En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Le cerveau et ses préjugés racistes

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 14 heures 19 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 15 heures 58 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 18 heures 51 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 19 heures 59 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 20 heures 40 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 21 heures 12 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 21 heures 38 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 22 heures 54 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 23 heures 2 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 23 heures 26 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 14 heures 59 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 16 heures 13 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 20 heures 17 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 20 heures 49 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 22 heures 37 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 23 heures 1 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 23 heures 27 min
© DOMINIQUE FAGET / AFP
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Avis aux amateurs de relativisme culturel libertarien

L’islamisme, ennemi radical du libéralisme

Publié le 28 octobre 2019
L'islamisme est une menace sérieuse contre la démocratie libérale, que ce soit à cause de l'action d'organisations comme les Frères musulmans, mais aussi à cause de la complaisance du pouvoir politique des pays occidentaux.
Daniel Tourre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Tourre est notamment l'auteur de Pulp Libéralisme, la tradition libérale pour les débutants (Tulys, 2012) et porte-parole du "Collectif Antigone".  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'islamisme est une menace sérieuse contre la démocratie libérale, que ce soit à cause de l'action d'organisations comme les Frères musulmans, mais aussi à cause de la complaisance du pouvoir politique des pays occidentaux.

Atlantico.fr : Dans une vidéo publiée récemment (voir ci-dessous), vous expliquez que l'islamisme est le plus grand ennemi de la démocratie libérale. En quoi est-ce autant par son influence directe, que par les réactions qu'il suscite ? 

Daniel Tourre : D’abord effectivement, oui, l’islamisme est une menace sérieuse contre la démocratie libérale. Les frères musulmans se donnent explicitement des objectifs politiques théocratiques radicalement hostiles à la modernité et à l’ordre de libéral. Ce danger est d’autant plus présent que soit par culpabilité post-coloniale, soit par clientélisme électoral, soit tout simplement par ignorance, L’islamisme a été vu en occident comme une bizarrerie anachronique exotique qui allait se tasser d’elle-même.

Mais ce n’est pas la seule menace contre nos libertés. Les contre-mesures qu’induit cette menace peuvent parfois être plus dangereuses contre nos libertés ou contre la démocratie que la menace elle-même.

Nous avons assisté depuis quelques semaines à un feu d’artifice de mesure anti-démocratiques ou liberticides avec une légéreté surprenante, d’autant plus surprenante que ces mesures viennent brutalement après des décennies de complaisance, de subventions… Nous passons en quelques semaines de la subvention à l’interdiction dans une sorte d’évidence tranquille.

Interdire de se présenter aux élections selon un critère aussi flou que la radicalisation ou le communautarisme est à la fois anti-démocratique, arbitraire et porteur de désordre. De surcroit, on combat mieux un adversaire que l’on voit. On connait alors ses thèses, ses alliances objectives, sa force.

Idem pour interdire de porter un voile en public. Porter le voile est une expression publique. Qu’il s’agisse de piété religieuse, d’identité ou de politique, c’est une expression légitime dans une démocratie libérale. Par contre naturellement, lorsqu’on s’exprime publiquement avec un voile, on accepte d’être contredit, commenté ou critiqué publiquement. La liberté d’expression marche dans les deux sens. Si tu ne veux pas être critiqué publiquement, ne t’exprime pas publiquement.

C’est assez paradoxal de débrancher au moment où on en a le plus besoin la démocratie ou le libéralisme, des outils qui permettent justement à des individus de cohabiter sans guerre civile, en ayant des objectifs individuels ou collectifs différents.

On ne combattra pas les islamistes en les victimisant arbitrairement mais en sortant de notre complaisance ou de notre torpeur, sans se laisser intimider par les gauchistes ou les idiots utiles de l’islamisme. Et de côté là, nous avons des marges de progrès importantes à faire, bien plus déterminantes que de demander à des prefectures de jouer au chat et à la souris avec des militants qui seront parfaitement contourner des lois difficiles à tailler sur mesure.

L’islamisme ne disparaitra pas d’un claquement de doigt légal, on peut regretter de toutes ses forces sa présence ici, se faire plaisir en détruisant notre propre liberté ou notre démocratie, on ne l’anéantira pas pour autant.

La société civile et politique peut affronter à la loyale les islamistes, elle en a tous les moyens. Ils ne sont forts que parce que nous avons été lâches ou faibles.

