxième point : les plateformes sont aussi confrontées à un terrible retour de bâton : comme elles sont accessibles sur n’importe quels smartphones, il est facile pour les utilisateurs de se partager des comptes et de mots de passe de sorte à ne payer qu’un seul abonnement. D’un autre côté, si les plateformes mettent en place des moyens de se protéger (mot de passe par sms…), elles rendront moins fluide l’expérience utilisateur.

Dès lors, la question pour toutes ces  plateformes sera d’arriver à  être rentable. Et dans l’univers des technologies, on a vu par le passé qu’il n’y avait pas de place pour tout le monde.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
NIKKO
- 14/11/2019 - 18:59
Temps de cerveau disponible ..
Comment débarquer sur un secteur hyper concurrentiel, si ce n'est en cassant les prix !! Bon, chez Disney, c'est du Disney ..
Et c'est chez nous l'an prochain !!
-Rien à voir avec la France qui va mal ..

Chérie, tu as vu la télécommande .. merci, je t'aime. Y a encore de la bière ??
Phlt1
- 14/11/2019 - 11:54
Correction...
"battant le record de 2016"...et pas "2019"...
Phlt1
- 14/11/2019 - 11:53
Petite nuance...
dans la baisse de fréquentation des salles de cinéma: la consommation des films a changé, il s'agit désormais de films événements appelés "tentpole movies" d'une durée plus importante (plus de 2h20, ce qui change le nombre de projections à la journée) et dont le ticket est plus cher. En conséquence, les recettes brutes au box office mondial n'ont jamais été aussi hautes (41, 7 Milliards en 2018, battant le record de 2019). Il n'y a qu'une conclusion à cet article, juste dans son analyse: le développement des contenus est la clé...quelles que soient les technologies. Mais en France...dur...dur.!.