En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 6 heures 46 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 8 heures 58 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 10 heures 10 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 10 heures 39 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 12 heures 38 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 15 heures 37 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 16 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 6 heures 33 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 7 heures 12 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 9 heures 46 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 10 heures 28 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 10 heures 58 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 13 heures 46 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 15 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 16 heures 3 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 16 heures 17 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

Publié le 13 novembre 2019
Les patrons du Boncoin et de la Camif ainsi que que diverses ONG veulent mettre en place un crédit d'impôt à hauteur de 15% pour les consommateurs achetant des biens d'occasion.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les patrons du Boncoin et de la Camif ainsi que que diverses ONG veulent mettre en place un crédit d'impôt à hauteur de 15% pour les consommateurs achetant des biens d'occasion.

Atlantico.fr : Si cette mesure semble louable, comment peut-elle être mise en place ? Quelles en sont les limites  ?

Eric Verhaeghe : En soi, ce dispositif paraît plutôt curieux dans sa forme. Les biens d'occasion bénéficient en effet d'ores et déjà d'une importante exonération: celle de la TVA. Lorsque vous achetez une machine à laver neuve, vous devez acquitter une taxe de 20% sur le prix de vente. Lorsque vous l'achetez d'occasion à un particulier, vous ne payez pas de TVA. 

Cette exonération apporte en elle-même un important avantage au bien d'occasion. Elle ne fonctionne que si la transaction est pratiquée entre deux particuliers. Les revendeurs professionnels sont pour leur part assujettis sous certaines conditions. On comprend bien ici l'intérêt que le Boncoin ou la CAMIF peuvent avoir à défendre une mesure fiscale leur permettant de bénéficier de plus d'incitations fiscales favorables à leur activité. Il n'en reste pas moins que, sur le fond, cette mesure ne se justifie pas particulièrement. 

On notera qu'elle renvoie à une logique particulière et contestable. Le crédit d'impôt est en effet une façon de faire prendre une partie de l'achat en charge par les contribuables. Ainsi, les Français devraient payer des impôts pour aider ceux qui achètent d'occasion, quand ces biens sont en principe exonérés de TVA. Ceux qui achètent du neuf devraient payer la TVA. Autrement dit, la mesure proposée par le Boncoin vise à faire intervenir l'impôt là où il n'intervient pas aujourd'hui, mais cette fois pour faire artificiellement baisser les prix. 

Qui dit crédit d'impôt sur une chose, dit taxe sur une autre. Cette mesure n'est-elle qu'un écran de fumée pour instaurer une taxe punitive sur autre chose ?

Cette intention de favoriser les uns en pénalisant les autres n'est pas cachée dans ce dossier. On parle de créer une taxe spécifique sur les plastiques à usage unique. On parle aussi de taxer les biens neufs. Le sujet est donc d'ores et déjà sur le tapis. 

Pour le coup, il me semble qu'il faudrait plutôt dire la vérité aux Français. L'objectif de ce genre de proposition vise à instaurer une décroissance. On veut moins de neuf et plus de réemploi. C'est une caractéristique des économies déclinantes que de procéder ainsi. On peut comprendre la justification écologique qui porte cette logique. Mas il faut être clair avec tout le monde : la sur-taxation des produits neufs débouchera sur des baisses de production, et donc sur de la décroissance. Cela signifie concrètement moins de production, moins d'emplois, moins d'usines, et donc plus de chômeurs, plus de précarité, plus de trappes à chômage. 

Je ne suis pas bien sûr que tout le monde ait bien compris cet enchainement logique. Je ne suis pas non plus très sûr que tout le monde, au-delà des apparencess immédiates, partage cet objectif. 

Cette mesure vise à faire baisser la consommation, en consommant des biens d'occasion. Ne sommes-nous pas ici dans une gadgetisation du combat contre les excès de la consommation ? 

C'est une bonne question, parce que le moment vient peu à peu de trancher entre ce qu'on pourrait appeler une écologie profonde, fondée sur un rapprochement véritable entre l'homme et la nature, et une écologie superficielle, où une série de gadgets permettent de donner l'illusion d'une transition écologique sans toucher aux éléments fondamentaux de notre relation à la nature. 

Sur ce point, il me semble que l'avantage fiscal donné aux biens d'occasion peut être catalogué des deux côtés. 

S'il vise à enrayer la production de biens neufs, et à développer une économie circulaire proche du troc, il relève de l'écologie profonde. Il s'agit bien ici de réduire drastiquement la production industrielle et la consommation de ressources fossiles. Il s'agit aussi d'entrer dans une société de la frugalité où les biens consommant des énergies fossiles sont peu à peu rationnés ou optimisés. Des pays comme la RDA pratiquaient d'ailleurs un peu cela, avant la chute du Mur. 

Si l'avantage fiscal vise juste à favoriser tel ou tel site, tel ou tel producteur, il relève en revanche de l'écologie superficielle et se limite à une mesure d'opportunité. 

Dans tous les cas, nous n'échapperons pas à une explication en profondeur sur les conséquences à long terme des choix qui nous sont demandés en matière d'écologie et de décroissance. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 13/11/2019 - 20:28
Les riches veulent du neuf; les pauvres se contentent d'occasion
Les chefs d'entreprises (Boncoin et Camif) sont d'abord préoccupés par le profit, utilisant éventuellement des idéologies comme leviers marketing.
Pour les associations, l'idéologie prime mais rien n'interdit de se faire un peu de fric au passage.
D'où ce mariage à intérêts croisés et partagés de la carpe et du lapin, entre capitalistes et communistes recyclés écolos.
99% de ceux qui achètent d'occasion le font par nécessité, parce qu'ils n'ont pas les moyens d'acheter du neuf ; ceux qui peuvent se payer du neuf n'achètent pas d'occasion. La seule façon d'encourager l'occasion est donc d'appauvrir le plus de monde possible. Ça, la gauche sait faire ! Elle ne sait même faire que ça, puisqu'elle en vit.
Papy Geon
- 13/11/2019 - 14:01
La TVA, c'est quoi au juste?
La TVA est bien une taxe à la valeur ajoutée, il me semble. C'est à dire que pour un professionnel, cette taxe qu'il collecte au profit de l'Etat n'est redevable que sur la différence entre le prix de vente, et le prix d'achat, n'est-t-il pas? Je ne suis qu'un candide en matière de commerce, mais cela me semble logique. Et cela pourrait effectivement relancer le marché de l'occasion des voitures à moteur thermique...A ce propos, les voitures neuves vont prendre un sérieux coup de malus CO2 sur la tête dès 2020, et les candidats vont hésiter à remplacer leur chère voiture, sauf s'ils peuvent la revendre un peu plus cher d'occasion. Parmi le magnifique embrouillamini à venir, il faudra aussi penser au fait, physique, qu'un litre de gazole génère 2,60 kg de CO2 en brûlant, alors qu'un litre de Super n'en génère que 2,28 kg, mais c'est une autre histoire... On ne nous dit pas tout. Autre remarque: il existe aujourd'hui dans notre beau pays phagocyté par des premiers de la classe taxeurs, bons à tout et propres à rien, 2 sortes de CO2: celui qui est réel, et que l'on calcule à partir des mesures de consommation, et celui qui est irréel, appelé CO2 Carte Grise. L'an 2020 sera drôle!
assougoudrel
- 13/11/2019 - 11:45
Pourquoi pas?
Un bon crédit d’impôt pour mon futur diesel d'occasion.