En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 min 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 1 heure 2 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 4 heures 15 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 4 heures 52 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?
il y a 5 heures 6 min
décryptage > Economie
BCE

"En finir avec une politique monétaire insensée ?" Petite démolition argumentée d’un raisonnement 100% faussé

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 6 heures 37 min
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 55 min 6 sec
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 2 heures 33 sec
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 4 heures 39 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Social
La réforme venait du froid

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

il y a 5 heures 24 min
décryptage > Santé
Journée “hôpital mort”

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

il y a 6 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 6 heures 47 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 21 heures 20 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
La Toussaint rouge

Emmanuel Macron savez-vous ce qui s'est passé en Algérie le 1er novembre 1954 ?

Publié le 03 novembre 2019
Le jour de la Toussaint a été choisi par le FLN pour être celui de la fête nationale algérienne. Le chef de l'Etat a envoyé, à cette occasion, un message de félicitations au gouvernement algérien.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jour de la Toussaint a été choisi par le FLN pour être celui de la fête nationale algérienne. Le chef de l'Etat a envoyé, à cette occasion, un message de félicitations au gouvernement algérien.

Non, un président de la République ne devrait pas faire ça ! Oui, un président de la République devrait prendre un peu plus de précautions avec l'Histoire dont on sait qu'elle est tragique. La date du 1er novembre est le choix des Algériens. Mais la France n'est pas obligée d'y souscrire.
 
Il y a des choses que peut-être Macron ne sait pas. Mais n'y a-t-il pas à l'Elysée des conseillers historiques qui auraient pu lui dire de s'abstenir ? Le 1er novembre 1954, fut appelé par la presse française de l'époque, la Toussaint rouge. Rouge de sang innocent. 

Ce jour-là dans les gorges arides de Tighanimine, un vieux car brinquebalant avançait sur une route étroite. Parmi les passagers, le caïd Hadj Sadok et un couple de jeunes instituteurs, Guy Monnerot, 23 ans et sa femme Janine. Humanitaires et gauchisants, ils avaient demandé à venir en Algérie pour enseigner dans les écoles du bled. 

Soudain, un groupe d'hommes armés barra la route. La scène se joua très vite. Le chef repéra les Monnerot et leur ordonna de descendre. Le caïd Sadok comprit et sortit son vieux revolver d'ordonnance et fut aussitôt abattu. Puis ce fut le tour de Guy Monnerot. La jeune femme fut tirée à l'écart, violée, laissée pour morte. 

Dominique Venner, dont je m'inspire pour ce texte, a écrit ce qui suit dans "Le Cœur rebelle".

"Cet acte de sauvagerie était triplement symbolique. Il inaugurait la guerre d'Algérie par l'assassinat d'un musulman loyal, par celui d'un instituteur français. Et le viol d'une jeune Française". 

Qu'ajouter d'autre ? 

Si Macron lit ça, il sera peut être plus prudent le 1er novembre 2020…  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
L'Imprécateur
- 05/11/2019 - 03:27
La Toussaint rouge
Comment voulez-vous que Macron évite une telle gaffe quand le candidat Macron déclarait, coup sur coup en 2017 qu'il n'y avait pas de culture française et que le colonialisme était un crime contre l'humanité.

Certes, construire de écoles, des université, des hôpitaux, toute une infrastructure routière et ferroviaire, des aéroports, instituer un code civil qui garantisse à tous les citoyens une égalité de droit si ce n'est de fait, c'est incontestablement un "crime contre l'humanité"!
A rappeler aussi aux Kanaks de Nouvelle-Calédonie, au passage.
JG
- 04/11/2019 - 20:42
Je hais Macron
encore plus que Hollande....c'est dire.
Car Hollande était un impuissant (politiquement...) et un pignouf, mais au moins, il ne crachait pas en public sur les français - le coup des "sans dents" c'était dans un bouquin- et avait un minimum de culture historique, surtout en ce qui concerne l'Algérie puisque le père de Hollande était membre de l'OAS et c'est probablement pour "tuer le père" que ce petit con est devenu socialiste.
Mais Hollande a été éduqué par l'école des années 60-70, alors que Macron l'a été (si on peut encore appeler cela de l'éducation...) après la destruction de l'école républicaine pendant les années 70-80 par les gauchistes de 68....Ceci explique probablement cela. Et comme tous ses conseillers sont issus du même moule, il n'y en a aucun pour avoir la culture nécessaire. Ceux qui l'ont (Collomb) se sont barrés...
Pauvre France....
lasenorita
- 04/11/2019 - 11:42
Les musulmans ne sont pas des victimes!
Les Algériens nous ressassent toujours les mêmes mensonges concernant les malheurs qu'ils ont endurés de la part de la France. Ainsi le 8 mai 1945:les musulmans n'ont pas fait une ''marche pacifique''! Une amie (Gladys Atlan),qui avait 10 ans en 1945,m'a raconté que les Algériens se sont jetés sur tous les non-musulmans avec des haches et des couteaux ...ils firent un carnage, ils ont trainé l'épouse du maire, dans les rues, avec le sexe de son époux dans la bouche. Quand à la manifestation d'octobre 1961,outre le fait que celle-ci avait été interdite...ils peuvent se consoler en se disant que les Pieds-Noirs ont été, eux aussi, massacrés par notre armée qui a tiré ''à balles réelles'' sur des civils ''pas armés'', dans la rue d'Isly, après les ''Accords d'Evian et c'était une ''marche pacifique'' avec femmes et enfants (ma sœur et ses 2 enfants y étaient)..