En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

07.

La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 6 min 2 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 22 min 49 sec
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 32 min 19 sec
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 1 heure 12 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 1 heure 30 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 1 heure 52 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 2 heures 13 min
pépites > Politique
Coincidence
La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem
il y a 3 heures 34 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 18 heures 18 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 19 heures 35 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 13 min 52 sec
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 31 min 57 sec
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 56 min 2 sec
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 3 heures 20 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 17 heures 13 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 19 heures 5 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 20 heures 35 min
© Reuters
© Reuters
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

Publié le 21 octobre 2019
En l'espace d'une semaine, de nombreuses personnalités politiques se sont succédé pour proposer des interdictions diverses et variées : voile, kippa, les listes communautaire, interdiction de la corrida aux mineurs...
Yves Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud est philosophe. Reconnu pour ses travaux sur la philosophie politique (il est spécialiste de Hume et de Locke) et sur l’art (il a signé de nombreux ouvrages d’esthétique et a dirigé l’École des beaux-arts), il donne des conférences dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En l'espace d'une semaine, de nombreuses personnalités politiques se sont succédé pour proposer des interdictions diverses et variées : voile, kippa, les listes communautaire, interdiction de la corrida aux mineurs...

Atlantico : D'où vient cette volonté de vouloir tout interdire ? N'est-ce pas contradictoire pour un pays qui a fait de la liberté la première de ses devises ? 

Yves Michaud : Effectivement, au pays de la liberté, on ne parle que d’interdictions.

J’y vois au moins trois raisons.

D’abord comme nous sommes habitués depuis des décennies à une gestion de la totalité du monde par la loi, c’est-à-dire à la substitution totale du législatif à l’exécutif, si quoi que ce soit ne tourne pas rond, on réclame à cor et à cri « une loi ». Or la loi délimite, interdit et définit des infractions. Un problème avec les vêtements et insignes religieux ? Il faut faire une loi pour interdire et réglementer. Le si regretté Chirac, surtout célèbre pour le nombre de femmes qu’il troussa, inaugura ce triomphe de la loi. Pour un peu il aurait introduit la prohibition du harcèlement sexuel dans la Constitution !

Ensuite, l’appel systématique à l’interdiction est le symptôme du manque de convictions républicaines. Comme on ne sait plus très bien ce qui relève du respect de la République ou non, alors on codifie. Bientôt ça va être le tour des taureaux et des sangliers ! Il vaudrait mieux enseigner quelques principes républicains de manière à ce que les gens les intériorisent, les respectent en leur for intérieur. Mais comme personne n’ose plus définir un principe républicain (voyez le mauvais procès fait à Blanquer pour ses prises de position laïques!), alors on va réglementer. Le comble du ridicule sera de transformer les policiers en surveillants de kippa et les juges en instructeurs de cas de port de la kippa. Il faut dire que les juges adorent s’occuper de tout ce qui les regarde, y compris quand ça ne les regarde pas. Voyez comment, tels des Kenneth Starr (le procureur spécial qui cherchait à savoir combien de fois Clinton avait éjaculé sur la petite robe bleue de Monica Lewinsky), nos juges d’instruction se passionnent pour les « viols » de Ramadan alors que tout ça finira par un non-lieu ou une relaxe… Dame, il y a du porno gratuit….

Troisième raison : comme le pays n’est plus « fracturé » mais « atomisé » en clientèles, les politiciens ont tous en rayon un stock de propositions d’interdictions pour leurs clientèles du jour : pour les âmes sensibles, interdiction de la corrida, pour les écolos, interdiction des chats qui mangent des croquettes pas bio, pour les vélocipédistes interdiction du vélo électrique, pour les fraudeurs fiscaux, interdiction des inspections fiscales, pour les adhérents de LREM « en même temps » et les indigénistes racialisés interdiction de l’expression « c’est blanc ou c’est noir », pour les mahométans, interdiction du haram. Dans cette direction, l’inventivité a de beaux jours devant elle.

 

Alors que la France se targue d'être le pays des libertés et des lumières, cette allergie soudaine à la liberté ne cache-t-elle une maladie bien plus grave ? Ne revenons-nous pas en arrière ? Est-ce là un paradoxe typiquement français ? 

La gravité de la maladie est spécifiquement française mais « tous sont touchés ». La bureaucratie de Bruxelles fait merveille dans le genre. Un exemple désopilant : elle a défini la notion de fleuve et Ibiza où il n’y a pas une goutte d’eau s’est retrouvée avec...50 fleuves. Belle aubaine : tout le monde va demander des crédits pour entretenir les dits fleuves. Idem pour les oliviers : s’ils ont moins de sept ans, ils ne doivent pas produire plus de cinq kilos, entre sept et dix ans, ils ont le droit de produire dix kilos. Au-delà de quinze ans, ils ont droit à produire vingt kilos. Entre parenthèses, plus un olivier vieillit, moins il produit…. Cherchez l’erreur ! Notre époque adore compter, enregistrer, quantifier, et ça fait du big data. Google Earth m’a ainsi appris qu’en septembre j’avais parcouru...trente-sept kilomètres à pied. Ils vont sûrement me proposer d’acheter des chaussures...

