En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

06.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 41 min 39 sec
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 2 heures 43 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 4 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 5 heures 38 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 7 heures 36 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 8 heures 11 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 9 heures 36 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 10 heures 45 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 1 heure 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 2 heures 20 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 3 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 5 heures 2 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 8 heures 1 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 9 heures 44 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 10 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

Publié le 18 septembre 2019
Le viol des hommes par des femmes, dont l'existence est incontestable, est encore un phénomène peu présent dans les médias. Comment en améliorer la visibilité ?
Michelle Boiron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michelle Boiron est psychologue clinicienne, thérapeute de couples , sexologue diplomée du DU Sexologie de l’hôpital Necker à Paris, et membre de l’AIUS (Association interuniversitaire de sexologie). Elle est l'auteur de différents articles notamment...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le viol des hommes par des femmes, dont l'existence est incontestable, est encore un phénomène peu présent dans les médias. Comment en améliorer la visibilité ?

Atlantico : D'après l'enquête Virage conduite par l'INED en 2016, 1% des hommes âgés de 20 à 69 sont victimes chaque année d'au moins une agression sexuelle. Parmi ces 1%, 2 700 sont victimes d'au moins un viol ou tentative de viol. Qu'est-ce que le viol d'une femme envers un homme ? Peut-on qualifier le fait qu’une femme oblige un homme à avoir une relation sexuelle comme viol ou même titre qu'un homme forçant une femme à avoir un rapport sexuel avec lui ? 

Michelle Boiron : La loi du 3 aout 2018, article L 222-23 du code pénal dispose  : « Tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui ou sur la personne de l'auteur par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol ». Ainsi la loi ne fait pas de différence entre les personnes qui sont victimes de viol qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme.        

On commence depuis peu à reconnaître que la violence dans le couple peut aussi être le fait de la  femme sur l'homme. Cette violence est aujourd'hui reconnue même si très peu déclarée dans les commissariats car il subsiste une honte de l'homme et un regard suspect de la société. Dans ces échanges violents à l'initiative de la femme, l'homme hésite à riposter car il est par nature plus fort et craint de la blesser. Au demeurant c'est souvent un homme plutôt gentil qui se fait agresser par une femme. Il y aurait peut-être une corrélation entre la violence des femmes et le fait qu’elles sont capables de violer un homme.

Si au regard de la loi française - notamment depuis la loi Schiappa qui élargit la définition du viol - le viol masculin existe bel et bien, pourquoi cette réalité est-elle encore trop souvent niée ?  Est-ce dû à une volonté des victimes de garder le secret ?

La victime a toujours un bourreau et le lien entre ces deux-là est souvent très compliqué. Il était déjà très difficile pour une femme d'avouer qu'elle était battue ou violée d'autant qu'elle entretenait  un lien amoureux avec son agresseur. Alors imaginons pour l'homme!  C'était impensable! Le ressenti est évidemment aggravé par l'exigence de l'image que l'homme devait afficher : force et virilité!      

La société n'est pas prête à entendre que l'homme peut se faire violer par une femme. Il est fort probable qu'il ne sera pas pris au sérieux et qu'un juge ne le reconnaîtra victime  d'un viol.

Enfin, il semblerait que le viol masculin soit désormais plus médiatisé et que l'on prenne davantage conscience de son existence, est-ce à dire que les victimes sont de plus en plus nombreuses ? 

Même si rien ne permet de l'affirmer on peut supposer que la médiatisation du viol masculin est en partie une réponse  au mouvement féministe.  Elle  prône l'égalité homme/femme dans tous les domaines.

Ce mouvement qui tend à faire de l'homme une femme comme  une autre le pousse à déclarer et "avouer" qu'il a été victime de comportements sexuels féminins voire de viol.  Aveu impensable et toujours très difficile aujourd'hui. Son  aveu serait assimilé à une absence de virilité ou à un penchant homosexuel.  

Cette époque est en passe d'être révolue d'où les confessions, qu'elle permet à certains . On peut souligner aussi que la différence essentielle du viol dans le sens femme vers l'homme était d'abord une réponse physiologique qui semait le doute; L'homme ayant   l'obligation d'avoir une érection pour pénétrer, volontairement ou contre sa volonté.  Ce qui sous entendait pour l'homme qu'il ne pouvait pas être violé sans l'avoir voulu. L'excitation exigée pour l'érection le rendait partie prenante de l'acte qu'il disait subir! Or on sait aujourd'hui qu'il existe d'autres moyens d'obtenir une érection. Ainsi un énorme stress peut provoquer une érection réflexe. On sait aussi que des drogues comme la MDMA peuvent provoquer un comportement sexuel non consenti, y compris sur  des hommes, et provoquer une érection dont la femme peut se servir en l'objectivant.

L'idée reçue et confirmer par l'effet des molécules comme les IPDE5 qui ne sont efficaces que s'il a une excitation trouve là une contradiction avec l'érection réflexe pendant un viol.

Pour ces nouveaux aveux on peut se plaire à penser que c'est aussi une réponse masculine au slogan : "balance ton porc" qui pourrait d'ici peut générer de la part de la gente masculine la formule : "Balance ta cochonne"!

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 19/09/2019 - 09:59
Le viol sur les hommes existe bien évidemment mais aussi bien
par la femme que par un homme.
Une femen qui se colle à toi au moment d'une manifestation ?? C'est du viol?? C'est idem au moment d'un Gaypride ???
Hiris
- 19/09/2019 - 09:38
Et dans le cas dont on ne parle surtout pas
Où c est un homme violé par un homme ,on en parle aussi où le politiquement correct va fermer les yeux comme d hab' ?
evgueniesokolof
- 18/09/2019 - 18:29
Dommage que
Ganesha soit de moins en moins là car il aurait témoigné
Plutôt que ce genre de conneries, regardez donc "the red pill" sur Amazon Prime et vous aurez une idée plus réaliste des vioàlences subies par les hommes