En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 6 heures 57 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 7 heures 41 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 10 heures 9 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 10 heures 53 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 13 heures 31 sec
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 13 heures 23 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 13 heures 58 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 14 heures 16 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 7 heures 22 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 8 heures 52 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 10 heures 24 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 11 heures 21 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 13 heures 29 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 13 heures 50 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 14 heures 20 min
© Reuters
© Reuters
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Publié le 20 septembre 2019
La "bête de l'Est" est de retour, selon le Daily Mail et une étude du University College London. D'après Guillaume Séchet, météorologiste français, de telles prévisions vont à l'encontre de tous les modèles, et exagèrent l'impact refroidissant du ralentissement du Gulf Stream.
Guillaume Séchet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Séchet est un météorologiste. Présentateur météo et prévisionniste à La Chaîne Météo (entre 1996 et 2007), puis à Météo News (entre 2007 et 2009) et depuis 2009 à BFMTV, il est également le créateur et responsable de la société Meteo-Villes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La "bête de l'Est" est de retour, selon le Daily Mail et une étude du University College London. D'après Guillaume Séchet, météorologiste français, de telles prévisions vont à l'encontre de tous les modèles, et exagèrent l'impact refroidissant du ralentissement du Gulf Stream.

Atlantico.fr : D’après vos analyses, les prévisions déduites de l’étude des météorologues de l’University College of London sont erronées ?

Guillaume Séchet : Je suis surpris par ce type de prévisions, qui revient quasiment tous les ans.  Cela va à l’encontre des tendances et des différents scénarios annoncés par les modèles météorologiques, qui vont tous dans le même sens pour l’instant, et ce depuis des mois. Selon ces modèles, les températures cet hiver devraient être supérieures, ou même largement supérieures, aux normales saisonnières en Europe. 

À quel phénomène ces températures supérieures aux normales saisonnières seraient-elles dues ?

Le réchauffement climatique est un élément majeur. On voit de plus en plus des températures d’hiver plus hautes que la normale. 

Il se peut que le courant El Niño entre en jeu, mais le lien de causalité entre ce courant et la hausse des températures en hiver en Europe occidentale n’est pas prouvé. 

Systématiquement, à l’été ou l’automne, les tendances prévues pour l’hiver vont toujours dans le sens d’un temps plus doux que la normale. Ces prévisions s’affinent ensuite, et on voit alors des différences entre les mois apparaître, avec des mois plus froids que la normale. On ne s’en rend compte que plus tard. Les modèles météorologiques intègrent le fait qu’il y a un réchauffement climatique, et il y a plus de nuances quand on se rapproche de l’hiver. 

Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs comment ces modèles fonctionnent ? 

Ces modèles se basent sur le temps qu’il fait et qu’il a fait sur l’ensemble de la planète et dans les différentes couches de l’atmosphère. Une infinité de facteurs influencent le temps qu’il fait et qu’il fera, et un maximum de facteurs sont pris en compte par des ordinateurs avec d'énormes puissances de calcul. On est désormais capables d’anticiper les grandes tendances en indiquant si un mois sera plus chaud, plus froid, plus humide ou plus sec que la normale sur de grandes régions mais pas avec davantage de précision. Les deux modèles (américain et européen) sont actualisés tous les jours, et diffusés sur des sites accessibles au grand public. 

Et donc les prévisions d’un hiver froid vous surprennent ?

Ce qui me surprend, c’est que ça vienne d’un journal anglais reconnu. Tous les ans, des publications vous annoncent le pire hiver du siècle, comme si c'était un bon moyen de se faire connaître. 

L’étude anglaise évoque le ralentissement du Gulf Stream, qui priverait l’Europe de l’effet d’adoucissement de ce courant sur l’hiver. Qu’en pensez-vous ?

Le Gulf Stream a effectivement ralenti, depuis de nombreuses années, à cause du réchauffement climatique. Mais ce ralentissement n’implique pas nécessairement que l’Europe occidentale ne puisse pas connaitre des hivers doux. En effet, il y a quelques années, des analyses norvégiennes ont démontré de manières concluantes que le Gulf Stream n’a qu’une influence limitée sur la douceur hivernale en Europe occidentale. En fait, la douceur hivernale en Europe occidentale est avant tout liée au fait que nous sommes influencés par des vents d’Ouest et l'effet océanique atténue le froid. Ces phénomènes sont certes moins forts depuis que le Gulf Stream ralentit, mais ils persistent tout de même.  D'autre part, comme les températures sont partout plus élevées qu'avant (notamment au Nord), les apports d'air froid sont moins importants.

Le ralentissement du Gulf Stream a surtout une influence sur des régions plus proche de lui, sur l’Islande, ou encore le Nord-Ouest de l’Atlantique, c’est-à-dire sur le labrador, le Québec, Terre-Neuve. Chez nous, les conséquences sont plus limitées.

Il n’y aurait donc pas de différence entre l’impact du ralentissement du Gulf Stream en Angleterre et en France ?

Il est possible que ce ralentissement ait une plus grande influence refroidissante dans le Nord-Ouest de l’Angleterre. Mais si leur hiver est froid, notre hiver devrait être froid aussi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 13/08/2020 - 12:22
@benvoyons
Pourquoi dites vous "un humain" ? et pas "un homme" . Un humain c'est pour faire la différence avec un animal, mais cela allant de soi, il n'est pas nécessaire de le rappeler, "un homme " suffit .
evgueniesokolof
- 23/09/2019 - 10:44
tiens c'est pas du boudin
https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2019/09/23/urgent-des-scientifiques-de-13-pays-ecrivent-au-secretaire-general-des-nations-unies-contre-lalarmisme-climatique/#more-17504

Qu'est ce qu'il en dit, notre Guillaume adoré?
Ces scientifiques sont sans doute plus habilités à en parler que Pachauri président du GIEC qui dut démissionner pour harcelement sexuel et qui passait son temps à écrire des nouvelles érotiques dont il était le héros! Ah oui il était ingénieur des chemins de fer ce qui prédispose à parler du climat.
Alors mon Guillaume : Mets tes hauts Rologues et ton porte jarretelles
Remarquons: Bendidons écrit aussi des nouvelles érotiques: "la paluche infernale" "le sphincter accueillant" aux éditions Gogolito loveless
Benvoyons
- 23/09/2019 - 09:12
Enfin tu avances , tu commences à te percevoir correctement &
même l'écrire.:)
"Il n'est pire abruti que celui qui ne sait pas qu'il en est un"

"Je n'éprouve pas le besoin d'écrire sur ce que je connais":)::)