A cette maladie de la quantification, s’ajoute en France la maladie bureaucratique. Je me souviens encore des collègues universitaires en réunion face à des cas compliqués. Il y avait toujours un imbécile (et souvent plusieurs!) pour dire : « y-a-t-il un texte ? ». Lire les circulaires du Ministère de l’éducation nationale est plus drôle que lire Courteline.

 

 Selon le philosophe, John Stuart Mill : "La liberté de l'individu doit être ainsi bornée : il ne doit pas se rendre nuisible au autres". En France, l'interdiction de la cigarette sur les plages ou du vapotage dans certains lieux publics peut paraître étonnante. Allons-nous trop loin ? N'est-ce pas là l'exemple d'une conception dévoyée de la liberté?

Le problème est qu’on croit de mieux en mieux connaître les conséquences de tout, avec pourtant une méconnaissance de la complexité de la causalité et des séries causales sidérante et abyssale. Et la complicité active de faux savants et de vrais lobbyistes. Jamais l’évaluation de la connaissance scientifique n’a connu une telle régression. Je ne suis pas certain que je pourrais mener aujourd’hui un projet encyclopédique comme celui de l’Université de tous les savoirs de l’an 2000. Il y aurait toujours un syndicat d’abrutis pour réclamer une conférence sur le fait qu’en réalité la terre est plate. Un jour on vous explique que le vapotage va vous sauver et le lendemain qu’il est dangereux. Un jour on vous explique que, tels le perroquet de madame Hidalgo, il ne faut manger que des graines, un autre qu’il faut quand même manger un peu de viande. Un jour on nous dit herbivore, un autre jour omnivore, un troisième carnivore. Je connais des gens qui, invités chez vous, vous demandent ce qu’il y a dans tous les plats mais que ça n’empêche pas de siffler allègrement le champagne. Bientôt l’effet papillon va conduire à l’interdiction des dits papillons.  Et Bruno Le Maire instituera une taxe pour faire barrage au cancer.

Excusez-moi de prendre ça par la dérision mais franchement, j’ai envie de dire avec Almodovar « qu’est-ce que j’ai fait au ciel pour mériter ça ? ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 22/10/2019 - 18:27
Le raffinement dans la rédaction des lois a un but
En les multipliant, les complexifiant, les entrechoquant, les enroulant comme des spaghettis, il en résultera bientôt une impossibilité de les faire respecter chacune. Ainsi, n'ayant plus de lois exploitables , on aura obtenu une immense liberté. Mais le revers probable est qu'en se grossissant et se densifiant, elle finira par s'effondrer sur elle-même.
COUKOUCéMOI
- 21/10/2019 - 22:43
Répondre par l'autorisation pour tout, a fait ses preuves !
Si l'on considère le bilan de décennies à autoriser tout et n'importe quoi (par laxisme, lâcheté, démission, démagogie etc...), on peut s'autoriser à rétropédaler sur les fautes et erreurs dominantes, purs produits de la pensée du même nom !

lasenorita
- 21/10/2019 - 18:17
''Au pays de la liberté..''
''Au pays de la liberté..'': nous devons respecter TOUTES les libertés et pas seulement celle des musulmans!..et ''La liberté s'arrête où commence celle des autres''.. Si n'importe quel Français décidait de créer un parti de sa religion(Le parti des Chrétiens, celui des Juifs, etc),nos politicards nous sortiraient aussitôt qu'au nom de la ''laïcité'' :on n'en a pas le droit! Les musulmans, eux, ont créé un parti communautaire: l'UDMF(=l'Union des Démocrates Musulmans Français) qui a fait 0,13 % des voix...mais 40% dans certains quartiers populaires.. Ce parti se présentera aux ''municipales'' et ce n'est pas besoin d'avoir fait l'ENA pour savoir ce qui nous attend: les électeurs musulmans voteront pour leurs ''frères''!tout le 93 passera sous contrôle islamiste, les gauchistes ont des raisons de s'inquiéter (ils perdront leur mairie)... Une fois élus, qui osera contrer ces islamistes? Fatima E. est, en réalité, membre numéro 1 d'une association liée à des islamistes, elle est militante de l'islam politique, proche d'Olivier Benamirouche, responsable du CRI (=Coordination contre le Racisme et l'Islamophobie) à Belfort, association fondée par Abdelaziz Chaambi, islamiste fiché S..