En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 23 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 6 heures 14 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 8 heures 30 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 9 heures 32 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 11 heures 17 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 4 heures 7 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 6 heures 10 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 7 heures 58 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 11 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 11 heures 23 min
© Reuters
© Reuters
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

Publié le 18 septembre 2019
Pourvu qu'il mobilise l'intelligence et les réflexes, le travail retarde la survenue des démences séniles et de la perte d'autonomie.
Caroline Young est diplômée HEC de l’Université de Lausanne, possède un DEA en démographie économique de l’IEP Paris et un MBA de l’IESE Business School à Barcelone. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Caroline Young
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Caroline Young est diplômée HEC de l’Université de Lausanne, possède un DEA en démographie économique de l’IEP Paris et un MBA de l’IESE Business School à Barcelone. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pourvu qu'il mobilise l'intelligence et les réflexes, le travail retarde la survenue des démences séniles et de la perte d'autonomie.

Que la prise de retraite coïncide avec son âge légal (62 ans), son âge-pivot-Delevoye (64 ans), son âge-caisses-complémentaires AGIRC-ARRCO (67 ans), ou même avec la durée de cotisations (CFDT-Macron) prévue pour accéder à une pension à taux plein, ne change rien à l'affaire : il va falloir continuer à travailler. Mais, bonne nouvelle, c'est pour un ensemble de bonnes raisons.

Pour commencer, le travail - rétribué ou non -, c'est la santé, pourvu qu'il active raisonnablement les corps et les méninges ! Toutes les études convergent pour dissuader de tenir de longues permanences canapé-pizza-télé. Et, pourvu qu'il mobilise l'intelligence et les réflexes, le travail retarde la survenue des démences séniles et de la perte d'autonomie.

Deuxièmement, la nécessité économique ne nous laisse guère le choix. En effet, les pensions vont baisser, vieillissement oblige ! Il y aura 15 millions de pensionnés en 2020 et plus de 20 millions en 2040 pour une population active de 28 millions ! Soit 2 actifs supportant un retraité en 2020 et 1,4 en 2040.

Il est donc impensable d'assurer durablement l'équilibre des caisses. Ainsi, si le Conseil d'orientation des retraites prévoit un « trou » de 10 milliards € en 2022, ce dernier est évalué à 30 milliards € à horizon 2030...

Or, ce n'est pas la fusion des 42 régimes actuels en un seul qui va améliorer la situation de l'ensemble, ni celle de chacun. Car les fonctionnaires et les futurs ex-régimes spéciaux qui cotisent moins et moins longtemps pour des pensions supérieures et encore financées (pour combien de temps encore ?) par l'impôt (36% SNCF, 41% RATP, 68% Electricité-Gaz...) vont fatalement peser sur le niveau des prestations dispensées à tous.

Et même si les gestionnaires font des miracles, il n'en reste pas moins que rien n'est assuré pour quiconque. L'augmentation du nombre de trimestres requis pour toucher une pension à taux plein ne sera jamais une donnée constante. Elle demeurera le fruit d'un calcul permanent équilibrant nombre de pensionnés à servir, somme des cotisations, espérance de vie.

Le gaspillage des talents, la pire des gabegies

Continuer à travailler dans le cadre de carrières post-retraite, c'est résoudre cette quadrature du cercle par le haut, au bénéfice des individus comme de la collectivité. Comme vont d'ailleurs devoir le faire les cadres supérieurs gagnant 120.000€+ par an : désormais, ils ne bénéficieront plus de la répercussion automatique du bénéfice de leurs cotisations sur leur pension. En revanche, ils devraient acquitter une « cotisation déplafonnée non créatrice de droits ». En clair, il leur faudra conserver une activité ou reprendre du service s'ils veulent maintenir leur niveau de vie. Ce à quoi seront également conduits les salariés ayant une carrière hachée, jeunes générations et femmes en particulier. Continuer ou recommencer à travailler après la retraite, c'est anticiper, c'est parier gagnant sur l'avenir.

Mais, globalement, doit-on se plaindre ou se féliciter des perspectives ainsi ouvertes ? Depuis plus de quinze ans, un nouveau secteur d'activité porté par des acteurs innovants agit en faveur de l'actualisation des talents, la transmission des savoir-faire et le maintien des compétences des retraités, pour leur mobilisation par les entreprises ou la puissance publique.

Voici une démarche qui relève encore plus de l'écologie que le désir de ne pas gaspiller l'eau : car le gaspillage des talents est la pire de toutes les gabegies. Les leaders syndicaux salariés le savent bien, eux qui presque tous font une deuxième ou troisième carrière en qualité d'experts.

On voit mal dès lors pourquoi l'ensemble des salariés devraient se priver de la chance de se maintenir en forme et de garder le lien social, en se rétribuant plutôt qu'en payant pour accéder à une salle de sports ou voyager.

Chacun pourra d'autant plus facilement continuer de s'offrir les loisirs et le confort quotidien auxquels il aspire que, par son travail, il maintiendra son pouvoir d'achat et favorisera l'enrichissement de tous. Qui trouverait à y redire ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 19/09/2019 - 09:30
Non en fait ,l égalité et le droit
C est que plus on a cotisé plus on touche à la retraite et moins on a .....etc...Qui peut humainement demander de travailler plus pour toucher moins sinon nos très chers ideologues a deux balles!
alam
- 18/09/2019 - 23:04
Liberté, j'écris ton nom
Le désir de retraite est quelque chose de personnel. Les âges buttoirs , c' est aberrant. Il faut bien sûr un nombre d 'années de cotisation minimum. Mais après, la liberté devrait être totale en considérant, et c'est simplement du bon sens, que plus on a cotisé , meilleure sera la pension de retraite.