L'islamisme utilise aussi les principes libéraux pour s'imposer, comme la liberté d'expression. Peut-on combattre les ennemis de la liberté sans la sacrifier a minima dans certains cas extrêmes ?  

D’abord même dans le pays ayant la liberté d’expression la mieux protégée au monde comme les USA, il y a des limites fortes, comme les appels à la violence immédiate par exemple, la menace, le chantage ou la diffamation. Il n’est pas question de tout accepter, mais de laisser chaque citoyen, y compris islamiste, jouir de ses droits civiques. Cela peut paraitre paradoxal, mais le slogan ‘Pas de liberté pour les ennemis de la liberté’ est celui de Saint-Just, l’un des pires ennemis de la liberté justement.

Que l’Etat cesse déjà de subventionner les islamistes, que l’Etat protège efficacement les citoyens qui combattent les islamistes, que l’Etat s’occupe bien du régalien, que l’Etat protège la liberté d’expression de tous au lieu de l’asphyxier comme aujourd’hui, il aura déjà bien rempli ses missions essentielles.

Qu'est-ce qui vous permet d'être optimiste sur la capacité de résilience de la démocratie libérale ? 

Notre démocratie libérale a traversé toute la guerre froide avec l’URSS face à elle, 25% d’électeurs communistes, le KGB, la cohorte d’intellectuels ou journalistes salauds ou imbéciles qui ont systématiquement traité de petits bourgeois ceux qui dénoncaient le communisme.

Nous avons traversé la guerre froide sans empêcher les communistes de s’exprimer ou sans empêcher les communistes de se présenter aux élections. Et sans guerre civile.

Nous parviendrons bien à vaincre une idéologie politico-religieuse bien moins influente sans détruire la liberté et la démocratie. Reste à accepter qu’il y a une guerre froide, et à ne pas se laisser intellectuellement intimider par les gauchistes, ils n’ont jamais défendu la liberté au XXè siècle, ils ne vont pas se mettre à le faire au XXIè siècle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 28/10/2019 - 16:47
La ''complaisance du pouvoir des Occidentaux''
Quand celui qui arrive ne veut pas s'intégrer :à qui la faute? Hier soir, j'ai regardé un documentaire dans l'émission de TF1 (vers 18 heures)sur Vitry où on voyait des musulmans jeter des ordures par la fenêtre, d'autres musulmans vendaient de la drogue en prétextant qu'ils étaient au chômage, et le narrateur d'annoncer que ces logements ont été détériorés quand des immigrés(musulmans) sont venus dans ces co-propriétés... ce qui a fait fuir les Français ''bien'' ! Cela se produit dans tous nos quartiers lors des arrivées de musulmans! C'est dans leurs mœurs et nous ne pouvons pas les changer! Un porc né dans une écurie n'est pas un cheval, et un musulman ''né en France'' n'est pas ''Français''!
zelectron
- 28/10/2019 - 15:38
Nos ennemis à mort : les salafistes !
tuez les tous : Dieu reconnaitra les siens.
lasenorita
- 28/10/2019 - 11:44
Démocratie et islam sont antinomiques.
Le coran, le livre sacré issu d'Allah, n'admet aucune ingérence, il y a opposition entre la laïcité et le coran! Dans le coran, il n'est pas question de consulter le peuple dont les membres sont soumis à la volonté de Dieu...La lapidation, la peine de mort pour les apostats et les homosexuels sont des atteintes à la liberté d'opinion. La ''colonisation'' musulmane a été violente: tel le génocide des Hindous (l'Hindou Koush),les Hindous subissent 1000 ans de colonisation musulmane et d'invasions islamiques. L'Afrique du Nord était chrétienne ,les Berbères, les Kabyles, les Touaregs ont été islamisés de force! Nos gouvernants ne veulent pas voir l'évidence, quand ils ouvriront les yeux ce sera trop tard! Le ''grand remplacement'' est réel! Les musulmans occupent déjà des postes importants (ministres, sénateurs, députés,..)ils seront bientôt ''au pouvoir'' grâce au taux de natalité boosté par notre système d'allocations familiales et le ''regroupement familial''.. Les musulmans se reproduisent à la charge de la société! Les musulmans ont chassé 1 million de non-musulmans de leur pays natal et ont ''nationalisé'' leurs biens, puis 10 millions de musulmans ont suivi les ''colonisateurs'