En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

04.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

05.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

06.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

07.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 17 min 34 sec
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 2 heures 38 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 4 heures 30 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 6 heures 19 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 6 heures 53 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 7 heures 13 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 8 heures 6 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 23 heures 59 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 2 heures 28 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 4 heures 25 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 5 heures 51 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 6 heures 38 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 7 heures 2 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 8 heures 54 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 23 heures 12 min
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 1 heure
Atlanti Culture

Livre : "La Panthère des neiges" : Le prix Renaudot 2019 vient de récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

Publié le 05 novembre 2019
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

"La Panthère des neiges" 

de Sylvain Tesson

Ed. NRF Gallimard Septebmre 2019

168 pages

18 euros

RECOMMENDATION

En priorité

THEME

Février 2018 : le romancier Sylvain Tesson accompagne son ami Vincent Munier, photographe animalier, pour traquer la mythique - car rare - panthère des neiges sur les hauts plateaux du Tibet. Avec deux autres compagnons, vidéaste et technicien, il prend la route des bivouacs et des cols et raconte ses rencontres. Le froid, les animaux sauvages, leur indifférence et leurs craintes, ses compagnons de pistes, les éleveurs qui les accueillent, sa relation avec Munier, son instinct de chasseur d'image, ses intuitions, et LA rencontre avec la panthère espérée, mais pas promise.

POINTS FORTS

1. une très belle écriture, simple dans la narration, expressive, et "soutenue" aussi,  qui vous transporte dans des cieux limpides, des névés poussiéreux, des chemins cahotants,  des grottes glaciales, l'éternité des cimes, l'indifférence de la faune qui les peuplent.

2. De la poésie, de l'humour (un peu), du recul (beaucoup) par rapport à la folie du temps qui court dans nos villes capitales, un temps suspendu à l'improbable rencontre, si bien peuplé de mots  sur le rapport de l'homme à la vie sauvage.

3. Quelques détours par la philosophie, inspirée par ces cimes, le Tao, Confucius, le panthéon indou - et grec aussi. Une harmonie de pensées tamisées par la roche et le vent, pour le plus grand bonheur de celles et ceux qui aiment prendre du recul.

POINTS FAIBLES

Il faut aimer les grands espaces et avoir envie de lire 168 pages pour rencontrer une panthère des neiges … ou pas ! Je vous rassure, ils la rencontrent et la mitraillent (en mégapixels), pour le bonheur des amateurs qui en découvriront les images (et les poèmes de Sylvain Tesson) dans le très beau livre que publie en novembre, aux éditions Kobalann, Vincent Munier - Tibet minéral animal.

EN DEUX MOTS

Pour ceux qui connaissent Sylvain Tesson, romancier acrobate et victime de ses défis (une partie du visage paralysé après la chute d'un toit), cette histoire est prétexte à raconter la quête de la plus simple des beautés, celle des espaces vierges et de la vie sauvage, celle qui rappelle à l'homme ses devoirs par rapport à la faune et aux ressources naturelles, celle qui font aussi percevoir son immense et absurde pouvoir de prédation. 

Tesson, c'est la limpidité des cimes par grand froid, la clarté de la pensée essentielle, la rencontre de la philosophie et de la géographie, comme il le fit si bien avec son roman "Dans les Forêts de Sibérie" publié en 2011. Un roman ?  Une réflexion rapportée du toit du monde, sur la dimension mystique de l'attente, la révélation de la rencontre avec l'éternel "animal", la folie destructrice de l'homme. En deux mots : simple et remarquable.

UN EXTRAIT

"Avec Munier, je commençais à saisir que la contemplation des bêtes vous projette dans votre reflet inversé. Les animaux incarnent la volupté, la liberté, l'autonomie : ce à quoi nous avons renoncé". P 64

"[…] rêvassant sur une terrasse parisienne […] hésitant entre l'arrêt et le mouvement, soumis à l'oscillation, j'enviais les yacks, monstres cadenassés dans leur déterminisme et par là même, dotés du contentement d'être ce qu'ils étaient, postés là où ils pouvaient survivre". P 71

"Elle levait la tête, humait l'air. Elle portait l'héraldique du paysage tibétain. Son pelage, marqueterie d'or et de bronze, appartenait au jour, à la nuit, au ciel et à la terre. Elle avait pris les crêtes, les névés, les ombres de la gorge et le cristal du ciel, l'automne des versants et la neige éternelle, les épines des pentes et les buissons d'armoise, le secret des orages et des nuées d'argent, l'or des steppes et le linceul des glaces, l'agonie des mouflons et le sang des chamois". P 107

"Ici, dans le canyon, nous scrutions le paysage sans garantie de moissons. On attendait une ombre, en silence, face au vide". P 110

"Je croyais depuis longtemps que les paysages déterminent les croyances. Les déserts appellent un Dieu sévère, les îles grecques font pétiller les présences, les villes poussent au seul amour de soi, les jungles abritent les esprits". P 149

L'AUTEUR

Sylvain Tesson est un aventurier romancier, à moins que ce ne soit l'inverse, passeur de mondes - sauvages, marins, alpins, un (grand) brin philosophe et "stégophile" - ce qui signifie qu'il a fait de l'escalade des façades, des toits et des flèches (d'églises), une passion féroce, mise en sommeil depuis un grave accident en 2014. Géographe de formation, il parcourt le monde, plus à pied qu'en avion, passion incessante qui le conduit à écrire en 1996 son premier récit. Il en écrira beaucoup d'autres, distingués du Prix Jeune de l'Institut de Géographie Nationale aux prix Médicis (Dans les forêts de Sibérie, catégorie essais) et Goncourt (Une vie à coucher dehors, pour les nouvelles), des récits, des nouvelles, des albums photographiques (sur ses voyages en Asie centrale), et aussi des films, à vocation documentaire.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
livre, lecture, Littérature
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
xavier69
- 05/11/2019 - 17:26
le grand ecrivain Francais
Quelques mots et vous comprenez tout, l'environnement , les sentiments, les sensations ; et quel style!