En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

03.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

04.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression

07.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 8 heures 31 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 14 heures 17 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 15 heures 17 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 16 heures 20 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 17 heures 51 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 17 heures 53 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 17 heures 54 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 10 heures 59 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 12 heures 46 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 14 heures 57 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 15 heures 38 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 17 heures 23 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 17 heures 51 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 17 heures 52 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 17 heures 56 min
Atlanti-Culture

Exposition Back side / Dos à la mode : symphonie en "dos" majeur

Publié le 26 septembre 2019
Une exposition au Musée Bourdelle à contre-courant qui nous révèle que montrer son dos est chic. Nombre de peintres de renom, tels que Renoir, Degas et d’autres ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en nous livrant la sensualité d’une nuque, d’une épaule ou la courbe d’une hanche.
Valérie de Menou pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie de Menou est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une exposition au Musée Bourdelle à contre-courant qui nous révèle que montrer son dos est chic. Nombre de peintres de renom, tels que Renoir, Degas et d’autres ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en nous livrant la sensualité d’une nuque, d’une épaule ou la courbe d’une hanche.

EXPOSITION

Back side / Dos à la mode

Symphonie en « dos » majeur

 

INFOS & RÉSERVATION
MUSEE BOURDELLE
18 rue Antoine Bourdelle
75015 PARIS 
http://www.bourdelle.paris.fr
Jusqu’au 17 novembre 2019. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

 

RECOMMANDATION
En priorité


THÈME
Le dos oublié de la mode ? En nous présentant,  au Musée Bourdelle, une centaine de modèles de haute-couture, issus de ses collections et complétés de vêtements de travail ou vêtements à message, le Palais Galliera Musée de la Mode de la Ville de Paris, nous offre un regard inédit sur le dos, considéré à tort, comme peu attrayant. 

Sculptures de Bourdelle de dos, comme il aimait à les présenter lui-même, et sublimes silhouettes de mannequins, mettent à l’honneur cette partie du corps. 

La mode, mais pas seulement. L’exposition nous offre une lecture subtile de l’émancipation féminine au travers du vêtement, vu côté pile.

 

POINTS FORTS
La scénographie est brillante, retraçant parfaitement l’évolution de la mode vue de dos. Les modèles présentés, de la traîne de cour - emblème du pouvoir monarchique - aux créations griffées Alaïa, Balenciaga, Gaultier, Saint Laurent, Schiaparelli, Yamamoto ou Galliano,  entrent parfaitement en résonance avec les sculptures de Bourdelle et l’espace du Musée. 

La réussite de l’exposition est d’avoir su allier l’évolution du vêtement avec celle de la condition féminine au travers d’un fil conducteur inattendu : le dos. Si l’habit fût d’abord entrave (corsetage, laçage), le dos nu signa un début de libération dans les années 20 puis permit de contourner la censure des décolletés plongeants des stars hollywoodiennes  dans les années 30. 

Le dos se fait aussi bavard : d’abord avec les dossards sportifs, puis les vêtements à messages, ceux qui délivrent une contestation ou qui défendent une cause affichée au regard du monde. 

 La visite nous offre également les photos de mode de Jean-Loup Sieff qui a su magnifier, en noir et blanc, le dos des femmes, son sujet de prédilection. 

On retrouve avec fascination et telle une relique, la spectaculaire robe Guy Laroche portée par Mireille Darc dans « Le Grand blond avec une chaussure noire », La scène, devenue mythique et rediffusée sur place,  produit toujours le même effet. 

Une occasion de découvrir ou redécouvrir le  Musée Bourdelle, aux briques rouges, abritant l’atelier préservé de l’artiste, ses charmants jardins, ses œuvres monumentales  et l’aile contemporaine de Christian de Portzamparc.

 

POINTS FAIBLES
Il n’y en a pas.

 

EN DEUX MOTS ...
On ne sait si c’est la couture qui sublime la sculpture ou vice-versa. 

La communion est totale entre la robe ailée de Mugler et l’aigle de la « Première victoire d’Hannibal » de Bourdelle (1885). Idem pour une somptueuse robe Galliano fermée par 51 boutons et « Femme, bras levés » (1907). 

Une exposition à contre-courant qui nous révèle que montrer son dos est chic. Nombre de peintres de renom, tels que Renoir, Degas et d’autres ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en nous livrant la sensualité d’une nuque, d’une épaule ou  la courbe d’une hanche. 

A contrario, selfies sur instagram avec poitrine à l’air s’abstenir…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires