En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

07.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 33 min 29 sec
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 1 heure 4 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 1 heure 26 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 14 heures 35 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 15 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 15 heures 59 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 18 heures 9 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 20 heures 23 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 20 heures 55 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 39 min 58 sec
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 2 heures 3 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 14 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 15 heures 45 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 16 heures 41 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 18 heures 42 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 20 heures 12 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 20 heures 24 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 21 heures 58 min
© PASCAL GUYOT / AFP
© PASCAL GUYOT / AFP
Atlantico Business

Assurance chômage : la réforme qui devait simplifier la vie accouche d’une galère administrative pour beaucoup

Publié le 28 octobre 2019
Les conditions du chômage vont se durcir. Les démissionnaires vont avoir droit de s’y inscrire. Les décrets d’application sont signés. Le nouveau système va entrer en fonctionnement le 1er novembre.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les conditions du chômage vont se durcir. Les démissionnaires vont avoir droit de s’y inscrire. Les décrets d’application sont signés. Le nouveau système va entrer en fonctionnement le 1er novembre.

Le jour J pour les chômeurs a été fixé au premier novembre. L‘administration va réussir à tenir ses délais. Le nouveau système va entrer en vigueur, l’administration a réussi à se mettre d’accord avec les partenaires sociaux pour écrire la majorité des décrets d’application.

Alors, on dit toujours qu’en France c’est le parlement qui fabrique la loi, c’est vrai en théorie, mais en réalité, c’est l’administration qui fixe les modalités d’application. Et dans le droit social, on peut dire que l’administration collabore étroitement avec les partenaires sociaux qui ont, en amont déjà, construit le compromis préalable à la discussion législative.

Enfin bref ! La réforme a accouché d’un système sans doute plus efficace que le précèdent si on mesure l’efficacité à l’accession à l’emploi, encore plus efficace aussi dans la mesure où il va dissuader la demande de chômage. Deux conditions qui semblaient nécessaires pour réactiver l’activité économique et l’embauche.

Donc, la réforme de l’allocation-chômage va sans doute permettre aux partenaires sociaux de faire quelques économies au niveau de l’Unedic, donc de freiner la tentation d’augmenter les cotisations chômage. Elle simplifie le fonctionnement du système, mais cerise sur le gâteau, elle ne simplifie pas les démarches des principaux bénéficiaires.

Les décrets d’application ne reviennent évidemment pas sur les lignes de force de la démarche mais ils rendent la démarche plus compliquée. Malin le lynx, comme dit la pub !

1er point au niveau de l’allocation chômage, le durcissement de l’accès est acté, il faudra donc à partir du 1er novembre avoir travaillé six mois sur les 24 derniers mois pour bénéficier des allocations chômage au lieu de quatre mois sur 28. Le principe de rechargement des droits, créé par les partenaires sociaux en 2014, est maintenu mais durci aussi : il faudra avoir travaillé six mois au lieu d'un an pendant sa période de chômage pour voir son indemnisation prolongée d'autant. 

Toujours à partir du 1er novembre, les salariés cadres qui avaient un revenu du travail supérieur à 4.500 euros brut par mois verront à partir du 1er novembre leur indemnisation réduite au début du septième mois d'indemnisation, de 30 % avec un plancher fixé à 2.261 euros. Tous les salariés âgés d'au moins 57 ans ne seront pas concernés par la mesure.

A noter que, selon le ministère du travail, les cadres qui perçoivent les allocations les plus élevées, supérieures à 5.000 euros par mois étaient ceux aussi qui restaient  le plus longtemps au chômage, plus d’un an et demi. Ces cadres qui touchent plus de 5000 euros verront donc baisser leur indemnisation de 30% après six mois sauf pour les cadres de plus de 57 ans.

Sur les conditions d’accès, on estime à 20 % le nombre de chômeurs pénalisés ou dissuadés de s’inscrire.

Alors, pour l’ensemble des inscrits à Pole emploi, les règles de calcul de l’allocation–chômage seront modifiées au 1er avril 2020. L’idée est certes d’empêcher qu’une indemnisation soit supérieure à la moyenne des revenus du travail, ce qui est encore le cas pour 20% des chômeurs aujourd’hui selon Pole emploi. Mais là,ça coince encore au niveau de l’écriture des décrets.

Ça coince aussi sur le bonus malus des contrats courts. Afin de lutter contre l'enchaînement des CDD ou des missions d'intérim, un système de bonus-malus faisant varier les taux de cotisation chômage de 3 % à 5 % devrait être instauré à partir du 1er janvier 2020 pour les CDD dans les entreprises de plus de 11 salariés. Ce dispositif ne s’appliquerait que dans les secteurs qui génèrent le plus de contrats courts, et encore parce que le bâtiment, la santé et l'audiovisuel ne sont pas concernés.

2e point et c’est très nouveau, les démissionnaires auront le droit de demander le chômage à partir du 1er novembre. Mais attention, les rédacteurs du décret se sont lâchés sur les conditions. Pour avoir droit de démissionner de son job et de s’inscrire à Pole-emploi et toucher le chômage, il faudra avoir travailler au moins 5 ans de suite comme salarié. Il faudra présenter un projet de reconversion professionnelle avec un programme de formation précis sur l’institution de formation, le financement et les débouchés possibles. Ou alors il faudra présenter un projet sérieux de création d’entreprise, avec son business plan, son organisation, ses créations d’emplois et son financement.

Enfin, il faudra présenter un certificat attestant du bien fondé de la démarche et de son expertise. De toute façon, Pole emploi ne paiera pas pendant les premiers six mois le temps d’instruire le dossier. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Eface
- 28/10/2019 - 10:54
Et après ?
Les chiffres du chômage vont certes baisser mais de manière artificielle. De plus ne favorisent ils pas, nos gouvernants qui s’estiment géniaux, le travail au noir ? Aurons nous les chiffres du travail au noir en parallèle ? J’en doute. Saurons nous l’ampleur de la perte financière pour l’Etat qui en découlera ? J’en doute aussi.
Enfin, bizarre, vous avez dit bizarre ?, le problème des intermittents du spectacle qui plombe l’UNEDIC est totalement absent de cette réforme, pardon réformette, qui n’a rien de structurel mais concoctée uniquement dans un but électoraliste.
J'accuse
- 28/10/2019 - 10:37
Tripatouillage de fripouilles
Réformette à but statistique et financier: plus de chômeurs non inscrits (moins de chômage officiel mais autant de chômeurs réels), moins d'indemnités versées.
Les conditions pour s'inscrire en tant que démissionnaire-créateur d'entreprise sont tellement contraignantes et floues qu'elles dissuaderont tous les candidats; ça permettra à la macronie de dire que la promesse est tenue alors que c'est infaisable en pratique.
Encore une "réforme structurelle", symbole du courage et de l'intelligence de Macron...